Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #HAN SHAN moine ZEN et poète
Han Shan moine ZEN et poète (16)

Je réside seul sur ce perchoir de la falaise froide
Enchanté par tant de merveilles !

J'emporte un panier pour ramasser les herbes de la montagne
Une corbeille pour cueillir les baies, puis je reviens...

J'étale de la paille et je m'assois dessus
Pour manger des légumes
Sucer et mâcher des champignons d'une couleur rouge pourpre...

Je rince ma calebasse dans l'eau limpide de l'étang
Et je cuis un harmonieux mélange de plantes sauvages...

Assis sous le soleil, seulement couvert d'un bout de tissu
Rien qui me presse, je lis les poèmes des anciens !...

------------------------------------------------------------------------------

Quelle différence entre le "non-agir" et "ne rien faire" ? Han Shan, un poète taoïste et zen chinois du VIIe siècle, qui vit retiré dans les montagnes est l'exemple même du "non-agir", il ne cherche pas à entrer en compétition avec les autres, mais à les comprendre ainsi que lui-même et la nature, il ne produit rien qui se marchande et ne consomme presque rien, mais il ne vit au crochet de personne et laisse aux générations futures quelque chose d'intemporel, qui ne s'usera pas avant que les montagnes de Tientai, la Falaise froide et la Terrasse du ciel disparaissent : sa philosophie de la vie et ses poèmes, choses que les haineux, les avides, les jaloux, les profiteurs de rentes, les braillards de toutes sortes ne peuvent pas comprendre ! Si on veut le comparer à quelqu’un de connu en Occident, on pourrait penser à Saint François d’Assise... le plus beau des cadeaux, c'est la vie, la vie elle-même, le reste n'est pas indispensable même s'il peut être utile et positif ! Souvent les vrais héros ne sont pas des vedettes. Leurs noms ne sont pas souvent cités dans les médias, ils vivent humblement au quotidien et font le bien autour d’eux sans publicité tapageuse, mais cela n’empêche pas leur vie de valoir celle des stars. Salut à toi, Han Shan, vieux camarade !...

Han Shan moine ZEN et poète (16)
Commenter cet article

alainB 11/10/2009 15:50


pour didier : il existe une traduction - HAN SHAN Merveilleux le chemin de Han Shan; éditions Moundarren, chemin des bois Millemont, 78940 France. Superbe édition
offrant le texte en idéogrammes avec la traduction française. http://www.moundarren.com/poesiechinoise/hanshan

je présenterai d'ici qqs jours un bio plus complète

cordialement
ab


sido 05/10/2009 20:10


Les derniers vers : Sérénité...J'ai envie e soulever l'indignation par  cette question primaire :" mais s'il n'y a pas de soleil ?" (rires)
Savoir être heureux de peu c'est ce que les civilisations comme la nôtre ont oublié et oublient chaque jour.


LP 03/10/2009 05:58



Pendant un moment, je ne pouvais plus déposer de commentaires, la fenêtre ne s'ouvrait pas. Alors j'en profite sur cette Note, une nouvelle série...Zen après le peintre du bonheur!
Bien amicalement.



didier 02/10/2009 14:59


Bonjour  , je m'appelle didier , je suis moine zen à Strasbourg . La lecture des poèmes du moine Ryokan m'ont
conduit sur ton blog puisque Ryokan aimait beaucoup Han Shan. Peux-tu me conseiller un livre sur Han Shan ? 
Gassho   et belle journée   Didier  


Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog