Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #Autres VOYAGES

 

 

 

 

Le littoral vendéen est parsemé de petites stations balnéaires qui doublent, triplent ou multiplient par 10 ou 20 leur population en été. La côte, souvent occupée par de vastes marais : marais breton-vendéen, marais de Challans, offre des plages accueillantes pour les enfants et un climat relativement doux, ce qui en fait la première destination de tourisme de tout le littoral atlantique. Les deux stations de Brem et Brétignolles sont surpeuplées ce jeudi 10 août. Traverser la route des Sables d’Olonne pour aller à la plage vous replonge un instant dans les affres de la vie citadine ! Enfin on arrive à la plage ! Beaucoup de monde, mais première surprise pratiquement personne dans l’eau ! Des véliplanchistes en combinaison, des adeptes de ce sport si élégant : le skyte-surf, des voiliers, des optimistes alignés comme des canetons, des marchands de glaces et des bronzeurs sagement alignés sur le sable, c’est tout !...Un coup d’œil sur le tableau d’affichage des maîtres nageurs suffit pour éclaircir cette énigme : l’eau est à une température de 12°5. Oui, vous avez bien lu ! Cette plage est réputée pour ses activités de surf et de voile, -réputation bien méritée- il y fait un vent frais et vif qui ramène la température de l’eau à celle des mers du Nord !

 

Les amoureux de la baignade se sont prudemment réfugiés autour d’un lac artificiel, creusé derrière les dunes et alimenté en eau salée.

 

De nombreux sentiers pour cyclistes et pour piétons ont été aménagés. Les chatons dorés des herbes de la dune ondulent sous le vent, Des enfants, habillés de couleurs flashy, font du vélo en sécurité avec leurs parents…la vie est belle,c’est les vacances…

 

 

Tard le soir, retour par la côte. La nuit tombe sur les marais. Le ciel est rouge orangé, un oiseau plane. Le vent est un peu tombé, l’air est sec, transparent, débarrassé de ses impuretés. Je suis presque seul sur ces routes étroites et sinueuses des marais. Pas d’arbres, quelques troupeaux de vaches avec leurs veaux qui se regroupent pour la nuit sur des parcelles sans clôtures, simplement délimités par des canaux. Le paysage est un vaste damier ou plutôt un patchwork irrégulier qui laisse, par endroits, entrevoir la mer.

 

La nuit est maintenant complètement tombée. Je m’arrête quelques instants. L’étendue un peu boueuse est transfigurée par des lueurs rouges, violines, presque irréelles.

Tout est calme, paisible, un vent de terre apporte des odeurs d’immortelles…

 Une soirée qui donne envie d’aimer les autres, la vie, de souhaiter la paix et le bonheur à tous ceux que l’on aime, au monde entier. Oui, vraiment, belle, belle nuit sur la planète terre !...

 

Commenter cet article

henrycanaan 13/08/2006 19:08

LE VENT DE TERRE

Au petit matin, quand tu déposes sur nous,
Ce léger voile fait de douce tendresse,
Le monde nous apparaît plein de sagesse,
Comme si ta bise voulait changer son goût.

A l'instant où ton souffle se fait rare, flou,
Voilà, que toutes ces odeurs nous oppressent,
La vie se remplie d'une grande détresse,
Comme si ton absence, nous montrait son goût.

Au crépuscule, ton pouvoir se fait si doux,
Chargé d'un message que tu nous adresses,
Nous laissant le choix de te sauver, maîtresse
Toi, qui avant nôtre venue avait bon goût.

Henry CANAAN

alain barré 13/08/2006 20:31

Merci Henry CANAAN pour ces beaux poèmes où souffle un bon vent de tendresse et de bonheur !Je signale aux lecteurs que vous pouvez lire d'autres poèmes d'Henry en cliquant sur le lien (site web), en bas de son poème.Site web : http://henry.canaan.free.fr

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog