Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

venise

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #VENISE

Pas de beaux couchers de soleil ces derniers jours à Pornic, mais j'en ai retrouvé un pris à Venise, lors du retour en vaporetto de l'île de Murano qui illustre bien le poème de Musset :
 "C'était, dans la nuit brune,
 Sur le clocher jauni,
La lune
 Comme un point sur un i..."
(Ballade à la lune, Musset)

La lune comme un point sur un I

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #VENISE

Dans la série “se souvenir d’un voyage c’est encore voyager” : Il faisait très chaud, lourd et humide sur la lagune de Venise. Je débarque, un peu par hasard sur l’île San Giogio. Mon attention est attirée par le son d’un violon qui sort de la magnifique église construite par Palladio. Un concert y est donné. Le soliste Fabrizio Von Arx joue sur son précieux Stradivarius des morceaux de musique classique... Une italienne me dit “vous avez de la chance, c’est le plus beau concert de Venise !”....
Pas d'éclairage dans l'église. La céleste musique semble s'envoler de nulle part et planer sur la lagune… Il y a ainsi certains moments qui arrivent à l’improviste et que l’on n’oublie pas !....

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #VENISE

J'ai imaginé un jeu de laser sur la place Saint-Marc, le campanile et le palais des doges...

Pour l'instant il n'en a pas été encore réalisé, ce n'est qu'un rêve,mais peut-être qu'un jour ?.....

jeux de laser sur Venise

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #VENISE
la foule à Venise ?
la foule à Venise ?
la foule à Venise ?
la foule à Venise ?

 

Dans la série “Surprise à Venise !” : On me l’a souvent répété “ne va pas à Venise, c’est envahi par des hordes de touristes !...

C’est vrai si vous êtes trop flemmard pour vous lever avec le soleil, mais jusqu’à 9 heures du matin, la place Saint-Marc est quasiment déserte !...

Souvent j’y suis venu pour admirer l’un des plus beaux lever de soleil au monde… Il gagne d’abord les colonnes de la piazetta et illumine le lion de Saint-Marc et la statue de Saint-Théodore juchés sur leur sommet puis il répand, peu à peu, sa douce chaleur sur le quai des esclaves et le reste de la place…

La plupart du temps, sur cette place Saint-Marc où la foule va se bousculer peu de temps après, je ne rencontre qu’une bonne soeur qui va à la prière du matin, un balayeur qui dort encore sur son balai et parfois quelques lève-tôt  ou rêveurs comme moi !...

Vous qui faites des centaines ou des milliers de kilomètres pour visiter Venise, vous ne savez pas ce que vous perdez en restant au lit….

la foule à Venise ?
la foule à Venise ?
la foule à Venise ?
la foule à Venise ?
la foule à Venise ?
la foule à Venise ?

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #VENISE
Venise  c'est sale ?
Venise  c'est sale ?
Venise  c'est sale ?

Dans la série “Surprise à Venise !” : On me l’a souvent répété “ne va pas à Venise, c’est sale, ça pue, c’est envahi par des hordes de touristes et des bateaux énormes abîment le paysage” !

La saleté, est une accusation mensongère. Malgré le passage de 28 millions de touristes l’an dernier, la ville est plutôt propre. Chaque matin des employés municipaux passaient au pied de notre logement  et sonnaient pour demander qu’on leur remette les sacs de déchets ménagers et de verres? Le tout était réparti dans des chariots puis amené jusqu'à une péniche.

Les vieilles briques des murs s’effritent et les enduits sont rarement restaurés. cela fait à la fois le charme de Venise et contribue à cette impression d’abandon...Mais il faut savoir que la moindre restauration coûte une fortune. C’est aussi l’une des raison pour lesquelles les familles ne veulent pas rester à Venise...

Venise  c'est sale ?
Venise  c'est sale ?
Venise  c'est sale ?

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #VENISE
l'Harmony of the seas quitte Saint-Nazaire
l'Harmony of the seas quitte Saint-Nazaire

l'Harmony of the seas quitte Saint-Nazaire

Le Rhapsody of the seas (78 000 tonnes) a été construit dans les chantiers de Saint-Nazaire en 1997 et il a fallu pour cela des millions d’heures de travail.

Quand de tels paquebots font escale dans la lagune de Venise ils permettent le maintien de 5000 emplois en déversant plus de 1,5 millions de passagers sur la ville. On comprend, dans ces conditions que leur interdire la lagune n’est pas une décision facile à prendre ! Après bien des hésitations voila ce qui a été décidé.

Venise : paquebots géants
le rhapsoy of the seas dans la lagune de Venise

le rhapsoy of the seas dans la lagune de Venise

à partir de 2019, les navires de moins de 130 000 tonnes resteront autorisés à entrer dans la lagune, mais ils devront emprunter le chemin des pétroliers et navires de commerce rejoignant le site de Porto Marghera, sur le continent, tandis que seuls les navires de moins de 96 000 tonnes seront autorisés à accoster à la station maritime de la ville. La descente du canal de la Giudecca restera autorisée, mais seulement aux bateaux de taille plus modeste (moins de 55 000 tonnes, trois fois moins que la limite actuelle).”

Venise : paquebots géants

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #VENISE
Venise, paquets au vol

Dans la série “Surprise à Venise” : à Venise, même si l’on est l’un à côté de l’autre, on ne se passe pas un colis de mains en mains, on se l’envoie ! Sans doute une conséquence de l’habitude de décharger les bateaux à quai !... Ce simple geste qui coûte un certain effort est très élégant et me les rend tout de suite sympathique !

Venise, paquets au vol
Venise, paquets au vol
Venise, paquets au vol

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #VENISE
gondole

Dans la série "Surprise à Venise" : On n’imagine pas Venise sans les gondoles. Si aujourd’hui ils sont 430, recrutés sur concours, disposant d’une autorisation de naviguer (dont une seule femme), des historiens avancent le chiffre astronomique de 10 000 au XVI e siècle !!!...
(gondoliers pris dans un bouchon dans l’un des nombreux rios du Dorsoduro)

gondole

Dans la série "Surprise à Venise" : L’unique rame du gondolier mesure 4,20 mètres de long. Elle est difficile à manœuvrer et s'appuie pour cela dans une forme spécialement taillée sur mesure pour chaque gondolier : la forcola.
Sa structure générale est asymétrique ce qui oblige le rameur à se tenir sur un seul côté et lui permet, dans les canaux étroits, de rétablir la trajectoire de son embarcation par un savant coup de pied (comme sur la photo) !...
Être gondolier, tout un art !...
Si le cœur vous en dit, il vous en coûtera 80 € pour une demi heure à trois quart d’heure. Maximum : 6 personnes dans la gondole. Sachez que le grand canal, très encombré, n’est pas forcément le plus intéressant, un mixte grand canal et petits rios est sans doute mieux… à vous de choisir !

gondole

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #VENISE

Dans la série "Surprise à Venise" : Pendant que le virtuose Fabrizio Von Arx joue sur son authentique violon Stradivarius, la nuit tombe sur la lagune... Pas d'éclairage dans la magnifique église San Giorgio Maggiore et la céleste musique semble s'envoler de nulle part !... Cette atmosphère un peu irréelle, hors de tout, me rappelle le titre d'un essai de l'un de nos premiers ministres qui après un grave échec avait eu "la tentation de Venise", c'est à dire de renoncer aux tracas de la politique et de se laisser prendre par le charme nostalgique de la cité des Doges....Tiens, justement, dans l'assemblée, près de moi, je remarque un autre ex-premier ministre. Décidément, Venise est une source de consolation....

Fabrizio Von Arx à Venise
Fabrizio Von Arx à Venise
Fabrizio Von Arx à Venise
Fabrizio Von Arx à Venise

(Fabrizio Von Arx est suisse et napolitain, il a été un enfant prodige et a remporté, très jeune, de nombreux prix de violon :

 Le soir tombe plus vite sur Venise que sur la côte Atlantique de Pornic ! il y a plus d'une heure de décalage... (photo sépia vieillie pour évoquer les siècles qui ont marqués la vieille cité)

Fabrizio Von Arx à Venise

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #VENISE
Venise triste et gaie...

Retour de Venise... Je classe les photos. En voici une que j'ai aquarellisée. Elle rend bien compte de la météo que nous avons eue : chaleur accablante, temps gris, vent froid, brume et une tentative avortée d'ondée, puis un ciel lumineux qui permettait de voir les Alpes comme si l'on était à côté ! Magnifique... Non, Charles, ce n'est pas triste Venise, c'est nous qui parfois le sommes et nous transportons alors notre humeur intérieure partout !...
(Vue des Fondamente Nuove ( Cannareggio, en face l'île de Murano et du cimetière San Michele) à partir d'un bateau...)

Après cette séquence pleine de nostalgie de notre Charles national, une chanson vraiment "formidable !..."

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog