Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #PRAGUE Tchéquie et pays proches

La place de la vieille ville est le coeur historique de Prague. Sur la place, elle-même et dans les rues qui l'entourent se trouve une accumulation de maisons et de monuments d'une grande beauté. Les édifices anciens ont pris avec le temps et la pollution une teinte noire qui contraste violemment avec les tons pastel des maisons baroques ou art nouveau. L'ensemble est saisissant. On retrouve ce mélange dans d'autres villes de Bohème mais jamais avec une telle intensité. Prague porte son passé en elle et l'affiche comme dans un livre où les pages de différentes époques se succèdent dans un harmonieux désordre...

 

L'un des points d'attraction de la vieille ville est la tour de l'horloge. L'horloge astronomique a été construite en 1410. Toutes les heures, des petits personnages défilent derrière deux fenêtres. Des centaines, peut-être un millier de touristes viennent admirer la scène... Le spectacle de ces gens venus eux-mêmes assister au spectacle est incroyable ! Qu'il pleuve ou qu'il vente la même foule est là en attente de la ronde fugitive des petites marionnettes de l'horloge. Cette prestigieuse place à vu défiler bien d'autres marionnettes : c'est là que le pouvoir des fantoches communistes venait s'auto-célébrer et s'auto-congratuler avec force bannières rouges et encadrement militaire à la soviétique !

 

S'il y a une chose à ne pas oublier quand on est sur cette place, c'est de monter à la tour de l'horloge. Pour les fainéants il y a l'ascenseur, pour les autres on peut prendre l'escalier qui se termine par une rampe. Tout Prague se déploie sous vos yeux. Une maison présente sa façade ornée de sgraffites, procédé qui consiste à gratter une couche d'enduit appliquer sur un fond. On obtient ainsi des formes en relief, des volutes, etc...  Des statues, qui doivent être à peine visibles de la rue, veillent au sommet d'un toit...  De l'autre côté de la Vltava, sur les hauteurs se dressent les clochers sombres de la cathédrale Saint-Guy...

 

Si vous avez la chance d'être là au coucher du soleil, vous pourrez assister à un étrange ballet. Le soleil prend en enfilade la rue qui mène au pont St Charles et les ombres des passants s'étirent sur les pavés dans un jeu contrasté de clartés et de lumière... Nous reparlerons de la place de la vieille ville demain. Aujourd'hui elle est occupée par des stands, des podiums et des hauts parleurs vociférants. C'est le « marathon » de Prague : les coureurs amateurs s'affrontent à travers les vieilles rues, pour le plaisir ou pour la gloire. J'ai décliné l'invitation que l'on me proposait. Elle portait le numéro 1223....

 

 

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog