Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)

Tout le monde se souvient de la libération de l’Afghanistan en 2001 par la coalition occidentale et l’alliance du Nord (les troupes de Massoud assassiné peu de temps auparavant). La dictature religieuse imposée au nom de l’Islam par les talibans s’était alors écroulée ne laissant aucun regret dans la population. Or, depuis 2004, l’opinion semble s’être retournée en Afghanistan, la population soutiendrait activement les talibans. Comment cela est-il possible ?

Tant que les alliés se sont contentés de pourchasser les talibans, la population leur a été plutôt favorables mais quand les américains ont imposé leur politique de lutte massive contre la drogue, la situation s’est détériorée. Les petits paysans survivent essentiellement grâce aux revenus de la culture du pavot (avec la Bolivie, l’Afghanistan est le principal producteur). L’armée américaine en s’en prenant à la culture qui les fait vivre les a montés contre elle. L’armée talibane, comme la plupart des armées « révolutionnaires », puise ses ressources dans le trafic de la drogue. Ce trafic lui rapporte suffisamment pour mieux payer ses combattants que ne le fait l’armée régulière. Les paysans, maltraités par les américains et dont les champs de pavot (leur gagne-pain) sont détruits systématiquement, deviennent des alliés actifs des islamistes. Rien de religieux dans ce soutien –les talibans sont détestés- mais, entre 2 maux, les Afghans choisissent le moindre !

Par ailleurs, il est fort probable que les talibans aient voulu « punir » la France en la personne de son président qui a réaffirmé, il y a quelques mois, son soutien à la politique américaine en Afghanistan.

La langue de bois habituelle des politiciens et des médias, leur fait dire que notre présence dans ce pays est nécessaire pour lutter contre la barbarie des terroristes islamistes. C’est une demi-vérité ou un demi-mensonge. Notre présence, et nos morts sont plutôt dus à cette volonté obstinée des USA de lutter contre la drogue, à n’importe quel prix, y compris en perdant la guerre à la fois contre les talibans et contre la drogue !

En Afghanistan, ce n’est pas contre le pavot et les paysans qui la produisent qu’il faut lutter, c’est contre les talibans !

Le problème de la drogue n’est pas le problème des paysans qui la cultivent il est celui de nos sociétés évoluées qui la consomment tout en la prohibant. On sait que la prohibition d’une autre drogue, l’alcool, aux USA, au siècle dernier n’a pas fait diminuer la consommation mais a fait augmenter la criminalité dans des proportions considérables.

Les soldats français ne sont pas vraiment morts, en ces terres lointaines, pour défendre la liberté contre le terrorisme islamiste mais plutôt pour empêcher l’héroïne de rentrer sur les marchés illicites de la drogue en occident et, en particulier, aux USA. Si la première raison est tout à fait honorable et justifiée, la seconde l’est beaucoup moins et mériterait d’être discutée en toute connaissance de cause. Faut-il autoriser certaines drogues (tabac, vin,…) et interdire les autres (cannabis, héroïne, drogue de synthèse,…) ? Comment tenir compte de leur dangerosité (l’addiction à l’héroïne par exemple est très rapide), comment les distribuer si elles sont autorisées ?... sur toutes ces questions, on jette un voile pudique. Ne pas voir le problème est la politique la plus communément adoptée. Cette politique vient de coûter la vie de 10 soldats….

Commenter cet article

Barré 31/08/2008 19:21

Bonjour Alain,Je suis heureux de votre position. Il me semble en effet autant pervers de laisser la production de drogue se perpétuer mais d'autant plus la volonté de l'anéantir sans réfléchir aux conséquences, sous prétexte immédiat de 'propreté humanitaire'. L'apparent alignement français est peut-être un engluement plus profond des relations franco-américaines et américano-européennes. Les relations internationales sont plus que complexes mais la moralisation d'outre-atlantique est par trop suffisante, surtout quand elle contribue, in fine, à renverser les populations qu'ils se sont donné de défendre !Ces aveuglements ne sont malheureusement pas les premiers ! Les leçons du passé ont peu de poids ! Claude

sido 31/08/2008 12:24

Je partage, Alain, totalement ton analyse. J'étais hérissée en entendant à la radio les propos de N. S. ''ils sont morts pour défendre une cause la lutte contre le terrorisme  !!!" SIDERANT et triste pour ceux qui gobent çà ! Comment peut-on être aussi aveugle sur les motivations d'un N. S. subjugué par G. Bush !!Bises.

linlin 30/08/2008 10:53

il ne faut pas laisser les extrêmistes musulmans aider les minorités en Afganistan et ailleurs à faire leur révolution religieuse dictatoriale. Leur objectif à long terme est de dominer le monde musulman au départ et non musulman par la suite, comme la stratégie communisme

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog