Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #Autres VOYAGES

Cabourg est une station balnéaire réputée, située à une vingtaine de Km au nord de CAEN. Température extérieure : 17°, dans l’eau, un peu moins encore. Le maître-nageur cherche désespérément des baigneurs à sauver !  Faute de baigneurs sur la plage, on vend des beignets sur le remblai ! Le remblai est superbe, large, bordé de splendides villas et livré entièrement aux piétons. Ce point est important et fait le charme des plages normandes : on peut s’y promener en toute sécurité, voir les autres et se faire voir…

L’écrivain Proust aimait Cabourg et son souvenir y est largement présent !

 

Quelques citations de Proust :

 - Le seul véritable voyage n'est pas d'aller vers d'autres paysages, mais d'avoir d'autres yeux.  (A la recherche du temps perdu, 1918)

 -  On n'aime que ce qu'on ne possède pas tout entier.

 - On ne reçoit pas la sagesse, il faut la découvrir soi-même, après un trajet que personne ne peut faire pour nous, ne peut nous épargner. 

 - Soyez vous-même, c'est votre seule chance d'être original. 

 - Et toutes les âmes intérieures des poètes sont amies et s'appellent les unes les autres.

 La plage est superbe sous son couvert de ciel pommelé, mais… un peu déserte !

 On peut toujours se réfugier au casino, remis à neuf dont les murs, les sols et les plafonds sont couverts de rouge et de noir. On y mange très bien…

 Il reste aussi la possibilité de lire sur la plage. Il suffit de trouver une cabine qui coupe le vent… 

Commenter cet article

jo 01/08/2008 20:15

Un parc d’attractions entièrement gratuit
C’est en Normandie, c’est à Cabourg.
http://anarchiland.ifrance.com/

alain barre 24/08/2007 13:34

Je reconnais bien là, Sido la poète ! Oui, ces plages ont du charme... elles sont très différentes de celles du midi. Elles sont plus faites pour marcher que pour s\\\'allonger au soleil (toutes les années ne sont pas aussi pluvieuses !). Le film de Lelouche en traduit bien l\\\'athmosphère également.
AB

lasidonie 24/08/2007 11:27

"la plage était déserte, et tremblait sous juillet" --- Tu as reconnu la Fanette deJ. Brel ---J'ai tjrs ça en tête à la vue d'une grande plage vide !
c'est l'endroit qui me fait le plus rêver, pour Proust, peut-être, ou l'image d' "un homme et une femme" de Lelouch...

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog