Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #PORNIC

Samedi dernier et dimanche se tenaient à Pornic les fêtes de la St Gilles, reprises d'une foire très prisée, datant du moyen-âge qui attirait, à l'époque, les habitants du pays de Retz et de l'île de Noirmoutier (qui venaient en bateau). Cette fête très populaire s'est maintenue presque sans interruption jusqu'en 1950. Le cercle culturel breton l'a relancée en 1994.

Le samedi soir sur le môle, danses bretonnes et initiation des touristes ....mais la fête commence vraiment le dimanche matin. D'abord, messe en plein air, sur le quai puis, événement très suivi, défilé des groupes dans les rues de la ville. Bagadous (un bagad, des bagadous en breton) et cercles celtiques se succèdent faisant résonner bombardes et binious.  Les vêtements sont ornés de vives couleurs souvent brodées sur un fond de velours noir, les coiffes sont des petits chef d'oeuvres de dentelles !....

L'après-midi, tout le monde se retrouve sur le môle. Chaque groupe joue de la musique, danse ou fait les deux suivant sa spécialité.

Habituellement la musique et les danses bretonnes sont, comme beaucoup de danses folkloriques, un peu répétitives et sans grande créativité. Après le  renouveau d'intérêt pour la culture bretonne dans les années 70, l'accent a été porté plutôt sur la redécouverte, l'extension que la créativité.  Aujourd'hui, la culture bretonne est de nouveau reconnue et florissante. L'heure est venue de ne pas seulement répéter ce que les ancêtres ont créés mais d'inventer du nouveau.

On sent cette intention dans les prestations des cercles celtiques et bagadous invités. On ne se contente plus de danser en se tenant par le petit doigt et en tapant du sabot.  La danse est organisée comme un ballet qui raconte une histoire, les pas sont inventifs, les instruments modernes s'ajoutent aux binious et bombardes....

En somme l'heure est à l'innovation ! On peut parler d'un renouveau dans le renouveau de la culture celtique La meilleure façon de respecter la culture traditionnelle n'est pas de la répéter à l'identique indéfiniment, mais d'inventer à partir d'elle, de la renouveler !... bravo, les artistes et coup de chapeau (rond évidemment) aux bénévoles du cercle culturel !

Commenter cet article

sido 03/09/2008 19:14

Et bravo à toi d'emmener tes lecteurs dans cet univers prisé de tous les amoureux de Folklore (dont je suis...). Les photos portraits sont magnifiques.Bises.

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog