Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #ppp (Petite Psychologie de Poche

« Rien de tel qu’un être humain pour ressembler à un autre être humain. Ce que l’un a ressenti, un autre peut le ressentir… » Cette conviction nous incite à nous « mettre à la place des autres » pour essayer de les comprendre et de comprendre leurs émotions (= empathie). C’est aussi grâce à cela que les journaux intimes ou les textes  écrits à la première personne ne nous parlent pas que de leurs auteurs mais aussi de nous. Les « Essais » de MONTAIGNE et les « confessions » de ROUSSEAU en sont des exemples éloquents. Mais ce n’est pas toujours le cas. L’un des contre exemples des plus frappants nous est donné par un type de personnalité : la personnalité « SHIZOIDE ».

Les schizoïdes (ne pas confondre avec la maladie psychiatrique appelée « schizophrénie qui touche 1% de la population)  semblent fuir les relations sociales qui plaisent tant à la plupart des gens. Il ne s’agit pas de timidité. Ils n’ont pas peur des autres. Ils trouveraient plutôt que les autres sont sources de complications. Ils ont besoin que tout soit clair et précis or les relations jouent beaucoup sur des sentiments qui ne sont pas forcément clairs pour la personne qui les ressent !... Les schizoïdes fuient ces ambigüités comme la peste et, si vous recherchez leur amitié, très vite ils vous font comprendre qu’il vaut mieux que vous restiez à distance. Ce n’est pas spécialement contre vous qu’ils en ont, c’est contre toute présence humaine trop intime.

Demain : des exemples de personnalités schizoïdes.

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog