Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #La playmouette du dimanche

"Il est très difficile, quand on vit dans la familiarité bourrue de la mer, de ne point regarder le vent comme quelqu'un et les rochers comme des personnages."   (Victor Hugo,  Les Travailleurs de la Mer)


Rappel : Le 28 août, un peu avant 10H, RENOIR nous invite à la fête. Reconstitution du tableau qu'il a peint sur la plage du château en 1892. Venez avec des habits évoquant cette époque : pour les femmes : robes longues serrées à la taille ou jupe et corsage, un chapeau pour compléter le tout. Pour les hommes vestes et pantalons noirs ou clairs et surtout, l'indispensable canotier (qui pourrait éventuellement servir pour des femmes avec ruban ou foulard) . Nous en tiendrons à disposition pour les participants qui n'auront pu en trouver. Venez et invitez des amis.C'est une fête, un jeu, mais aussi une formidable façon de comprendre la peinture. S'introduire dans le monde d'un artiste, devenir son modèle et s'ouvrir à ses choix et à ses réflexions...Une occasion unique de s'initier, de l'intérieur, aux domaines secrets d'un grand peintre, l'un de nos plus grands artistes !....

Commenter cet article

alainB 24/08/2009 12:52

Si Câline se prend pour une playmouette, c'est le bouquet ! C'est vrai que son humeur joyeuse commence à nous manquer !.... à bientôt Patrickab

alainB 24/08/2009 12:50

Merci Sido ! et bon séjour à Rhodes dont j'ai le souvenir, seulement sur cartes postales, de qqs maisons anciennes écrasées de soleil !... >rapporte-nous de belles images et de beaux souvenirs bien vivants ! Bise.ab

Paul Patrick 24/08/2009 11:49

la playmette  Caline s' impatiente de Vous revoir patrick

sido 23/08/2009 09:35

Comme c'est beau ! Une photo magnifique ! Ces oiseaux insouciants, en groupe volant en toute liberté...Le 28 août je serai à Nice à la veille de prendre mon envol  pour Rhodes ; une semaine d'oubli, de "fuite" d'un quotidien de plus en plus pesant.Je le répète c'est vrai mais ta série sur Renoir est passionnante et promet de finir en apothéose. Je te le souhaite puisque tu en es à l'origine.BisesSido

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog