Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #ppp (Petite Psychologie de Poche

L’effet placebo est particulièrement important pour tous les troubles dus au stress. Hélas il ne dure que quelques heures ou quelques jours (ce qui est largement suffisant pour de nombreux troubles) !

 

Il n’est pas efficace pour tout le monde et ne nécessite pas que "l’on y croit". Inversement, il peut donc être efficace même si l’on n’y croit pas ! Comme il est fondé sur une relation : celle qui s’établit entre un soigné et un soignant, il agit au niveau des émotions profondes, des affects et se passe très bien de la raison. Qu’il ne contienne pas de principe médicamenteux actif ne signifie pas qu’il n’ait pas d’action biochimique. Il déclenche, dans le cerveau la production d’une substance : l’endorphine, active, en particulier contre la douleur (c’est une sorte de morphine naturelle). Il n’est pas besoin d’être sorcier pour provoquer la libération d’endorphine dans le cerveau de l’autre : la simple rencontre d’une personne que l’on aime bien, libère des endorphines ; une rencontre amoureuse en libère encore beaucoup plus ! (à suivre...)

Commenter cet article

alain BARRE 14/08/2007 18:33

L\\\'effet placebo est bien réel. Il provoque la production d\\\'endorphines dans le cerveau qui jouent un rôle de calmant.Moins connu, l\\\'effet inverse, nocébo, est aussi puissant pour provoquer des sensations de malaise ou de troubles divers.L\\\'effet placébo est suffisant, dans un certain nombre de cas, pour améliorer les problèmes dus au stress en particulier, mais il ne faut pas compter sur lui pour traiter des problèmes physiologiques graves. Ses effets sont limités dans le temps : 1 à 2 jours.ab

lasidonie 14/08/2007 15:20

j\\\'ai toujours été très sceptique sur ce fameux  "placébo", sans doute parce que sur un plan purement médical je n\\\'ai pas eu à le vérifier, par contre il est vrai que de simples états de bien-être psychique font oublier, ou diminuent ( effet placebo ? ) une douleur physique. Mais la douleur est bien réelle, seul ce que le cerveau en perçoit change.... On dit aussi que ceux qui "gardent le moral" parviennent dans certain cas à faire reculer la maladie. Pour le stress j\\\'ai de gros, gros , doutes...Si le "cerveau" est bloqué sous l\\\'effet d\\\' une forte agression psychique, accorder à un placebo un effet positif est illusoire.  La dose d\\\'endorphine, active dans une rencontre, n\\\'est pas comparable avec celle qui doit être secrétée très fortement pour avoir les mêmes effets que la morphine sur  une douleur. Du moins c\\\'est ainsi que je le vois, n\\\'étant pas spécialiste...Bises. Sido

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog