Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #ppp (Petite Psychologie de Poche

Dernièrement le professeur ISHIGURO à présenté son robot-sosie. Il parle avec une voix identique à celle de son maître, bouge comme lui, il a le même regard et les mêmes expressions. Ses bras s’agitent et sa poitrine semble se soulever au rythme de la respiration… l’illusion est troublante ! On n’est pas très éloigné du scénario du film de Spielberg : A.I. ! L’automate intelligent commence à nous poser les bonnes questions sur la vraie nature de notre intelligence et sur ce qui la différencie d’une intelligence artificielle.

http://www.automatesintelligents.com/actu/060731_actu.html

Des films de SF (Science Fiction) vulgarisent, parfois avec un certain bonheur, cette problématique. C’est le cas de « Blade Runner » et, en partie, de A.I (Artificial Intelligence, le film de Spielberg). Cela est d’autant plus nécessaire que le monde des sciences progresse à une allure folle. Il est loin le temps de la Renaissance ou un « honnête homme » pouvait embrasser tout le champ de la réflexion humaine ! Pour accéder à la compréhension des sciences modernes un intense entraînement est nécessaire, comme pour un sport de haut niveau. On ne peut plus improviser une recherche sur un coin d’atelier ou un garage (débuts de l’informatique pour Apple et de la carte à puce pour Moreno !) et si les philosophes veulent avoir quelque chose d'intéressant encore à nous dire, il faudra qu’eux aussi, aient une culture scientifique approfondie. C’est déjà le cas aux USA pour un philosophes comme Charles DENNETT dont la lecture est passionnante et en définitive plus facile à appréhender que le jargon de  philosophes uniquement « littéraires ».

Commenter cet article

yves le sans mémoire 18/11/2007 10:42

J'ai vu il y a peu, télé, ce jeune homme handicapé équipé d'un bras artificiel, qui le pilotait fort bien. Connexion sur les nerfs du moignon je crois...
J'attends le robot qui mettra de l'ordre dans cette maison et saura dire zut. Et saura me libérer..
La grande question que tout celà pose, peut être : A quand une technologie libératrice ?
 

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog