Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #La playmouette du dimanche
Prise de bec
Prise de bec

 Quand on n’a pas de mains, il est difficile d’en venir aux poings, mais on peut toujours utiliser le bec !

C’est ce que font ces deux goélands. Le premier se précipite sur l’autre et lui “cloue le bec”. Il essaie de l’immobiliser et de monter dessus, mais l’autre réussit à se dégager.

Peut-être s’agit-il d’un essai d’accouplement par un goéland goujat ?

Prise de bec
Prise de bec
Prise de bec

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits
merle

Quand on a en charge une famille nombreuse il faut se démener matin midi et soir !

Pour ce gentleman qu'est le merle, élégamment vêtu d'un frac noir, l’oeil cerclé de jaune et  bec de la même couleur, c’est toujours l’heure de nourrir sa progéniture. Il charge son bec de toutes les bestioles qui se cachent entre les brins d’herbe et s’il n’en trouve pas, il tapote énergiquement pour les faire sortir...

Prairies, parterres, tout est bon ! Il ne revient au nid que lorsque son bec déborde et qu’il ne peut plus en ajouter !...

Les merles sont de merveilleux chanteurs, mais ce sont également de bons pères de famille !....

merle

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Poèmes

Face à cette assemblée de grands arbres
Elles paraissent toutes petites…
Mais elles n’ont pas peur !
Elles se sentent bien, elles se sentent en confiance
Protégées par ces chênes majestueux
dont le tronc s’élance vers le ciel
Au pied de ces géants elles n’ont rien à craindre, 
Elles peuvent s’élever, grandir paisiblement
Et un jour, elles aussi, s’élancer avec passion vers le ciel ! 

 

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Ateliers d'artistes...

On les a abattues car on craignait que les automobilistes s’emboutissent dedans, alors quand on en trouve une allée qui a survécu aux autos et aux tronçonneuses, on est tout étonné, stupéfait par leur majestueuse beauté !
Les allées de platanes me donnent l’impression de rentrer dans une cathédrale, une cathédrale avec des ogives gothiques géantes, un peu comme celles de la cathédrale de Nantes. Laquelle a imité l’autre ? sans doute pas l’allée de platane !....
(allée de platanes avec les voûtes de la cathédrale de Nantes superposées)

vôutes de platane

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #INDE du SUD

Lors d'une sortie à moto dans la ville de Madurai en Inde il y a quelques années, j'ai remarqué une statue peinte en bleue comme celle du sculpteur Yves Klein (peut-être s'en est-il inspiré ?). 

Renseignements pris, c'est la statue du docteur AMBEDKAR.

AMBEDKAR
AMBEDKAR

On connaît assez bien en Occident, la vie de Gandhi et ses émules non-violents ont remporté des succès (Martin Luter King, Mandela,...). On connaît moins bien par contre, un autre héros de l'Inde et des défavorisés : AMDEDKAR, "Baba Saheb", l'un des principaux rédacteurs de la constitution indienne et le héros des basses castes. 

AMBEDKAR

Il s'est opposé à Gandhi sur le statut des intouchables et c'est sa vision des choses qui l'a emporté. Gandhi était plein de compassion pour les basses castes mais il ne souhaitait pas changer le système. AMBEDKAR qui était lui-même un intouchable pensait que la pitié ne suffisait pas et qu'il fallait abolir les castes (Il pensait même que la religion hindouiste était un obstacle fondamental à l'égalité entre les indiens, c'est pour cela, qu'à la fin de sa vie, il s'est converti au bouddhisme) !

AMBEDKAR

L'affrontement entre les deux hommes était inévitable. Nehru confia la rédaction de la constitution à Ambedkar et celui-ci fit inscrire dans le texte l'abolition des castes ainsi que le système des "réservations". Ce système est assez proche du système américain de "l'affirmative action" qui instaure des quotas pour les noirs. En France, on a quelque chose y qui ressemble un peu, avec les quotas de femmes pour les élections.

 

AMBEDKAR

Ce système, malgré ses inconvénients (les diplômes des gens promus de cette façon ont-ils la même valeur que les autres ?) a joué un rôle positif en Inde.

On m'objectera que l'abolition des castes n'a pas supprimé les castes ! C'est vrai, mais de la même façon, dans notre pays, les lois antiracistes ou contre l'antisémitisme n'ont supprimé ni le racisme ni l'antisémitisme. Pour autant ne fallait-il pas faire ces lois ?...

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Lectures - cinéma - citations -...
Le chant du loup

vu le film “Le chant du loup”. Rien à voir avec les loups, ce n’est pas un film animalier ou alors sur la faune particulière qui rôde dans les sous-marins de guerre ! L’essentiel se passe dans l’univers glauque et haletant d’un sous-marin nucléaire français. L’intrigue a été concoctée par un ancien diplomate, Antonin Baudry. Il imagine un scénario géopolitique hautement improbable mais dont la vraisemblance n’est, hélas, pas plus nulle que l’attaque des twin towers le 11 septembre 2001 !
Le film est mené de main de maître et respecte bien la réalité de la vie dans un sous-marin d’après les spécialistes. Les acteurs sont au top de leur art et confirment le dicton : “quand le scénario est bon, les bons acteurs sont encore meilleurs” (inversement, quand le scénario est médiocre, même les bons acteurs jouent mal). Un grand bravo à François Civil, Omar Sy, Mathieu Kassovitz, Reda Kateb ! 
Une recommandation : âme sensible, s’abstenir !
 

Le chant du loup

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Lectures - cinéma - citations -...

Vu le film “Green book” : Tony, un videur un peu lourdingue et raciste ordinaire dans l’amérique des années 1960, est engagé pour accompagné don Shirley, un célèbre pianiste noir, pour une tournée à risque dans le Sud profond !  Les péripéties du voyage feront évoluer Tony…
Ce film s’inspire d’une histoire vraie, mais il ne faut pas le prendre au pied de la lettre. Il scénarise les faits pour en faire une belle histoire. Je ne le prends donc pas comme une bio, ce n’est pas une fiction non plus, c’est un mélange des deux ! Cela n’empêche que le film est passionnant et qu’il mérite ses oscars !
La vraie vie de Don Shirley est également passionnante : pianiste classique et de jazz, compositeur, il est aussi psychologue et parle 8 langues !... Vous pouvez lire quelques renseignement sur lui dans wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Don_Shirley 

green book

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits
 dialogue de piafs en pleine crise d'adolescence

- Hé ! les gars, les filles qu'est-ce qu'on fait ?  si on allait faire un tour, qu’est-ce que vous en pensez ?


- Bof, moi, ça ne m’intéresse pas !
- Bof, moi j'trouve qu'on est bien là, , j’suis contre !
- Bof, moi, j’m’en balance !

- Bon, ben alors tant pis, on va faire comme d'habitude, on va rester sur notre fil à rien faire !...
 

 dialogue de piafs en pleine crise d'adolescence
 dialogue de piafs en pleine crise d'adolescence
 dialogue de piafs en pleine crise d'adolescence

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits
envol
envol
envol

Les oiseaux disparaissent...Heureusement pas toutes les espèces et pas partout ! Dans le fond de la baie de Bourgneuf, j’en vois parfois des milliers !...Le matin, les oiseaux n’ont qu’une obsession, manger, manger se refaire une santé après une nuit de jeûne. Ce sont des animaux à sang chaud comme nous. Ils dépensent énormément d’énergie pour voler et pour lutter contre le froid de la nuit et le matin ils sont affamés.
 Une fois restaurés, ils se reposent quelques instants puis commencent à s’envoler par bandes immenses. Un petit tour, deux petits tours puis ...  reviennent, se reposent un peu puis repartent de nouveau et enfin s’en vont définitivement jusqu’au soir où ils reviendront pour manger avant le long jeûne de la nuit !....

 

envol
envol
envol
envol

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Autres VOYAGES
Retour à Trentemoult en navibus
Retour à Trentemoult en navibus

Je ne connais pas meilleure façon pour quitter Nantes que le navibus ! Bouchons + travaux... comme dans toutes les grandes villes, la circulation à l’heure de la sortie est infernale ! Au lieu de cela avec le navibus, de l’air frais et le soleil qui commence à descendre à l’horizon accusant les ombres et provoquant des contre jours incisifs avec les grues de la zone portuaire et, tout dans le fond, le pont de Cheviré…
Pour rejoindre le parking on traverse une zone occupée par des hangars, un parc et une ancienne centrale à béton. Cette dernière a été reconvertie en oeuvre d’art en lui ajoutant un pendule géant. Un peu plus loin, un tagueur a peint un visage sur un mur en béton. Voilà un bon exemple de recyclage d’un vieux site industriel !

 

Retour à Trentemoult en navibus
Retour à Trentemoult en navibus
Retour à Trentemoult en navibus
Retour à Trentemoult en navibus
Retour à Trentemoult en navibus
Retour à Trentemoult en navibus
Retour à Trentemoult en navibus
Retour à Trentemoult en navibus
Retour à Trentemoult en navibus
Retour à Trentemoult en navibus

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog