Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #Poèmes
Dans la nuit
Sans un bruit
La nappe des étoiles 
Se tend comme une voile 
Le ciel, dans son entier luit, se gonfle et se déplie  
 

Et l’on attend, en vain, un signe, un cri…

Peut-être sommes-nous seuls dans l’univers 

Uniques représentants des êtres pensants ? 

Dérisoires assemblages de poussières 

Emplis d’espoir et de colère 

Grossiers instincts, élans divins

Jetés dans l’univers sans boussole ni chemin ?

 

 

Et pourtant, nulle malédiction. 

Nous ne sommes pas nés solitaires 

Follement nous aimons, sans fin nous nous battons,

Ensemble nous restons 

Sans cesser un instant de croire à la paix sur terre !...

Depuis peu, si peu de temps, c’était hier 

Dégagés des torrents de matière 

Nous avançons en titubant 

Vers quels chaos vers quels mystères ?

  

Sans un bruit 

Dans la nuit 

La nappe des étoiles 

Se tend comme une voile  

Le ciel, dans son entier, luit, se gonfle et se déplie

 Et l’on attend, en vain, un signe, un cri…

Commenter cet article

Monicalisa 14/04/2008 23:33

Quelle merveilleuse poésie ! moi aussi je me plais à regarder les étoiles et à imaginer une vie ailleurs ; que de mystères encore entourent les planètes lointaines. Je crois qu'il y a de la vie tout autour de la galaxie, pourquoi serions-nous seuls dans l'univers, nous serions bien égoîstes et cela serait présomptueux de l'avancer.J'aime beaucoup votre texte, un bel écrit..Bravo et bonne continuation. Bien cordialement.

alain BARRE 04/08/2007 00:17

merci pour ce joli commentaire Sido !alain

lasidonie 03/08/2007 20:51

j'aime " la nappe des étoiles tendue comme une voile..." Il y a de belles choses dans ton texte  : " élans divins jetés sans boussole"...
Cette poésie est une invite à guetter les mystères de l'espace. Qu'importe que l'écoute soit vaine, il suffit d'imaginer et de rêver...Si un jour le cri était entendu, plus de mystère, du décorticage scientifique ! Laissons nous cette chance de pouvoir créer en imagination ces autres mondes peuplés de "frères" ...et d'en faire un poème !
Bises. Sido

jean-luc saint-marc 03/08/2007 08:08

patience !

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog