Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #alain barré

En France, peut-être encore plus que dans d’autres pays, on est viscéralement de droite ou de gauche. Si l’on est de droite, on trouve forcément mauvais ce que font ceux de gauche et inversement. C’en est au point que, si l’on vous dit, en prenant un air mystérieux et affligé, de l’un de vos amis « tu savais qu’il est de droite ? » ou « tu savais qu’il est de gauche ? » alors que vous êtes de l’autre bord, vous vous sentez presque coupable !!! C’est d’une grande, d’une affligeante bêtise. Les choix politiques se font sûrement plus sur les bases du tempérament personnel, des affinités, des allégeances familiales ou au groupe qu’à la raison pure ! Cela rend d’autant plus surprenante la position de BAYROU qui a osé manifester sa différence ! Bayrou est un libéral, comme la plupart des autres chefs de partis à l’exception de l’extrême droite et de l’extrême gauche qui se rejoignent souvent dans la même exécration de la démocratie. Il est rare qu’un parti centriste l’emporte dans une élection mais il joue justement un rôle « central » dans les alliances qui font pencher la balance. Il n’en va pas ainsi dans tous les pays : les allemands ont su se passer du centre en rassemblant les deux grands partis de droite et de gauche dans un même gouvernement. Quant aux anglais et aux américains, ils n’ont pratiquement pas de partis centristes.

Certains qui se croient de droite ont un comportement plutôt de gauche et inversement !  ! D’ailleurs c’était déjà le cas pour les grands ancêtres de ces deux traditions. ROUSSEAU, l’auteur du contrat social, contrat qui sous-tend, encore aujourd’hui, les positions du libéralisme pour lequel ce sont les individus qui sont premiers et pas la société, a été le maître à penser des révolutionnaires de tous poils qui ne jurent que par le rôle primordial de la société au détriment de l’individu ! DURKHEIM, le père de la sociologie, pour lequel, évidemment, la société prime sur l’individu, était lui-même viscéralement un conservateur ! Je ne choisirais pas mes amis en fonction de leurs seules positions politiques ! . On le voit bien quand ils sont au pouvoir : fausses factures et malversations de toutes sortes viennent s’accrocher comme autant de casseroles aux culs aimantés de tous les chefs et chefaillons de partis ! Le pouvoir les corrompt tous, ! Et ce n’est pas leur faire offense que de dire cela car, contrairement à ce que claironnent les des extrêmes, « la démocratie est le pire des systèmes mais à l’exclusion de tous les autres ! »

Depuis peu Ségolène ROYAL a essayé, elle aussi, de changer la donne. Si elle réussit à infléchir la position de la gauche française vers une social-démocratie plus recentrée, comme on en trouve dans les autres pays d'Europe, l'OPA politique de Bayrou échouera. Le match est encore incertain. Ce n'est pas Bayrou qui pourrait faire chuter Ségolène. Les seuls capables de le faire sont ses "amis" de son propre parti dirigé par son propre mari ! la réalité dépasse la fiction ! Alors Pince-mi et Pince-moi sont dans un bateau, et ils ne sont pas deux seulement...

Commenter cet article

Yves le flâneur 01/07/2006 22:19

Rassure toi.. en vieiilissant on prend ses distances avec les bandes, le besoin d'identification.E.t le doute vous suprprend, quelquefois vous paralyse..Lui aussi est piège souvent..
Choisir.Peser. Affirmer. C'est tellement difficile, là où prendre l'idée toute faite est tellement rassurant. Une paresse avilissante qui n'est  pas distance enrichissante.
Simplement il est interdit de dire "Je ne sais pas"..
Mais tu sais déjà tout celà, tu as quelques années de plus que moi, le bouguenaisien...

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog