Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #ppp (Petite Psychologie de Poche

Le mot "cognitif" désigne la pensée sous toutes ses formes : mots, phrases, images mentales,.... Il décrit également le monologue intérieur qui nous habite continuellement d'une manière plus ou moins consciente. Ce monologue intérieur accompagne les mots que nous prononçons. Il est rendu possible par le fait que notre pensée est beaucoup plus rapide que la parole. Quand quelqu’un nous parle, nous écoutons ce qu’il dit, mais nous écoutons également en nous, les commentaires que sa parole suscite (et parfois nous lui coupons la parole, car nous sommes rendus beaucoup plus loin que lui). 

Ce flot continu de pensées intérieures est ce que l’on appelle aujourd’hui, les cognitions. Les cognitions ont une couleur émotionnelle qui correspond à l’humeur du moment : gaie, triste,… nos émotions influencent le contenu des cognitions mais, inversement, nos cognitions (surtout quand elles sont volontaires, comme on apprend à le faire en thérapie) peuvent influencer notre humeur ! Ces cognitions ne s’arrêtent jamais - le cerveau produit de la pensée comme le foie produit de la bile- nous en avons lorsque nous sommes éveillés mais aussi lorsque nous dormons. Les rêves en sont la forme la plus connue mais pas la seule. Nous avons des cognitions tout au long de la nuit et dans toutes les phases du sommeil !

 

Les thérapies cognitives aident le patient, dans un premier temps, à identifier ces pensées plus ou moins conscientes qui défilent en lui puis, dans un deuxième temps, à les modifier ou les assouplir suffisamment pour qu’elles n’entretiennent pas l’humeur négative.

 

Nous ne sommes pas que de purs esprits, occupés à produire des cognitions toute la journée, nous avons également des comportements et nous produisons des actes. Il est, dans la plupart des cas, vain de n’agir que sur les cognitions sans transformer notre façon de vivre. Les thérapies cognitives incitent le patient à mettent en œuvre un ensemble d’actions pour changer concrètement sa vie. Elles ne sont pas que « cognitives », elle sont aussi « comportementales », d’où leur appellation : Thérapies Cognitives et Comportementales (TCC).

à suivre...

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog