Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #INDE

Le terrorisme n'est pas spécifique à l'Islam, il est spécifique à l'homme ! Le cerveau de l'homme est manipulable et manipulateur. Les deux capacités existent souvent séparément chez les individus mais elles peuvent aussi exister en même temps, dans le même individu qui peut, tour à tour, être manipulé et manipulateur. Les mécanismes sont maintenant assez bien connus et je les ai déjà évoqués sur ce blog, dans les chroniques PPP (Petite Psychologie de Poche).

Les catholiques ont su, en leur temps, fabriquer de tels monstres inquiets d'une seule chose : gagneront-ils le paradis en assassinant leurs victimes. Ainsi, Ravaillac, suivant les conseils avisés de jésuites, assassinât Henri IV, quand il eut reçu l'assurance par ceux-ci qu'il « monterait » tout droit au paradis après avoir accompli son forfait ! Vous pouvez écouter cette page d'histoire sur France-Inter, émission de Patrice Gélinet « 2000 ans d'histoire », du jeudi 11 décembre (à écouter ou podcaster sur le site de FI : http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/2000ansdhistoire/ ).

On ne peut donc condamner l'Islam pour les terroristes qui le déshonorent , mais on peut condamner très largement nombre de croyants de l'Islam et encore plus leurs autorités religieuses, pour leur tolérance au terrorisme. On entend bien peu de voix venues des fidèles et de leurs imams pour condamner ces actes de barbarie. Qui plus est, l'opinion musulmane semble leur donner raison, en renforçant  les signes d'appartenance religieuse : voile, grands vêtements enveloppant, barbes pour les hommes,...

Où sont passés les musulmans qui osent rejeter la violence ? Ils se taisent, intimidés peut-être par leurs coreligionnaires terroristes qui s'en prennent d'abord aux leurs, ou plus exactement, qui règlent leurs comptes, à l'intérieur des familles divisées de l'Islam.

Il est vrai que les enjeux sont importants. L'Iran manipule les esprits faibles pour imposer son rêve de devenir la grande puissance du XXI ème siècle. Première étape, imposer le chiisme dans le monde musulman, pour cela, profiter de toutes les failles d'un monde qui ne tourne pas rond, en particulier, en attisant le conflit israélo-palestinien, puis, dans un second temps, se doter de l'arme nucléaire. La vieille culture persane s'y connaît  en manipulation et en stratégies (le nom noble pour parler de la manipulation). C'est elle qui a inventé le jeu d'échecs !

 Toutefois, derrière l'attentat de MUMBAY (BOMBAY), il faut plus voir la patte d'Al-Qaeda et de ses alliés à l'intérieur du Pakistan, que de l'Iran (heureusement, les islamistes sont divisés). Le grand réveil planétaire rêvé par Al-Qaeda, après le 11 septembre, n'a pas eu lieu. Al-Qaeda se retranche sur quelques bastions, en particulier l'Afghanistan où nombre de ses offensives sont victorieuses.

L'élection d'Obama est un sale coup pour les stratèges du terrorisme afghan. Obama en effet envisage de renforcer le combat et le nouveau président pakistanais a déjà massé ses troupes à la frontière afghane pour affaiblir les talibans. L'opération stratégique est donc simple : brouiller de nouveau l'Inde et le Pakistan pour que l'armée pakistanaise desserre son étau en déplaçant ses troupes vers la frontière indienne.

Les deux états, si longtemps ennemis, sauront-ils résister à cette ruse grossière ?...Dans chacun des deux camps les intégristes et les fanatiques sont prêts à jeter de l'huile sur le feu ! D'un côté, au Pakistan, les intégristes musulmans et leurs multiples viviers de jeunes endoctrinés formés dans les écoles coraniques, de l'autre, le BJP, parti hindouiste qui a relancé la haine entre les communautés faisant 2000 morts, dans les « émeutes » antimusulmanes d'Ahmedabad en 2002. Et il faut bien comprendre que le BJP n'est pas un groupuscule fascisant, c'est un grand parti qui a été au gouvernement jusqu'aux dernières élections !

Puisse les millions de dieux hindous et le dieu unique des musulmans s'entendre, derrière les rictus de haine des fanatiques des deux bords pour désamorcer la terreur !...

Commenter cet article

Louis-Paul 12/12/2008 12:30

Le terrorisme n'a ni pays, ni couleur, ni religion!Et  les méthodes sont sans limite.Effaré hier de cette info nsur le terrorisme "musical".

Pivoine 12/12/2008 08:56

Si tout pouvait être aussi bien dit, écrit et expliqué !  C'est clair et pour moi sans fausses notes.  la PEUR existe bien,  et quand on a peur ou que l'on craint quelqu'un,  on est capable de faire le pire .  Ils dominent par la terreur ou en affamant.  Et comme vous le dites , ils sont véxés que le grand bouleversement du 11 septembre n'ait pas eu lieu. Merci pour tous ces billets du matin.   

Claudio 12/12/2008 07:35

Merci pour cette analyse limpide.

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog