Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #ppp (Petite Psychologie de Poche

Les hommes n'ont pas ce délicat problème de la "culotte de cheval", mais, des centaines de milliers d'années de sélection naturelle, leur ont légué une particularité qui n'est pas plus esthétique : "la bouée de sauvetage", augmentée pour certains, d'un impressionnant "durillon de comptoir" ! Chacun a ses petites (ou grosses) misères !

Pendant des milliers de génération, le rôle des mâles, pense-t-on, a été la quête de nourriture, par la cueillette, comme les femmes, mais surtout par la chasse. Pour cette dernière activité, il est nécessaire de marcher ou de courir longtemps, y compris quand on est affamé et que les réserves de nourriture sont épuisées !...

Où caser ces sacrées réserves de calories ?...Comme vous vous en doutez, elles se sont fixées, pour les hommes, plutôt sur le ventre, la bedaine, le bidon, la brioche, le buffet, le coffre, et j'en passe et des meilleures !....

Ces réserves sont sollicitées lors d'un effort de longue durée. Perdre du ventre, pour un homme, est donc plus aisé que pour une femme. Il lui suffit de manger moins, moins gras et moins sucré, de boire moins (non, je ne parle pas de l'eau, mais d'un certain jus fermenté...) et d'avoir une activité physique longue et soutenue (marche dynamique ou jogging par exemple, mais également une activité professionnelle « manuelle ».

C'est tout de même plus facile que d'allaiter tout en étant affamée !....

Bon...pas trop diffcile mais un nombre impressionnant d'hommes préfèrent tout simplement repousser d'un cran leur ceinture !....

Commenter cet article

alain BARRE 11/03/2009 07:59

L'obésité a des origines complexes génétiques, sociales, familiales, culturelles. Je n'évoque ici que ce qui concerne la "culotte de cheval" pour les femmes et la "bouée de sauvetage" pour les hommes. Ces deux causes de surpoids sont particulièrement difficiles à éliminer car elles ont des fonctions de survie. Notre attirance spontanée (génétique) pour les aliments gras et sucrés est également un leg de l'histoire de notre espèce. Repérer les aliments gras et sucrés étaient pour nos ancêtres, une question de survie. Dans notre monde occidental de surabondance alimentaire, cette attirance spontanée, contribue à l'obésité et aux maladies qui en découlent !...Donc, oui, garder un juste poids, -pas celui des mannequins, mais pas celui des sumos japonnais non plus- n'est pas aisé !...ab

nathalie1962 10/03/2009 22:58

Alors ? aucun espoir pour les femmes de perdre leur surplus ! Bonne nuit A bientôt

nelly joubert 10/03/2009 14:53

rien à voir avec la choucroute , Alain je te remercie pour les photos de l'Inde , ton adresse mail , ne fonctionne pas , si tu viens un jour voir ta soeur à la Rochelle ..... Amitiés 

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog