Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #Autres VOYAGES
Les immeubles des Sables-d'Olonne apparaissent dans le lointain... L'arrivée par la côte rocheuse sud confère un air breton à cette station typiquement vendéenne.
La plage, dont l'arc mesure 3 Km, s'appuie, sur sa droite sur un ensemble rocheux et, sur sa gauche sur le port de La Chaume. Traditionnellement, La Chaume était un port sardinier...
C'est de là que venait la célèbre « sablaise » vendue encore aujourd'hui, au coin des rues dans les villes d'alentour par des marchands ambulants. Dans mon petit village natal, le commerçant venait à vélo, s'installait à l'ombre, lançait quelques coups de corne et commençait la vente...Les femmes du quartier,
espérant un rabais, ne se gênaient pas pour lui dire,  « Elle ne sont pas fraîches tes sardines, Vincendeau... » et le brave homme de répondre, en passant la main dans ses cheveux déjà constellés d'écailles « bé oui... elles sont pas fraîches !... ». La treizième à la douzaine permettait, habituellement, d'adoucir l'humeur revendicative des clientes…
 Aujourd'hui des travaux sont entrepris dans le port pour accueillir les bateaux de plais
ance. Succès du Vendée Globe oblige !....
Le remblai est large et il est agréable de s'y promener. Hélas, la circulation des voitures n'y est pas interdite comme à San Sebastian ! Par contre il est suffisamment haut pour protéger du bruit les amateurs de bronzage.
La plage est en pente douce, idéale pour les enfants !...
Une belle station qui n'a vraiment rien à envier à sa concurrente La Baule, au Nord de la Loire !
Commenter cet article

henry canaan papy 24/04/2007 17:09

 
SPERANCE D’UN BON MOMENT
Vivement le temps des vacances
La saison préférée des enfants,
L’époque adorée des parents ;
Tous les corps et les cœurs balances
Notre amour se fait hyper grand,
Notre esprit est tout rayonnant ;
L’espoir invite à la danse
Nous faisant oublier nos carcans,
Pour ainsi jouir du temps présent
Aussitôt fini les vacances
Retour à l’école des enfants,
Et retour aux problèmes, parents !
Henry CANAAN

lasidonie 24/04/2007 09:48

Toute une côte que je ne connais pas, mes pas se sont arrêtés au cap ferret. Ce que tu en montres et en dis donne envie de vérifier "de-visu". Mais cela fait un long bout de chemin depuis le Var !!
bises, Alain,  et bonne journée. Sido

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog