Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #alain barré

Rien de tel,par une journée de coeff 115, que d’aller admirer la montée des eaux au passage du Gois !

La basse mer est à 12 h 30 environ. A 3 h ¼ on peut passer encore sans danger. On ne voit la mer ni d’un côté ni de l’autre de la route ! Le pont de Noirmoutier fait le gros dos dans le lointain, à l’issue d’une étendue de plusieurs kilomètres de grève plus ou moins boueuse ! Les pécheurs à pied sont dispersés d’un seul côté, côté baie de Bourgneuf.


Rien n’est vraiment prévu pour le stationnement des voitures et certaines se sont aventurées sur des cailloux qui pourraient bien les gêner pour redémarrer ! J’entends un moteur monter en puissance sans que la voiture ne bouge, un peu comme lorsque l’on s’ensable. En effet, une roue avant patine sur un gros caillou que le conducteur n’a pas remarqué. Un pneu éclaté est vite arrivé, un peu d’affolement par-dessus le marché et c’est ainsi que les incidents surviennent ! Garder son sang-froid, ne pas s’affoler, retirer le caillou…ouf !

 

Le meilleur endroit pour regarder la montée des eaux, est situé au bout du passage (qui fait 4,5 Km) sur la jetée. Cent, deux cents personnes sont déjà installées, prêtes pour le spectacle. Certaines ont apporté leurs jumelles, des caméras, des sandwiches, des petits gâteaux, des chapeaux, des gamesboys,… On peut lever le rideau, le spectacle peut commencer ! Cela ressemble un peu à ce jeu que l’on a tous fait quand on est enfant, je crois qu’il s’appelle « le jeu des statues » ? On doit avancer pendant que l’un des joueurs a le dos tourné et se transformer en statue, figée dans la situation où l’on se trouve, au moment où il se retourne. Celui qui est pris entrain de bouger est exclu du jeu. Eh bien la mer joue à ce jeu avec nous et elle gagne à tous les coups ! On ne la voyait même pas à l’horizon il y a quelques minutes et l’on remarque maintenant de grandes étendues brillantes qui commencent à entourer la route. Les dernières voitures essaient de passer accompagnées des commentaires de spectateurs avisés… passera, passera pas… « je parie qu’elle ne passe pas ! » prédit un connaisseur. Effectivement la voiture s’arrête, tente une manœuvre risquée pour faire demi-tour et revient ! le parieur avisé explique : « Quand on fait demi-tour, si l’on sort de la route, le pot d’échappement est dans l’eau et la voiture va caler… alors adieu l’auto ! ». Rien de tel aujourd’hui ; les guetteurs avec leurs jumelles semblent un peu déçus ! Mais le spectacle est toujours aussi intéressant du côté des pêcheurs qui n’ont pas vu le temps passer... De la jetée certains leur font des grands signes, sifflent, appellent. Une mère trottine avec son enfant dans les bras, un petit groupe surchargé de seaux bien remplis fait ce qu’il peut, des enfants courent vers la route submersible… « non, non pas par ici crient les habitués, c’est trop dangereux… », un autre enfant devance ses parents et veut prendre le même chemin, de nouveau la foule crie… ouf, il est sauvé ! En réalité le danger n’est pas bien grand, mais l’émotion monte beaucoup plus vite que la marée ! Je me souviens du petit Louis que nous avions emmené l’an dernier, le temps d’escalader un refuge et la mer était déjà là ! Louis, tout surpris est revenu en barbotant dans l’eau !

 

 

Après une marche dans la forêt de La Barre-de-Monts et une petite halte sur la plage, dîner au restaurant de Fromentines, près de l’embarcadère, pour admirer le coucher de soleil sur le pont de Noirmoutier. Le ciel est un peu couvert, il fait encore chaud et l’air est chargé d’humidité. Le soleil descend majestueusement entre les piliers du pont… c’est splendide !  Et dimanche, c’est encore une grande marée !...

 

Commenter cet article

chris 12/09/2006 20:13

Tes photos de couchés de soleil sont absolument sublimes...et les commentaires tout aussi intéressants ! On a l'impression de le vivre...

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog