Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #ANGELO t'allait si bien ! (feuilleton)

 …Tout à coup j’ai entendu mon portable sonner. J’ai tendu précipitamment la main vers mon sac, et c’est là que j’ai réalisé que je n’avais plus de sac. Il avait également disparu. J’ai toujours un petit cabas où je mets quelques courses en sortant du bureau. Le téléphone était là, dans ce cabas où je l’avais remis quand j’avais essayé de joindre mon directeur.

 J’entends une voix avec un fort accent arabe.  

- Madame Léa Arabis, pour qui travaillez-vous ? Nous savons que vous êtes en possession des détonateurs. Si vous ne nous les remettez pas d’ici un quart d’heure votre ami est mort et elle entendit un hurlement sinistre dans l’écouteur de son téléphone. Remettez-nous ces objets qui ne vous appartiennent pas et il ne vous sera fait aucun mal ! Ne prévenez pas la police sinon nous tuons votre ami. Nous vous surveillons.

- Qui êtes-vous, que me voulez-vous ?

- Donnez-nous les détonateurs.

Léa réfléchissait. Elle recouvrait ses esprits à une vitesse extraordinairement rapide. Sa lucidité lui revenait ainsi que ses capacités logique qui faisaient d’elle la meilleure comptable de son entreprise. Elle n’avait pas peur, elle ressentait seulement une froide détermination et le désir de se venger et de venger Angelo s’il lui arrivait malheur. Elle se dit « on me demande quelque chose que je n’ai pas mais que je suis censée avoir. Tant qu’ils croiront cela, je suis sauve et Angelo aussi. Il faut gagner du temps. Elle déclara :

 - Je vous les rends, si vous ne touchez pas un cheveux de la tête d’Angelo (elle insista sur le mot cheveux)…

 Elle sentit une hésitation chez son interlocuteur :

- …Vous voulez parler de M Mohammed Cheffki je pense, madame Arabis. Arabis, êtes-vous sûre que c’est également votre vrai nom…Léa ? 

Commenter cet article

chris 03/09/2006 13:04

Le suspens est insoutenable ! Alors, alors ?

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog