Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

alain barre

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #alain barré

Pour cette année 2021
Je vous souhaite de la modération

La fin des exagérations
et des violentes manifestations


Plus d’excès de consommation
mais de la pondération

pas de gaspillage
mais du partage


Rien de trop
Juste ce qu’il faut

C’est ce que je vous souhaite

que le mieux ne soit pas ennemi du bien
pour que nous-mêmes
et notre bonne vieille terre

retrouvent un avenir serein !
 

 

Bonne année 2021

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #alain barré
Hommage aux trois victimes de Nice
Hommage aux trois victimes de Nice
Hommage aux trois victimes de Nice

Je pensais faire une chronique sur cette magnifique plante qui est en fleur actuellement : le schlumbergera, mais les événements m’ont incité à changer d’avis et je voudrais offrir cette fleur aux trois malheureuses victimes de l’attentat de Nice.
Honte au criminel islamiste qui a agi au nom de sa croyance dévoyée et honte à ceux qui ont armé sa main.  Hommage aux trois innocentes victimes, une pensée émue pour elles et paix à leur âme...

 

Hommage aux trois victimes de Nice
Hommage aux trois victimes de Nice
Hommage aux trois victimes de Nice
Hommage aux trois victimes de Nice

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #alain barré
La deuxième vague est arrivée
La deuxième vague est arrivée
La deuxième vague est arrivée
La deuxième vague est arrivée

La deuxième vague est arrivée et nous entrons pour quelques semaines dans une zone de tempête. Il va falloir sortir couvert et savoir naviguer. On a compris un peu mieux comment fonctionne ce virus. Il se transmet par les postillons quand deux personnes se parlent à moins d’un mètre de distance, d’où le port du masque. Il s’accumule dans l’air d’une pièce confinée, d’où la recommandation d’aérer les pièces dix minutes, trois fois par jour, Il transite par les surfaces contaminées, d’où la recommandation de se laver souvent les mains. Pour l’instant pas de remède et un vaccin seulement au premier trimestre 2021.
En attendant, il faut continuer de vivre sans imprudence mais aussi sans panique avec tout ce que l’esprit nous offre comme moyen d’échange et tout ce que le monde nous offre de belles choses. Les beaux jours reviendront !

 

La deuxième vague est arrivée
La deuxième vague est arrivée
La deuxième vague est arrivée
La deuxième vague est arrivée

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #alain barré
anniversaire
anniversaire
anniversaire

Pour mon  anniversaire
76 clochettes se sont mises
à tintinnabuler
couvrant de leur léger
tintamarre
les bruits inquiétants
qui arrivent de toutes parts

 

Pourtant pendant ce printemps
Porteur d’un avenir incertain
qui nous transforme en détenu 
La vie s’obstine et continue

Avec un courage accru
Plaçant chacun devant son destin

 

 

Bientôt elle reprendra son cours !
Comme avant
on va pouvoir revoir
la famille, les amis,
les petits enfants
qui ont grandi

 

Bientôt tout recommencera
et la vie sera belle !
Oui sans doute
bientôt la vie reprendra...
mais pas tout à fait comme avant !...

 

anniversaire
anniversaire
anniversaire

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #alain barré
Déboulonnage d’idole

Le bruit fait autour de l’affaire Matzneff et la pédophilie a fait resurgir d’autres déclarations scandaleuses de l'intelligentsia française dans le journal “le Canard enchaîné”. Ainsi, la célèbre psychanalyste Françoise Dolto que de nombreuses communes n’ont pas hésité à honorer en donnant son nom à des écoles et à des crèches, demandait dans une lettre ouverte en 1977, la décriminalisation des relations avec les moins de 15 ans et assurait que la notion de consentement du mineur suffisait amplement.
Dans le livre L'Enfant, le juge et la psychanalyse, cette même psychanalyste affirme qu'en cas d'inceste père-fille « il n'y a pas de viol du tout. [Les personnes] sont consentantes », ajoutant : « Il suffit que la fille refuse de coucher avec lui, en disant que cela ne se fait pas, pour qu'il la laisse tranquille. »
Sachant cela est-il bien raisonnable de garder le nom de Françoise Dolto au fronton des écoles et des crèches ?

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #alain barré
meilleurs voeux 2020

Meilleurs voeux pour les jeunes et pour les vieux
pour les humbles et les ambitieux
pour les avaricieux et pour les généreux
pour les grincheux et les affectueux
pour les flegmatiques et les anxieux
pour les paisibles et les belliqueux
pour les chauves et pour ceux qui ont des cheveux
pour les athées et les religieux
pour les joyeux et les cafardeux
pour les veinards et les malchanceux
pour les ascètes et les voluptueux
car tout le monde a le droit de vivre
En cette année 2020
Je vous souhaite de faire ce qu’il faut
ni trop ni trop peu
pour que vous-mêmes
et notre bonne vieille terre se porte mieux !

 

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #alain barré

Il y a quatre âges dans la vie de l'homme

-  celui où l'on croit au Père Noël

- celui où l'on ne croit plus au Père Noël

-  celui où l'on est le Père Noël

- celui où l'on ressemble au Père Noël !...

Bon noël !

Noël !

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #alain barré
Dans les entrailles d'une vague (suite)
Dans les entrailles d'une vague (suite)
Dans les entrailles d'une vague (suite)

Vent fort, mais faible coefficient de marée ! J’ai voulu voir ce qui se passe dans les entrailles d’une vague. Il faut la prendre quand elle s’éclate sur un rocher ou qu’elle se brise elle-même comme un rouleau qui se déchiquette. la vie est bien là, toujours là, mais une vie en colère, qui éructe, qui éjecte, qui enrage, qui fulmine, qui crache, qui vitupère, en un mot qui...tempête !
(j'ai délavé les couleurs et les ai transformé en quasi noir/blanc pour rendre l'effet plus évident)

 

Dans les entrailles d'une vague (suite)
Dans les entrailles d'une vague (suite)

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #alain barré
dans les entrailles d'une vague
dans les entrailles d'une vague
dans les entrailles d'une vague

Vent fort, mais faible coefficient de marée ! J’ai voulu voir ce qui se passe dans les entrailles d’une vague. Il faut la prendre quand elle s’éclate sur un rocher ou qu’elle se brise elle-même comme un rouleau qui se déchiquette. la vie est bien là, toujours là, mais une vie en colère, qui éructe, qui éjecte, qui enrage, qui fulmine, qui crache, qui vitupère, en un mot qui...tempête !

(j'ai forcé et parfois inversé les couleurs pour rendre l'effet plus évident)

dans les entrailles d'une vague
dans les entrailles d'une vague
dans les entrailles d'une vague
dans les entrailles d'une vague
dans les entrailles d'une vague

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #alain barré
Dans la série : “L’écologie est une chose trop sérieuse pour la confier aux seuls écologistes, c’est l'affaire de tout le monde !” : (09- les phytosanitaires du bio)

Dans la série : “L’écologie est une chose trop sérieuse pour la confier aux seuls écologistes, c’est l'affaire de tout le monde !” : (09- les phyto-sanitaires du bio)
“L'agriculture biologique est née d'une réflexion conjointe d'agronomes, de médecins, d'agriculteurs et de consommateurs. Dans les années 1920, ceux-ci ont initié un mode alternatif de production agricole privilégiant le travail du sol, l'autonomie et le respect des équilibres naturels. En 1981, les pouvoirs publics français ont officiellement reconnu l'agriculture biologique. Une Commission nationale en charge de l'organisation et du développement de l'agriculture biologique a alors été créée. En 1991, un règlement communautaire a repris les principes édictés en France pour les appliquer aux productions végétales, puis aux productions animales en 2000.” (
https://agriculture.gouv.fr/lagriculture-biologique-ab)
Une centaine d’engrais et d’intrants (pesticides, insecticides ou fongicides,...) sont autorisés par la réglementation de l’agriculture bio en France et en Europe.
- On s'attend à trouver des matières naturelles comme les composts et les fumiers, mais on trouve aussi des intrants ou pesticides comme le phosphate aluminocalcique, le sulfate de magnésium, le chlorure de sodium, le polysulfure de calcium, le sulfate de cuivre et bien d’autres.
- Alors quelles différences avec l’agriculture traditionnelle ? Les produits que l’on utilise en agriculture biologique doivent être « d’origine végétale, animale, microbienne ou minérale, SAUF si des produits ou des substances provenant de ces sources ne sont pas disponibles en quantité ou en qualité suffisante ou s’il n’existe pas d’autre solution » “En cas de danger immédiat menaçant une culture, les producteurs peuvent avoir recours à des produits phytopharmaceutiques disposant d’A.M.MAutorisation de Mise sur le Marché) et dont la substance active est listée à l’annexe II du règlement CE n°889/2008” : 
http://www.itab.asso.fr/…/com…/guide-protection-plantes6.pdf
- Chaque produit a des usages et des degrés de toxicités différents. Dans le cas du sulfate de cuivre par exemple, ou de la bouillie bordelaise (sulfate de cuivre + chaux, largement utilisé en agriculture biologique), la quantité utilisée ne doit pas dépasser 6 kg par an et par hectare car il présente des risques pour l’environnement en particulier pour les organismes aquatiques ».
- Le spinosad, un insecticide « naturel » autorisé en bio est un autre exemple de pesticide biologique dont les effets environnementaux peuvent-être négatifs : il est en effet reconnu comme un insecticide toxique pour les pollinisateurs (abeilles et autres).
L’agriculture biologique tire le reste de l’agriculture vers des pratiques plus naturelles et c’est particulièrement positif après des années de culture intensive, mais elle présente des inconvénients.
- Parfois les pesticides biologiques ont une action moins précise et moins efficace qu’un pesticide chimique équivalent. Résultat, il faut en utiliser plus pour le même résultat.
- Le rendement du bio est inférieur de 20% à celui de l’agriculture traditionnelle ce qui signifie encore plus de terres occupées par l’agriculture.
- Les produits biologiques coûtent plus cher.
- D’après un rapport de l’EFSA (Autorité Européenne de Sécurité des Aliments) 96.2% des produits conventionnels ne dépassent pas les limites légales en matière de résidus de pesticides, le bio fait un peu mieux , 98,7%.
- Une amélioration me paraît nécessaire c’est l’indication sur les aliments mis à la vente, bio ou non, des produits utilisés pour les cultiver.
https://www.europe1.fr/…/il-y-a-t-il-des-pesticides-dans-le…
http://www.chambres-agriculture.fr/…/Guide-Phyto-edition-na…

Dans la série : “L’écologie est une chose trop sérieuse pour la confier aux seuls écologistes, c’est l'affaire de tout le monde !” : (09- les phytosanitaires du bio)

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog