Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

pepopo (petite politique de poche)

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)
Respiration, CO2 et transport aérien

La plupart des scientifiques sont d’accord sur le fait que le CO2 est responsable du réchauffement climatique. Cette année on a beaucoup accusé le transport aérien. Celui-ci produit 2,8% des émissions.
Des chercheurs ont eu l’idée de faire ce calcul pour la respiration humaine. 
Au repos nous expirons de 700 à 900 g de CO2 par jour. Si nous pratiquons une activité intense ce chiffre peut être multiplié par 5.
En prenant une moyenne basique, au total, pour 7,7 milliards d'humains, nous produisons au minimum 4% des émissions de CO2, c'est-à-dire beaucoup plus que tout le transport aérien.
J’ai lu cette information sur le site de Futura science. Elle m’a beaucoup fait réfléchir car elle donne une idée de la complexité du problème auquel nous allons être confrontés pour réduire notre production de CO2 dans les années à venir.
Pour en savoir plus : https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/rechauffement-climatique-respiration-humaine-contribue-t-elle-rechauffement-climatique-14867/?fbclid=IwAR0QnUKhZeRA5mlIFQHLJm0rVmJ_D1VqbzvEKZMbhyh9IcsTqvv4Toq_85w

Respiration, CO2 et transport aérien

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)
102 ème anniversaire de l'armistice de 1918

En septembre 1918, les allemands ont perdu la guerre, mais ni Guillaume II, empereur d'Allemagne et roi de Prusse, ni les chefs militaires ne veulent reconnaître leur défaite. La conséquence de ce stupide entêtement est que la guerre va durer encore deux mois. Quand elle se terminera, le 11 novembre 1918, elle aura fait 9 à 10  millions de morts auxquels il faudra ajouter des dizaines de millions de morts supplémentaires dûs à la grippe espagnole. 
On ne peut pas lutter contre la guerre d’une façon simpliste comme le montre ces réflexions très contrastées :
- “Si vis pacem, para bellum”,  Si tu veux la paix, prépare la guerre.(locution latine)
- “La paix n'est pas l'absence de guerre, c'est une vertu, un état d'esprit, une volonté de bienveillance, de confiance, de justice.” Baruch Spinoza (1632 - 1677)
- “Vous avez voulu éviter la guerre au prix du déshonneur. Vous avez le déshonneur et vous aurez la guerre." Winston Churchill

 

102 ème anniversaire de l'armistice de 1918
102 ème anniversaire de l'armistice de 1918

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)

Pour mieux comprendre comment l'islamisme s'est installé en France et comment il a mené certains jeunes a commettre des actes de terrorisme. Une interview éclairante du sociologue Bernard Rougier...

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)
Kamel Daoud et l'islamisme

Kamel Daoud est un écrivain algérien de langue française. Il a d’abord été tenté par l’islamisme pendant son adolescence, puis il a subi une fatwa par un imam salafiste en 2014. En 2016 il publie un article dans le journal Le Monde où il dénonce les agressions sexuelles du nouvel an en Allemagne. Il déclare que l’islamisme est la cause principale d’un « rapport malade à la femme, au corps et au désir »
Des intellectuels français de gauche l’accusent d’islamophobie. Il répond « Je pense que cela reste immoral de m'offrir en pâture à la haine locale sous le verdict d'islamophobie qui sert aujourd'hui aussi d'inquisition. »
Sa voix est d’autant plus importante que, contrairement à ces intellectuels qui pactisent avec l’islamisme, il a connu, lui, de l’intérieur, les ravages causés par l’islamisme.
Il décrit pourquoi la France est l’enjeu des attaques des islamistes, c’est qu’elle fait la promotion “d’un islam moderne, républicain, accepté, mais aussi soucieux de la loi humaine” Un tel islam est le contraire absolu du rêve du califat” Il précise “si ce rêve se réalise en France, il deviendra celui de millions de croyants à travers le monde...”D’où l’obsession des islamistes, d’Erdogan aux chefs sanguinaires, de maîtriser ce qui se dit, ce qui se fait en France !”
Merci monsieur Kamel Daoud, vous, qui bien qu’ayant subi une menace de mort avez le courage de dire et honte à ces intellectuels français qui soutiennent l’islamisme !

Kamel Daoud et l'islamisme
Kamel Daoud et l'islamisme

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)
L’assassinat du professeur Samuel Paty

L’assassinat du professeur Samuel Paty est le signal qui mobilise une nation. Pas de chefs d'État étranger à la cérémonie, c’était une cérémonie à usage interne, à l’usage des français qui ont compris que des ennemis se sont installés à l’intérieur de leur nation. Certains ont la nationalité française ou ne  l’ont pas encore acquise, mais ils n’ont que haine pour la patrie qui les a accueillis. Ils veulent détruire nos valeurs et les remplacer par la loi islamique. Pas un islam de tolérance qui est pratiqué par la majorité des musulmans, mais une caricature de religion dont on a déjà vu les méfaits avec Daesh.
Il est temps de faire preuve d’autorité avec les fanatiques islamistes qui attaquent la république et aussi avec ceux qui les soutiennent.
Oui à l'islam qui respecte la laïcité et les lois de la république, non, absolument non, aux islamistes qui veulent la détruire !

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)
Islam DE France ou islam EN France ?

Emmanuel Macron à fait un discours vendredi dernier appelant à s'attaquer au séparatisme islamiste » et son projet de « contre-société »  préparant ainsi un projet de loi qui sera présenté le 9 décembre. Voici quelques points forts de son discours ainsi que des mesures qu’il a annoncé :


- « Ce à quoi nous devons nous attaquer, c'est le séparatisme islamiste », qui « se traduit souvent par la constitution d'une contre-société »,


-  « Ne nous laissons pas entraîner dans le piège de l'amalgame tendu par les polémistes et par les extrêmes qui consisterait à stigmatiser tous les musulmans 


-  « Il y a dans cet islamisme radical […] une volonté revendiquée, affichée, une organisation méthodique pour contrevenir aux lois de la République et créer un ordre parallèle ».


- « nous n'avons pas suffisamment recréé de mixité, pas assez de mobilité économique et sociale » 


- « Sur nos reculs, nos lâchetés, ils (certaines organisations islamistes) ont construit leur projet (…) dont le but final est le contrôle complet. »


- « l'obligation de neutralité sera applicable aux agents publics dans le cadre évidemment de leur action, mais surtout elle sera étendue aux salariés des entreprises délégataires, ce qui n'était pas clairement le cas »


- L’école sera obligatoire à partir de l’âge de 3 ans et l’instruction scolaire à domicile « strictement limitée, notamment aux impératifs de santé » et « les écoles hors contrat feront l'objet d'un contrôle renforcé ».


- Le président a déclaré vouloir « libérer l'islam de France des influences étrangères », mettre fin au système de formation des imams à l'étranger et « enseigner davantage la langue arabe à l'école » ou « dans un périscolaire que nous maîtrisons »


- Le chef de l'État a aussi annoncé sa volonté « d'empêcher les putschs » par des « extrémistes » dans une mosquée. Un « dispositif "anti-putsch" très robuste » figurera dans le projet de loi contre les séparatismes. Il « permettra d'éviter que ces protagonistes (…) n'utilisent les faiblesses de nos propres règles pour venir prendre le contrôle des associations cultuelles (…) pour aller prédiquer le pire ».


- Il sera « convenu avec le Conseil français du culte musulman (…) que, d'ici à 6 mois au plus tard », ce dernier finalise un travail de « labellisation » des formations d'imams dans notre pays.


- 10 millions d'euros seront consacrés « pour les initiatives qui seront prises par la Fondation pour l'islam de France en matière de culture, d'histoire et de sciences ». 


- Un institut scientifique d'islamologie sera créé ainsi que des « postes supplémentaires dans l'enseignement supérieur pour là aussi continuer le travail (…) en matière de recherche sur la civilisation musulmane, mais aussi sur le Maghreb, le bassin méditerranéen, l'Afrique ».

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)

Le 11 mai 2015, l'équipe de l'association "Mémoire de la libération, Poche de Saint-Nazaire" accompagnée de deux autres associations a  reconstitué la reddition des troupes allemandes de la poche de Saint-Nazaire. J'avais été sollicité pour faire un reportage photo. En voici quelques unes

Reddition de la poche de St-Nazaire
Reddition de la poche de St-Nazaire
Reddition de la poche de St-Nazaire
Reddition de la poche de St-Nazaire
Reddition de la poche de St-Nazaire
Reddition de la poche de St-Nazaire

Il aurait été dommage que d'autres villes ne puissent en bénéficier. Des défilés ont été organisés également au Croisic, à Batz-sur-mer et à Guérande !

Reddition de la poche de St-Nazaire
Reddition de la poche de St-Nazaire
Reddition de la poche de St-Nazaire
Reddition de la poche de St-Nazaire
Reddition de la poche de St-Nazaire
Reddition de la poche de St-Nazaire
Reddition de la poche de St-Nazaire
Reddition de la poche de St-Nazaire

Certains participants avaient apportés des objets évocateurs. Parmi ces très nombreux souvenirs, un appareil photo de correspondant de guerre de l'armée américaine et des bidons en alu pour le lait ou la nourriture. Toute une époque !....

Reddition de la poche de St-Nazaire
Reddition de la poche de St-Nazaire

Bravo aux organisateurs ! Il fallait bien marqué un grand coup pour ce 70e anniversaire, tant que les derniers survivants étaient là pour témoigner.

Puisse ces manifestations faire comprendre aux plus jeunes que la paix est un bien fragile, que ce n'est pas un dû et que l'Union des pays d'Europe a transformé des frères ennemis qui se battaient depuis plus de mille ans en peuples amis.

Mais "rien n'est jamais acquis à l'homme ni sa force, ni sa faiblesse, ni son coeur, et quand il croit ouvrir ses bras, son ombre est celle d'une croix, et quand il croit serrer son bonheur il le broie....."

Reddition de la poche de St-Nazaire
Reddition de la poche de St-Nazaire
Reddition de la poche de St-Nazaire

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)
corona virus
corona virus

On ne reconnaît vraiment son bonheur que lorsque l’on est entrain de le perdre ! Ainsi, la fermeture des magasins non indispensables, des cafés, restaurants, des rencontres nous recentre-t-elle sur l’essentiel, la préservation de la vie, la nôtre et celles des autres !
Ainsi faut-il considérer encore plus comme un privilège le droit d’aller voter. Cette conquête de la démocratie est maintenue avec un grand luxe de précautions et elle prend la signification d’un symbole.
Est-il possible de se risquer à tirer dès maintenant des leçons de la pandémie du corona virus ?
1- On peut penser que la mondialisation ne va pas s’arrêter mais qu'elle va subir d’importantes corrections.
2- D’abord, les industries pharmaceutiques seront rapatriées, pour une grande part, en Europe et aux USA.
3- D’autres productions externalisées en Chine depuis longtemps seront sans doute confiées à des pays, toujours à bas coûts, mais moins opaques que la dictature communiste, comme l’Indonésie, l’Ethiopie,...
4- Une partie de l’industrie - mais seulement une partie - sera réintégrée en France
5- Les réunions d’affaire, les conférences qui se tenaient à l’autre bout du monde deviendront plus rares. Elles seront remplacées par des vidéos-conférences tout aussi efficaces et moins coûteuses.
6- Mauvaise nouvelle pour ceux qui aiment découvrir le monde, les voyages touristiques lointains deviendront plus coûteux et plus difficiles. Nous voyagerons un peu plus par procuration grâce à des reportages, des films en 3D, internet, les réseaux sociaux, facebook et d’autres moyens qui apparaîtront...
7- Le télé travail ainsi que le commerce numérique, par contre vont se développer encore plus ainsi que les drives, les livraisons à des points-relais et les livraisons à domicile.
8- Le changement de braquet dans l’économie, commencé déjà il y a quelques années, va s’accélérer et pas forcément pour le pire à condition qu’il n’aboutisse pas à un tarissement des échanges et au repli nationaliste!

corona virus
corona virus
corona virus
corona virus

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)
L’écologie est une affaire trop sérieuse pour la confier aux écologistes, c’est l’affaire de tous : la taxe carbone

William Nordhaus a reçu le prix Nobel d’économie en 2018 pour avoir "intégré le changement climatique dans l'analyse macroéconomique à long terme". Ses travaux montrent les effets d’une taxe carbone sur les émissions de CO2, celles-ci étant le principal facteur dans le changement climatique.
- Sans taxe carbone, elles continuent de s’envoler
- Avec une taxe à 30 dollars la tonne, la courbe monte légèrement jusqu’en 2050 puis descend fortement
- Avec une taxe de 6 à 8 fois plus élevée la diminution est brutale, mais les conséquences sociales risqueraient d”être fortes.
Déjà de nombreux pays, dont la France, ont établi une taxe carbone. Ils représentent 60% des émissions, mais les trois pays qui émettent le plus de CO2 : USA, Chine, Inde s’y opposent !
Pour être efficace, cette taxe doit s’accompagner de changements profonds qui ne concernent pas que les politiques, mais chaque personne en particulier :
- Changement dans le mode de consommation (consommer moins mais mieux, circuits plus courts, recyclage...)
- Changement dans le mode de production (décarbonisation, recyclage,..)
- Changement dans le mode de répartition (au profit des plus vulnérables en particulier).
Voilà de beaux défis pour le XXIe siècle !....

L’écologie est une affaire trop sérieuse pour la confier aux écologistes, c’est l’affaire de tous : la taxe carbone

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)
Dans la série : “L’écologie est une chose trop sérieuse pour la confier aux seuls écologistes, c’est l'affaire de tout le monde !” : (12- La taxe carbone)

L’Allemagne, grosse utilisatrice de charbon, a décidé de porter à 25€ la tonne le montant de sa taxe carbone. Il passera à 30€ en 2022 puis 55 en 2025.
En 2025 l’Europe devrait adopter un prix compris entre 55 et 65 euros la tonne.
En France la taxe carbone est déjà relativement élevée, 44,60€. Elle aurait dû augmenter plus mais les manifestations des gilets jaunes ont bloqué l’augmentation.
Son efficacité est approuvée par de nombreux économistes, mais pas tous, Certains soutiennent l’idée qu’elle nous désavantagera par rapport aux grands pays qui ne l’appliquent pas et que la taxe carbone devrait être mondiale !
Bon à savoir, chaque français produit en moyenne 5,5 tonnes de carbone par an.
Pour info et pour alimenter la réflexion, elle est de 120€ la tonne en Suède !!!
Pour en savoir plus : taxe carbone en Suède

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog