Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #RENOIR et RENOIR à Pornic

" Les sujets les plus simples sont éternels. La femme nue sortira de l’onde amère ou du lit, elle s’appellera Vénus ou Nini. On n’inventera rien de mieux."  (Renoir, à la fin de sa vie)

...et il ajoutait : "La mode, ça ne pardonne pas. ça empêche de voir ce qui est éternel !..." . Toujours valable aujourd'hui, n'est-ce pas ?

Commenter cet article

LP 20/08/2009 05:55

Un grand plaisir de venir et revenir sur toute ta série Renoir.Et de la fraîcheur aussi avec cette  Baigneuse et en ce moment du côté de Cagnes, il vaut bien rester à l'ombre du côté des Collettes! Bien amicalement.

alainB 19/08/2009 09:55

Oui, Lassim, les êtres humains sont magiques les uns pour les autres et le plus "simple appareil" est souvent le plus beau, mais de beaux vêtements, bien faits, quand ils n'ont pas pour vocation seulement de cacher la nudité pour des motifs religieux, peuvent embellir le corps...ab

lassim 19/08/2009 09:35

Je me le disais bien, toutes ces ravissantes baigneuses nues, vous l'amenez bien avec votre compère Renoir, ne desservent qu'une visée : démontrer que tous les vêtements d'époque ne serviront de rien lors de la reconstitution et que le plus simple appareil serait bien préférable.

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog