Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #THAILANDE

DSCN4125.jpg

Le marché de Damnoen Saduak est un des rares marchés flottant qui subsiste en Thaïlande. Il est situé à une centaine de Km de Bangkok.  L’afflux des touristes lui permet de survivre sans trop le dénaturer. On y vend de tout, surtout de la nourriture et des articles pour touristes. Je précise tout de suite que les touristes les plus nombreux ne sont pas européens. Comme dans tout le reste de la Thaïlande d'ailleurs, les touristes asiatiques me semblent l’emporter sur les européens !

DSCN4126b.jpg

Ce marché est-il « authentique » ? Oui et non ! Il est comme beaucoup de nos marchés un compromis entre une vocation utilitaire et les nécessités du commerce touristique. Certains s’en offusquent. Pour moi cela ne semble ni plus ni moins artificiels que dans nos sites touristiques renommés.

DSCN4142.jpg

Je pense par exemple à Locronan avec ses faux bretons qui vendent des faux souvenirs, Rochefort-en-terre, Saint-Gustan, etc… Tous ces sites prestigieux jonglent entre un passé idyllique reconstitué pour les besoins de la cause et les nécessités commerciales !  Je dois dire que j’y trouve assez souvent mon compte, mais il est nécessaire de savoir faire la part des choses et ne pas se laisser abuser, mais seulement amuser.

DSCN4163.jpg

Vous l'avez compris je ne recherche pas "l'authentique" à tout prix, je crois que l'on peut s'amuser même avec du toc !

DSCN4184-copie-1.jpg

Si je veux vraiment sentir l'âme d'un pays, je me contente de me promener dans les rues de la ville, je prends les transports publics et je regarde les gens vivre et travailler. Sous le vernis des civilisations, des coutumes et autres apparences, les humains se ressemblent : mêmes émotions fondamentales, mêmes peurs, mêmes joies, mêmes colères, tristesses, avidités, agressivités, violences, compassion...

DSCN4170.jpg

Cela j'aime le voir, le reconnaître chez l'Autre, chez ceux à qui je rends visite. Il suffit juste de gratter le vernis des civilités pour retrouver le fond commun des civilisations...

DSCN4187b.jpg 

DSCN4183.jpg

Une femme sur son bateau m'a ému. Plutôt âgée... elle vendait des légumes qu'elle décortiquait entre deux clients... regardez ses mains. Des mains calleuses, comme celles des paysannes autrefois dans nos campagnes de France. Si le marché n'est pas très "authentique", ces mains-là, au moins le sont !

DSCN4192.jpg

Commenter cet article

alain BARRE 10/09/2012 10:07


C'est vrai, certains circuits sont trop structurés et ne laissent pas de liberté. D'autres formules existent : circuit avec accompagnateur qui assure l'intendance, voiture avec chauffeur et
hôtels retenue et... tout simplement, les vols secs...


Ab

Aredius 10/09/2012 09:12


La difficulté dans les voyages organisés par les "Tour Operators" est d'avoir assez de temps de libre pour pouvoir prendre les transports en commun, se perdre, etc.


Vivement les voyages où on aura au moins deux heures de libre à l'heure du déjeuner !


En Europe, nous louons des appartements. Et ainsi on peut acheter sur les marchés, cuisiner, etc. Mais difficile à faire quand on veut visiter un pays lointain en peu de temps.


 


Aredius qui a des petits enfants franco-thaï


 

lasidonie 02/02/2007 09:20

grd plaisir à lire ces émotions de voyage dont je partage l'optique. Pour voir autant de personnes agées, femmes surtout, au travail, il faut chez nous aller dans les campagnes, et de moins en moins, ce qui n'est pas plus mal.Bcp de similitude avec ce que j'ai vu. Ce qui illustre le fait d'un mode de vie très voisin en Asie.

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog