Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #INDE

Se déplacer la nuit en rickshaw peut être vécu comme une expérience traumatisante. Personnellement, j'adore !

Vous pouvez traverser la ville en quelques dizaines de minutes, passer par des ruelles que vous auriez pu croire inaccessibles même à un vélo, et tout cela pour quelques roupies !...

Normalement un rickshaw est prévu pour 3 personnes, les Indiens y montent à 5, 6, 7....plus peut-être, mais ça devient difficile à compter !

Pas d'agent pour régler la circulation (les vaches y pourvoient). On ne voit pas ce qu'il pourrait faire dans une telle confusion ! piétons, cyclistes, cyclos, rickshaws, autos, se croisent, se doublent, s'évitent au dernier moment, on ne sait par quel miracle !....

Le rickshaw est le moyen de locomotion idéal en Inde : peu encombrant, pouvant transporter un nombre important de personnes et peu gourmand en essence.

Les scooters et les motos servent également un peu à tout... on peut y tenir à trois aisément. En équilibre un peu instable parfois....

Pas de souci à se faire. Bien sûr, les millions de dieux indiens veillent sur tout le monde !... Mais on ne peut s'empêcher de frémir, toutefois, quand on s'aperçoit que la jeune mère, en équilibre instable sur le siège du scooter, porte un bébé dans ses bras !....

Les motos sont plus puissantes et, record absolu, j'en ai vu une qui transportait toute une famille : père, mère et 3 enfants (si, si comptez bien !...)

 


NB : 13 de mes photos sont exposées dans la galerie marchande du magasin Leclerc de Pornic, chez MarcoMiga (du côté de l'Espace Culturel), sous l'intitulé "Sourires des femmes de l'Inde". Elles resteront exposées jusqu'au 26 janvier. Je les remplacerai alors par une autre série : "Gavroches de l'Inde".
Commenter cet article

Yvon 22/01/2009 21:11

j'adore moi aussi me déplacer en rick shaw, même à Delhi, je n'utilise que ce moyen de locomotion qui fait parfois monter l'adrénaline lorqu'ils se faufilent entre deux camions dans un carrefour

Sido 19/01/2009 09:45

Rattrapé mon retard de lecture...j'étais coincée...au passage à niveau indien ( pas vu un seul !).Toujours passionnants tes récits, je me rends compte que tu as réussi, tout en étant en circuit organisé, à faire souvent "cavalier seul" ce qui t'a permis des découvertes (et des photos )qui me sont passées "sous le nez" !!Bonne journéeBises

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog