Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #RENOIR et RENOIR à Pornic

Pour quelle raison Renoir aurait-il éliminé la Malouine de son tableau ?

     -  Première hypothèse : Il s'est placé de telle façon et dans un angle tel qu'elle n'est pas visible. Après de multiples essais de photographies, cette hypothèse ne tient pas la route.

     -  Deuxième hypothèse : Il a éliminé la villa pour des raisons esthétiques. Cela est plus vraisemblable car la villa, de style italianisant, représente une masse blanche plutôt jolie mais un peu incongrue dans le paysage. D'ailleurs, Renoir se plaint dans une lettre à son amie, le peintre Berthe Morisot : "ici, c'est assez joli, alors je suis d'une humeur massacrante !"...

Les cartes postale de cette époque, villa Malouine mise à part, confirment l'hypothèse de cet emplacement.

On retrouve également, à peu près le même paysage sur le tableau « Les bains de mer à la Sablière » et l'on reconnaît, au milieu des arbres, une villa (peut-être la petite Malouine ?) comme sur le tableau de Renoir.

Pas de quai au pied de la butte couverte d'arbres. Il a été construit postérieurement.

La plage est relativement propre. Ce n'est que bien plus tard qu'elle a été abandonnée pour la baignade. Aujourd'hui, elle est envahie par la boue, comme tout le vieux port, depuis la construction de la jetée sur la côte de Gourmalon et du port de plaisance qui forment des chicanes gênant l'action du flux et du reflux qui évacuait la boue !

Commenter cet article

sido 29/07/2009 15:28

Détective c'est le mot que j'ai remplacé par archéologue, à la "recherche du temps perdu"...car je t'imagine pas en "hercule poiraut" d'avantage en historien !

alainB 29/07/2009 09:08

Merci Sido ! Ce qui est intéressant dans cette petite aventure artistique c'est qu'elle progresse comme une enquête policière. Une découverte en appelle une autre, un indice mène à un autre indice. Parfois des pistes mènent nulle part, mais dans l'ensemble, les pièces du puzzle s'organisent. IL me manque encore bien des éléments, en particulier, la correspondance de Renoir avec Berthe Mosrisot. L'édition des années 50 est épuisées depuis longtemps !...ab

sido 28/07/2009 22:50

Merci pour cette jolie reconstitution "d'archéologue"  Photos d'époque et tableau permettent de voir un instant de vie et le chemi,ement de la pensée du peintre...à travers les tiennes (fort plausibles).Bonne semaine, Alain.

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog