Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #INDE

Parvenu au sommet, il faut se rendre à l'évidence, il reste toujours des marches à monter car, en réalité le Palitana regroupe des centaines de temples répartis sur deux cimes jumelles !

Les porteurs sont épuisés ! Après l'effort démesuré qu'ils viennent de fournir, ils sont affalés de tout leur long sur le ciment.... Ils essaient de récupérer, mais pas question de « reprendre des forces » : on ne mange pas dans l'enceinte du temple ! Les coureurs cyclistes connaissent bien le « coup de pompe » quand ils ont subi une fringale en oubliant de s'alimenter et de boire. Ici, fringale obligatoire !... Et tout cela pour quelques euros !... Dans la deuxième partie du parcours j'ai été souvent abordé par des porteurs qui n'avaient pas eu la chance de trouver des clients. Ils comptaient sur la fatigue des fidèles pour se faire un peu d'argent, mais comme ils faisaient payer moins cher, ils n'étaient plus que deux...

Dans les quelques temples que j'ai visités, des statues aux couleurs vives, jaune... rouge minium !... et beaucoup de sculptures traditionnelles : femmes aux seins opulents et aux courbes avantageuses...

Un temple est en cours de restauration. Il ressemble à une « installation » d'art moderne (ou, plutôt, les "installations" essaient d'imiter piteusement les beaux échafaudages des artisans !). Je reste un moment avec des artisans, installés acrobatiquement sur les échafaudages...

Dans le temple, les fidèles psalmodient des chants religieux...l'atmosphère est plutôt sereine et détendue...

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog