Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Lectures - cinéma - citations -...
Lao Tseu
Lao Tseu

“Ce qui est faible triomphe de ce qui est fort; ce qui est mou triomphe de ce qui est dur.”
“Ici-bas rien de plus mou que l’eau, et pourtant elle vient à bout des pierres les plus dures. L’eau, meilleure que tout, est irremplaçable.
Le mou vainc le dur. Cette faiblesse vainc la force.
Dans l’empire tous savent cela, et de ce fait d’expérience personne n’est capable de tirer les conséquences pratiques.”

Les pratiquants des arts martiaux connaissent bien cette pensée du philosophe Chinois Lao Tseu (Quatrième siècle avant JC). Il faut croire que les platanes du pays Basque aussi ! C’est ainsi qu’ils avalent ou tordent de solides barreaux de métal.

La tradition philosophique asiatique nous paraît parfois plus subtile que la nôtre. Je pense qu’il n’en est rien. Il existe des différences réelles mais c’est surtout la façon d’exprimer les choses qui est en cause. Peut-on trouver des équivalences dans la tradition occidentale ? En voici deux exemples : 
- "Patience et longueur de temps font mieux que force ni que rage ! " La Fontaine s’inspirant d’une fable d’un ancien grec, Esope.
- Le tarot des imagiers du Moyen- âge dont les bonimenteurs se servent pour dire la bonne aventure, mais qui est en réalité, une sorte de livre de philosophie en images comme l’étaient les vitraux à l’époque. La carte XI est intitulée la Force. elle représente une femme pleine de sérénité qui ouvre sans effort apparent, la gueule d’un lion féroce ! Le faible vainc le fort comme le mou vainc le dur !

 

Lao Tseu
Lao Tseu
Lao Tseu

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Biarritz Bayonne Bordeaux Toulouse Luchon
Le Pas de Roland et le Laxia
Le Pas de Roland et le Laxia
Le Pas de Roland et le Laxia
Le Pas de Roland et le Laxia
Le Pas de Roland et le Laxia
Le Pas de Roland et le Laxia
Le Pas de Roland et le Laxia
Le Pas de Roland et le Laxia
Le Pas de Roland et le Laxia

 Le Laxia est un torrent du pays basque qui vient se jeter dans la Nive, elle-même affluent de l’Adour qui se jette dans la mer à Bayonne.  
Après le village d'Itxassou, on accède au torrent en prenant l’étroite route du Pas-de-Roland si étroite qu’il a fallu aménager des renfoncements sur le côté pour que les voitures puissent se croiser.
L’eau du Laxia est particulièrement claire et elle est captée pour la consommation.

Une route de montagne suit le torrent et offre de magnifiques vues sur lui. On peut utiliser la voiture pour une visite, mais c'est encore mieux de s'y promener à pied ce qui donne le temps de découvrir les beautés discrètes et sereines de ce superbe site !
 

Le Pas de Roland et le Laxia
Le Pas de Roland et le Laxia
Le Pas de Roland et le Laxia
Le Pas de Roland et le Laxia
Le Pas de Roland et le Laxia
Le Pas de Roland et le Laxia
Le Pas de Roland et le Laxia
Le Pas de Roland et le Laxia
Le Pas de Roland et le Laxia
Le Pas de Roland et le Laxia
Le Pas de Roland et le Laxia
Le Pas de Roland et le Laxia
Le Pas de Roland et le Laxia
Le Pas de Roland et le Laxia
Le Pas de Roland et le Laxia
Le Pas de Roland et le Laxia
Le Pas de Roland et le Laxia
Le Pas de Roland et le Laxia

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Biarritz Bayonne Bordeaux Toulouse Luchon
Eglises à galerie du pays Basque


On ne les trouve pas dans tout le pays Basque, mais surtout en Basse Navarre et dans le Labourd. Elles ont deux étages de galeries et parfois trois comme dans la magnifique église d’Espelette.
 Hommes et femmes étaient séparés comme dans la plupart des églises autrefois, les hommes en haut et les femmes en bas ! Ces galeries auraient été construites au XVIe siècle après l’accroissement de la population consécutif à l’introduction du maïs dans l’alimentation. Les paroissiens ont estimé qu’il était plus simple de construire des galeries en bois plutôt que d’entreprendre de coûteux travaux d’agrandissement.
Certaines de ses églises ont conservé d’émouvants petits cimetières anciens avec leurs pierres tombales gravées qui sont de vraies oeuvres d’art !...

 

Eglises à galerie du pays Basque
Eglises à galerie du pays Basque
Eglises à galerie du pays Basque
Eglises à galerie du pays Basque
Eglises à galerie du pays Basque
Eglises à galerie du pays Basque

L'église de Kanbo est particulièrement bien située, au sommet d'un coteau qui domine la vallée de la Nive dont le fond est consacré à la culture du piment.

Elle possède également 3 étages de galeries et une curieuse statue de Saint-Etienne, un peu surréaliste, qui tient sa tête coupée dans la main !...

Eglises à galerie du pays Basque
Eglises à galerie du pays Basque
Eglises à galerie du pays Basque
Eglises à galerie du pays Basque
Eglises à galerie du pays Basque
Eglises à galerie du pays Basque
Eglises à galerie du pays Basque
Eglises à galerie du pays Basque
Eglises à galerie du pays Basque
Eglises à galerie du pays Basque
Eglises à galerie du pays Basque

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Biarritz Bayonne Bordeaux Toulouse Luchon
Mettez du piment dans votre vie !
Mettez du piment dans votre vie !


Le piment d’Espelette a été introduit au pays Basque au XVI e siècle pour un usage médicinal. On s’est très vite rendu compte qu’il ne présentait pas beaucoup d’intérêt pour cet usage mais qu’il pouvait, par contre agréablement pimenté les plats et jouer le rôle de conservateur pour la viande ! Depuis, des semences  ont été sélectionnées pour obtenir la variété actuelle. La culture et la récolte sont très réglementées. la grande fête du piment se déroulait à Espelette fin octobre, mais on en récoltait encore  dans les champs il y a encore quelques jours. Dans les villages de l’AOP (Appellation d’Origine Protégée) on les voit sécher devant les murs des maisons.
La production atteint 160 tonnes environ et fait vivre 170 familles (sans compter ceux qui n'en font pas leur activité principale)
On l’utilise généreusement dans la cuisine basque - le fameux poulet à la basquaise par exemple - Je l’ai apprécié en particulier dans le fromage de brebis et le chocolat…

 

Mettez du piment dans votre vie !
Mettez du piment dans votre vie !
Mettez du piment dans votre vie !
Mettez du piment dans votre vie !
Mettez du piment dans votre vie !
Mettez du piment dans votre vie !
Mettez du piment dans votre vie !
Mettez du piment dans votre vie !

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #La playmouette du dimanche
playmouette discrète

 Il me regarde avec un petit air en coin. Deux autres tournepierres l’accompagnent. Je les ai dérangés dans leur tâche de nettoyage des filets des pêcheurs… Ils sont un peu craintifs, mais pas trop car ils pensent au bon repas que je leur fait louper !... Damned, maudit photographe, va-t-il partir ?...

playmouette discrète
playmouette discrète
playmouette discrète

Mais où sont donc passées les playmouettes ? Dans cette magnifique baie de Saint-Jean-de-Luz je ne les revois en nombre qu’au soleil couchant, à l’entrée de la baie autour du fort de Socoa….

playmouette discrète
playmouette discrète

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Biarritz Bayonne Bordeaux Toulouse Luchon
Saint-Jean-de-Luz (fin)
La petite cité de Saint-Jean-de-Luz connut son heure de gloire le 9 juin 1660 quand Louis XIV y célébra son mariage avec Marie-Thérèse d’Autriche infante d’Espagne.
Il dut d'abord renoncer à son amour romantique pour la nièce de Mazarin, Marie Mancini exilée à Brouage (où le jeune Louis vint lui faire ses adieux avant son mariage de raison)...
Pas toujours facile le métier de roi soleil ! La porte de l’église Saint-Jean-Baptiste par où le jeune roi est entré a été murée après son passage.
Saint-Jean-de-Luz (fin)
Saint-Jean-de-Luz (fin)
Saint-Jean-de-Luz (fin)
Saint-Jean-de-Luz (fin)
Saint-Jean-de-Luz (fin)
Saint-Jean-de-Luz (fin)
Saint-Jean-de-Luz (fin)
Saint-Jean-de-Luz (fin)
Saint-Jean-de-Luz (fin)
Saint-Jean-de-Luz (fin)
Saint-Jean-de-Luz (fin)
Saint-Jean-de-Luz (fin)
Saint-Jean-de-Luz (fin)
Saint-Jean-de-Luz (fin)

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Biarritz Bayonne Bordeaux Toulouse Luchon
Saint-Jean-de-Luz : coucher de soleil
Saint-Jean-de-Luz n’a pas toujours été cette belle station balnéaire, perle de la côte basque que l’on connaît aujourd’hui. Son essor a véritablement commencé au XVe siècle avec les pêcheurs de morue et les chasseurs de baleines. Les corsaires ont pris le relais au XVIe et XVIIe et Ciboure, sur la rive gauche de la Nivelle se développa alors. Henri IV renforça la défense de la magnifique baie de la Socoa en y faisant construire un fort.
Le XVIIIe siècle fut celui de la décadence pour la ville qui passa de 13000 habitants à 2000 !
Il fallut attendre le XIXe siècle, Napoléon III et la construction de digues efficaces pour que la cité renaisse et se développe autour de l’activité touristique et ouvrière que l’on connaît aujourd’hui.
Saint-Jean-de-Luz : coucher de soleil
Saint-Jean-de-Luz : coucher de soleil
Saint-Jean-de-Luz : coucher de soleil
Saint-Jean-de-Luz : coucher de soleil
Saint-Jean-de-Luz : coucher de soleil
Saint-Jean-de-Luz : coucher de soleil
Saint-Jean-de-Luz : coucher de soleil
Saint-Jean-de-Luz : coucher de soleil
Saint-Jean-de-Luz : coucher de soleil
Saint-Jean-de-Luz : coucher de soleil
Saint-Jean-de-Luz : coucher de soleil
Saint-Jean-de-Luz : coucher de soleil
Saint-Jean-de-Luz : coucher de soleil
Saint-Jean-de-Luz : coucher de soleil
Saint-Jean-de-Luz : coucher de soleil
Saint-Jean-de-Luz : coucher de soleil
Saint-Jean-de-Luz : coucher de soleil
Saint-Jean-de-Luz : coucher de soleil
Saint-Jean-de-Luz : coucher de soleil
Saint-Jean-de-Luz : coucher de soleil
Saint-Jean-de-Luz : coucher de soleil

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits
certains d'entre eux réduits en esclavage...

“Alors que les migrants continuent d’arriver quotidiennement en Libye, des reporters de CNN ont été témoins d’une vente aux enchères de certains d’entre eux, réduits en esclavage….”

--------------------------------------------------------------------------------------------------

La statue derrière les barreaux emprisonnés
me fait penser à tous ces prisonniers
dont la vie s’est arrêtée…
prisonniers de droit commun
vaincu par le mal qu’ils portent en eux
mais surtout prisonniers illégalement détenus
combattants de la liberté ou simple monnaie d’échange
esclaves humains que l’on rançonne ou que l'on tue 
et si on ne les tue pas
c’est qu’on veut les vendre comme au marché aux bestiaux !...

décidément, la bestialité fait bien partie
de l’inhumanité de certains
et cela ne me rend pas fiers d’être humains !

 

certains d'entre eux réduits en esclavage...

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Biarritz Bayonne Bordeaux Toulouse Luchon
surf sur la côte des Basques
surf sur la côte des Basques
surf sur la côte des Basques
surf sur la côte des Basques
surf sur la côte des Basques
surf sur la côte des Basques
surf sur la côte des Basques
surf sur la côte des Basques
surf sur la côte des Basques

Le surf consiste à attendre la vague les trois quarts du temps en se faisant bousculer par des paquets de mer et parfois par d’autres surfeurs, puis à essayer de se hisser dessus avec la même aisance que sur un pur sang au galop et se lancer, alors dans des figures complexes comme au rodéo !.. dix minutes d’attente, une minute de bonheur !... Mais pour cette minute où il se sente flotter, presque planer en liberté, en symbiose avec la mer, le vent et l’espace, ils sont prêts à tout sacrifier !...

surf sur la côte des Basques
surf sur la côte des Basques
surf sur la côte des Basques
surf sur la côte des Basques
surf sur la côte des Basques
surf sur la côte des Basques
surf sur la côte des Basques
surf sur la côte des Basques
surf sur la côte des Basques
surf sur la côte des Basques
surf sur la côte des Basques
surf sur la côte des Basques
surf sur la côte des Basques
surf sur la côte des Basques

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Biarritz Bayonne Bordeaux Toulouse Luchon
Biarritz, côte des basques
Biarritz, côte des basques
Biarritz, côte des basques
Biarritz, côte des basques

La Côte des basques est l’un des plus beaux endroits de Biarritz. On peut y aller à tout moment de la journée, mais celui que je préfère est le soir, au coucher de soleil…
Au nord, une pointe rocheuse la sépare de la plage du port vieux. Sur cette pointe se dresse une magnifique villa ancienne, restaurée il y a quelques années : la villa Belza.
Au sud s’étend un panorama exceptionnel sur la chaîne des pyrénées qui se déroule jusqu’à l’Espagne…
Du haut de la falaise on découvre une vue fantastique sur l’océan…
En bas, s’étale une vaste plage de plus de 1 Km de long. à marée basse, elle est souvent parcourue par les joggers et à marée haute elle fait les délices d’audacieux surfeurs qui y viennent été comme hiver ! Elle est prolongée par une plage : Marbella.
Dans la chaîne des montagnes qui s’étend au sud, on remarque un sommet un peu plus haut que les autres qui sert d’amer aux marins : la Rhune !

 

Biarritz, côte des basques
Biarritz, côte des basques
Biarritz, côte des basques
Biarritz, côte des basques
Biarritz, côte des basques
Biarritz, côte des basques
Biarritz, côte des basques
Biarritz, côte des basques
Biarritz, côte des basques
Biarritz, côte des basques
Biarritz, côte des basques

Voir les commentaires

1 2 3 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog