Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #Récits

2/5- Les dieux sont multiples, mais ils ont des points communs. On pourrait écrire une histoire familiale des dieux. C’est d’ailleurs un peu ce à quoi se sont livré les anciens Grecs avec la mythologie. Les Romains qui n’étaient pas très regardants sur l’origine de leurs divinités, ont labellisé tout cela et l’ont transmis à notre culture occidentale en y ajoutant juste un détail toutefois, un petit dieu d’un petit peuple exotique et lointain des confins de l’empire, un dieu sans importance de dissidents juifs. Ce dieu avait l’avantage d’être plutôt bien considéré dans les cercles intellectuels romains de l’époque. Il était entouré d’un halo de mystère et ses adeptes propageaient la légende d’une sorte de héros romantique à souhait, un Che Guevara avant l'heure, rebelle et porteur d’une conception révolutionnaire de la relation avec le divin : Jésus. Il instaurait une relation personnelle avec la divinité alors que les autres dieux avaient tendance à ne s’occuper que de leurs propres affaires et ne s’intéresser à celles des humains que si on leur offrait de nombreux et coûteux sacrifices. À vrai dire, Jésus était un pragmatique, il ne croyait pas à la révolution en ce monde (« rendez à César ce qui est à César »), pour lui, pas de salut en dehors du royaume des cieux ! Le Che pour sa part était un incorrigible rêveur et un homme sans pitié, il croyait à un paradis sur terre qui s’est révélé être pire que l’enfer.

 

Demain vous saurez tout sur le dieu de Mahomet (oui, celui qui ne supporte pas qu'on lui tire le portrait et encore moins qu'on le caricature, Nom d'un Coran !...

Commenter cet article

alain 14/02/2007 23:11

La révolution apportée par Jésus c'est la relation personnelle avec Dieu. L'aspect radicalement nouveau de cette relation avec la divinité est difficile à comprendre pour nous mais à l'époque c'était vraiment une nouveauté bouleversante. Les "nouveaux chrétiens" aus USA sont dans la droite ligne de cette façon de concevoir la religion. Quand un "born again" vous dit que "dieu lui a parlé", ce n'est pas pour lui une métaphore, il y croit dur comme fer. Ce n'est pas facile à imaginer pour nous européens. Le film satirique, paru dernièrement ,"Borat" qui raconte la découverte des USA par un Kazakh, montre une scène de ce genre, dans une église. c'est à peine caricaturé et très "édifiant".
AB

lasidonie 14/02/2007 16:08

deux figures marquantes de "révolutionnaires'', présentées de façon trés...originales. je garde un faible pour le barbu en noir et blanc malgré les dérives, (qui ont été aussi celles des futurs adeptes du 1er.)

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog