Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #HAN SHAN moine ZEN et poète
Ma maison est sise au pied d'une falaise verte
Le jardin est un fouillis d'herbes que je  n'arrache plus

Le lierre grimpant pend en s'enroulant
Des rochers antiques se dressent

Les fruits de la montagne ? Ce sont les singes qui les cueillent !
Le poissons de l'étang ? Ils sont pour le bec des hérons blancs !

Avec moi je n'ai gardé que les écrits des immortels : un rouleau ou  deux
Sous un arbre je lis à voix basse "na...na...nam"

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 
Ce poème d'HanShan me fait penser à un autre écrit par ma mère, le dernier qu'elle ait écrit, retrouvé chiffonné sur sa vieille machine à écrire dont elle n'avait pas réussi à l'extraire. Elle parle d'un jardin :

J’aime ce jardin

J’ai un coup de coeur pour ce jardin

Où fleurit le romarin.

L’héliotrope et le lilas

distribuent leurs odeurs embaumées

Des légumes s’alignent timidement

affrontés à chaque coin

sans souci du terrain

par des touffes de marguerites et de laurier-tin.

Et les rosiers roses quasi sauvages

comme je les aime avec leurs petites fleurs serrées

comme des petits choux pommelés !

C’est une anarchie de plantes diverses

Molène veloutée et romarin s’emmêlent

Arbres d’espèces différentes

que le lierre enlace.

Pour moi c’est un jardin de rêve

Où est oubliée

cette rigidité de l’ordre

Commenter cet article

BN 26/06/2015 08:05

J'adore ces deux poèmes. Merci de nous les faire partager.
Bise

alain BARRE 26/06/2015 08:29

merci Béa !
ab

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog