Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

ppp (petite psychologie de poche

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #ppp (Petite Psychologie de Poche
du clair au sombre, toutes les nuances de la peau !...
du clair au sombre, toutes les nuances de la peau !...
du clair au sombre, toutes les nuances de la peau !...
du clair au sombre, toutes les nuances de la peau !...
du clair au sombre, toutes les nuances de la peau !...

Il y a quelques dizaines de milliers d’années, nos ancêtres homo sapiens ont quitté l’Afrique pour des régions moins chaudes. Ils n’avaient donc plus autant besoin de mélanine, ce pigment sombre de la peau qui protége du soleil. Par ailleurs, une préférence fortuite est apparue est apparue pour les personnes les moins pigmentées, fortuite, c’est à dire qui ne correspond pas à une nécessité, mais à une préférence. En biologie de l’évolution on appelle cela la “sélection sexuelle”. Elle a joué alors de plus en plus pour les personnes les plus claires d’autant plus que ces dernières avaient l’avantage de mieux synthétiser la vitamine D (la vitamine D augmente les concentrations de calcium dans le sang ce qui permet d’avoir des os solides et d’éviter l’ostéoporose). 

La peau plus ou moins blanche l’a alors emporté dans les régions situées plus au nord.

Pourquoi cette préférence sexuelle pour une peau claire ne s’est-elle pas exprimée dans les régions chaudes de l’Afrique ?  Ce n’était pas possible car en absence de mélanine le risque de cancer de la peau était trop important !

Suivant les zones géographiques, toutes sortes de nuances se sont développées du noir le plus profond au blanc-rosé en passant par des teintes jaunes, cuivrées, etc… Ainsi s’est exprimée toute la beauté de l’espèce humaine, unie dans sa diversité !

 

du clair au sombre, toutes les nuances de la peau !...
du clair au sombre, toutes les nuances de la peau !...
du clair au sombre, toutes les nuances de la peau !...
du clair au sombre, toutes les nuances de la peau !...

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #ppp (Petite Psychologie de Poche
Femmes/Hommes

Il y a-t-il des différences entre les hommes et les femmes ? Malgré la théorie des genres je persiste à croire que oui. Voici une petite histoire et vous me direz à la fin si la personne qui l’a vécue est homme ou femme.
Elle (il) voulait voler depuis qu’elle (il) était enfant. Elle (il) achète 45 ballons sondes, les accroche à une chaise de jardin et les remplis d’hélium, s’attachant avec une ceinture sur le siège et, emportant avec elle(lui) un sandwich et un fusil à plombs pour crever les ballons et redescendre le moment voulu.
Quand ses ami(e)s ont coupé la corde qui la (le) retenait au sol, elle(il) ne s’est pas arrêté à 10 mètres au-dessus du sol, ni à 100, ni même à 1000 mais les ballons ont bondi jusqu’à 5000 mètres d’altitude ! A un moment, elle (il) a croisé un couloir de vol et les pilotes ont envoyé un message radio faisant part de leur étrange rencontre !....
Finalement, elle (il) a rassemblé tout son courage pour commencer à crever les ballons. A l'atterrissage nocturne les courroies se sont prises dans des fils électriques plongeant un quartier dans l'obscurité. Un comité d’accueil l’attendait pour lui mettre les menottes. Pendant qu’on l’emmenait un journaliste lui a demandé pourquoi elle(il) avait fait ça? Elle(il) a répondu nonchalamment “On ne peut pas rester toute sa vie assis dans un canapé à ne rien faire !”Cette histoire est rapportée par Susan Pinker dans son excellent livre Le sexe fort n’est pas celui qu’on croit. Alors qui est l’auteur de cet exploit stupide,femme ou homme ?

Femmes/Hommes

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #ppp (Petite Psychologie de Poche

La psychologie cognitive et la sagesse orientale se sont unies depuis une vingtaine d'années pour former une nouvelle approche thérapeutique efficace pour la résolution de nombreux problèmes.

C'est le sujet que je vais traiter dans cette conférence qui montrera comment les méthodes thérapeutiques se sont développées sous forme de vagues qui  profitent de l'élan donné par celles qui précèdent, sans les remplacer mais en les complétant harmonieusement.

En fin de séance Andrée Séry proposera une initiation à la méditation.

Guérir avec la psychologie cognitive et la méditation

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #ppp (Petite Psychologie de Poche

 Ce n’est pas parce que les terroristes sont prêts à affronter la mort qu'ils sont courageux. Cela montre plutôt le contraire ! Les vrais héros sont ceux qui offrent leur vie pour sauver celle des autres.

En réalité des recherches psychologiques récentes, relatées par jean Cottraux dans son livre "Tous narcissiques", montrent que les terroristes sont soumis à la triade noire (à laquelle le sadisme peut s’ajouter). Celle-ci associe :
- machiavélisme 
- narcissisme 
- psychopathie et attrait pour le sadisme 

Il est donc probable que le recrutement des djihadistes se fait chez des personnes: 
- qui ont un immense besoin narcissique, c’est à dire de devenir un personnage important, hors du commun, dont on parle et qui n’a pas à se soumettre aux règles communes 
- qui savent dissimuler, feindre, tromper et manipuler les autres, c’est à dire qui sont capables d’être machiavéliques
- qui jouissent de la peur des autres d’une façon sadique. Celle-ci leur donne le sentiment de disposer d’un immense pouvoir. 
- Qui sont incapables d’éprouver de l’empathie pour quiconque et en particulier pour ceux qui ne font pas partie de leur secte !

Présentation du livre de jean Cottraux

Profil du terroriste
Profil du terroriste

Marc Hecker, chercheur à l’institut français des relations internationales (Ifri), vient de publier une étude intitulée « 137 nuances de terrorisme. Les djihadistes de France face à la justice. » En résumé :
- moyenne d’âge 26 ans
- origine France entière (recrutement numérique) avec quelques foyers de recruteurs
- 40% viennent de quartiers sensibles
- peu ou pas diplômés
- 48% ont un casier judiciaire vierge, 12% ont eu un signalement à la police, 40% ont eu au moins une condamnation
- 69% sont français, 22% binationaux, 7% pays du Maghreb, 2% autres;  

- 59% ont des parents issus du Maghreb
- la proportion des convertis à l’islam est de 26%, 74% sont des musulmans de naissance


Pour lire une présentation de cette ouvrage : https://www.la-croix.com/France/Securite/INFOGRAPHIE-connaissance-terroristes-saffine-2018-03-28-1200927469?utm_source=Newsletter&utm_medium=e-mail&utm_content=20180328&utm_campaign=newsletter__crx_alert&utm_term=971816&PMID=d8933f507e09d92e2538c6f545bbc66b 

Profil du terroriste

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #ppp (Petite Psychologie de Poche
art moderne

La culture c’est tout ce que la pensée, le travail et l’art ont ajouté à la nature. Certains pensent que la culture n’est pas pour eux. Erreur, ce que le travail et la pensée humaine ont inventé depuis des centaines de milliers d’années est leur oeuvre, l’oeuvre de tous !
Alors pourquoi tant de gens se plaignent-ils de ne rien comprendre à l’art ?
L’art n’est pas toute la culture,il n’en est qu’une composante, en apparence la plus inutile ! On comprend que la façon de cultiver la terre, “l’agri-culture” ou la réalisation de maison, de ponts (que l'on appelle "ouvrages d'art") soient indispensables, mais l’art de raconter une histoire de chanter, danser, peindre ne le sont pas d’une façon aussi évidente.
Ce qui désoriente surtout le public c’est l’art “moderne” qui leur paraît assez souvent incompréhensible. A partir du début du XXe siècle les artistes se sont donnés comme mission de prendre les spectateurs à contrepied, de leur montrer que leur certitudes étaient fausses (suivant en cela les découvertes de la science de l'époque) et que la beauté n’étaient qu’une convention, somme toute assez accessoire et variable suivant les cultures. Un exemple caractéristique en est l’urinoir que Marcel Duchamp signe et expose en 1917 !
A partir des années 1970 cette vision s’est encore accentuée sous forme d’un mouvement “postmoderniste” à prétentions politiques et révolutionnaires. La nature humaine serait une invention de l’Occident impérialiste qui chercherait par ce biais à vendre ses produits dans le monde entier en détruisant au passage toutes les autres formes de culture !
L’une des oeuvres les plus emblématiques est le tableau d’Andy Warhol qui montre des étiquettes de soupe. Cette façon de caricaturer la publicité du capitalisme est sensée nous faire prendre conscience de l’oppression idéologique dans laquelle nous vivons.
Qu’en penser ? Le postmodernisme se fonde sur une psychologie erronée qui prétend que nous ne sommes pas libres mais entièrement conditionnés par la société ou notre inconscient.
Les oeuvres qui en résultent sont, pour une part importante d'entre elles, très sommaires. Certains nous ont fait le coup de la toile entièrement blanche puis de la toile blanche crevée d’un coup de couteau, mais ça ne marche qu’une fois !... Souvent le grand public les commente en disant “mon enfant aurait pu faire ça”. Cette réflexion, même si elle ne rend pas compte de l'intérêt réel de certaines œuvres, indique que de nombreux artistes postmodernistes oublient une attente essentielle des gens envers l’art. Celui-ci doit montrer quelque chose d’étonnant, de captivant, de rare, d’exceptionnel, c'est à dire que quelqu'un sans talent particulier ne saurait pas faire !

Toutes les époques ont connu des modes hors desquelles les artistes ne pouvaient  espérer vivre de leur art. En dépit de cela des génies ont toujours réussi à s’exprimer et d’autres, sans avoir ce talent hors du commun, ont créé de belles oeuvres ! Aujourd’hui aussi, la beauté, ce mélange d’une expression intemporelle avec ce qui agite l’air du temps, existe, à chacun, artistes et amateurs, de la trouver et de se faire une idée sans se laisser impressionner par les discours d'une soi-disant élite. On peut les écouter bien sûr, mais c'est encore mieux d'écouter son coeur et sa raison !
 

art moderne

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #ppp (Petite Psychologie de Poche

Tout le monde cherche le bonheur, la psychologie positive promet de nous en ouvrir les portes. Les stages de méditation, les formations, les articles de journaux, les émissions de télé et radio se multiplient. Est-ce un phénomène de mode passager ou une vague de fond durable ?
C’est à cette question que j’essaierai de répondre samedi 17 février lors de la conférence que j’animerai à l’invitation de l’association “Raisonnement et stratégies”. En particulier je resituerai la vague de psychologie positive dans son contexte. Ce n’est pas un phénomène isolé. Elle s’inscrit dans une puissante tradition de la psychologie cognitive et de la méditation bouddhique. Mieux la connaître c’est mieux en cerner l’intérêt et les limites.  
Un avant-goût de cette conférence à travers une interview, à découvrir dès ce soir à 18h30, demain mercredi à 7h30 et 12h30 puis jeudi à 6h30… Pour écouter Jade FM en direct dans le Pays de Retz : 99.7 ou sur internet. Podcast en fin de semaine. 
http://jadefm.fr/index.php/alain-et-nicolas-barre-la-psychologie-cognitive-et-ses-evolutions/ 

la psychologie positive, c'est quoi ?

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #ppp (Petite Psychologie de Poche

“On ne peut pas être heureux tout le temps” comme l’écrivait Françoise Giroud, mais on peut apprendre à être malheureux moins souvent ! C’est ce que pensent les initiateurs de la psychologie positive : Martin Seligman et Mihaly Csikszentmihalyi.
Dans le chaos de la deuxième guerre mondiale, le jeune Mihaly constatent que certaines personnes partent à la dérive et que d’autres résistent et affirment leur personnalité. Lors de vacances familiales il rencontre un autre psychologue, Seligman, dont les travaux sur la dépression et “l’impuissance apprise” qui en est l’une des causes, sont célèbres. Ils unissent leurs efforts pour développer une psychologie qui ne se contente pas de réparer ce qui va mal, mais qui essaie de faire de la prévention des problèmes psychologiques et renforcer le fonctionnement des personnes, des groupes et des institutions qui vont bien.

psychologie du bonheur
psychologie du bonheur

De cette rencontre va naître la 3ème vague des thérapies cognitives dans laquelle nous sommes aujourd’hui !

psychologie du bonheur

Ce ne sont pas des philosophes, mais des scientifiques et comme tous les scientifiques, ils font des hypothèses et ils les testent. Bonne nouvelle , le bonheur est à la portée de tous même si, au départ, les chances ne sont pas égales pour tout le monde !

psychologie du bonheur

- Deux livres de Mihaly Csikszentmihalyi :  Vivre, la psychologie du bonheur (Pocket, 2005), et Mieux vivre en maîtrisant votre énergie vitale (Pocket, 2006) 


- Un livre de Seligman : S’épanouir

- En France, cette psychologie est popularisée, en particulier, par le psychiatre Christophe André auteur de nombreux livres comme "3 minutes à méditer"

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #ppp (Petite Psychologie de Poche

un court extrait de la conférence donnée par la psychologue et psychothérapeute Danielle Thiébaud sur l'accompagnement de la personne âgée, dans le cadre de l'association Raisonnement et stratégie". Pour plus d'info, voir la page facebook de l'association https://www.facebook.com/search/top/?q=raisonnement%20strategie

Danielle Thiébaud est psychothérapeute et formatrice en relations humaines. Elle s'est spécialisée dans la formation des professionnels et des accompagnants associatifs ou familiaux. 

Elle a écrit de nombreux ouvrages facilement accessibles :

- Comprendre le vieillissement

- Le cahier de Marie

- Les personnes âgées et la désorientation

- Mon parent vit en maison de retraite

-...

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #ppp (Petite Psychologie de Poche
La part d'ange en nous, Steven PINKER

Steven Pinker : La part d’Ange en nous, éditions les Arènes. Pinker est l’un de ces rares auteurs qui vous donnent l’impression d’être intelligent ! Après la traduction de ses best sellers scientifiques : L’instinct du langage, Comment fonctionne l’esprit, Comprendre la nature humaine, les éditions les Arènes traduisent enfin cet autre grand succès de librairie : La part d’ange en nous ! Il démontre, preuve à l’appui, que la violence diminue dans le monde. En voici quelques aspects parmi les plus spectaculaires :
- La violence contre les épouses et les compagnes ainsi que les viols et agressions sexuelles ont fait une chute spectaculaire depuis 1993
- Le nombre d’homicides aux USA, par exemple, est passé de 10 homicides /an/pour 100 000 habitants à 5 (oui, malgré la tuerie de Las Vegas !...)
- La démocratie continue de progresser dans le monde
- le nombre de morts par an dans le monde pour 100 000 personnes est passé de 22 en 1950 (guerre de Corée) à 1 (guerre de Syrie)
Cela ne signifie pas que Pinker soit un incorrigible optimiste. C’est un esprit scientifique qui fait confiance en l’homme et dans “la part d’ange” qu’il porte en lui, sans oublier “la part du diable” qui cherche toujours à prendre le dessus !
Il note tout de même 2 points négatifs :
- Les USA ont un président de type “narcissique malveillant” (c’est ce qu’écrit également le psychiatre français, Jean Cottraux dans son dernier ouvrage : Tous narcissique). Un narcissique malveillant combine le besoin qu’on l’admire, le désir de dominer, d’humilier ses rivaux et l'absence d’empathie.
- “Les gens votent pour exprimer leur identité tribale, pas pour choisir le meilleur programme, et ce tribalisme politique est la seule irrationalité qui grandit aujourd'hui.

 

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #ppp (Petite Psychologie de Poche
ange et/ou bête

Certains pensent que l’homme est doué de raison et que c’est cela qui le distingue des autres animaux. En réalité nous portons en nous des passions contradictoires forgées par des centaines de milliers d’années d’évolution et nous posons les mots de la raison sur les sentiments les meilleurs qui nous habitent, mais aussi sur les pires et c’est ainsi que les terroristes justifient le meurtre de personnes innocentes. L’observation des sociétés de singes, comme l’a fait Frans de Waal dans ses livres : le singe en nous ou la politique du chimpanzé, nous en apprend plus sur ce que nous sommes que la lecture des livres de morale !  Quoique déjà au XVIIe siècle, le philosophe Pascal disait, paraphrasant Montaigne, “Qui veut faire l’ange fait la bête !”
Cette pensée, souvent citée, est souvent tronquée. La voici dans son intégralité :
“ Il est dangereux de trop faire voir à l’homme combien il est égal aux bêtes, sans lui montrer sa grandeur. Il est encore dangereux de lui trop faire voir sa grandeur sans sa bassesse. Il est encore plus dangereux de lui laisser ignorer l’un et l’autre. Mais il est très avantageux de lui représenter l’un et l’autre. 
Il ne faut pas que l’homme croie qu’il est égal aux bêtes, ni aux anges, ni qu’il ignore l’un et l’autre, mais qu’il sache l’un et l’autre. 
L’homme n’est ni ange ni bête, et le malheur veut que qui veut faire l’ange fait la bête.
S’il se vante, je l’abaisse ; s’il s’abaisse, je le vante ; et le contredis toujours, jusqu’à ce qu’il comprenne qu’il est un monstre incompréhensible. 
Que l’homme maintenant s’estime à son prix. Qu’il s’aime, car il y a en lui une nature capable du bien ; mais qu’il n’aime pas pour cela les bassesses qui y sont.”
PASCAL, Pensées

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog