Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #Poèsie et chansons d'ici et d'ailleurs...

Amants, heureux amants, voulez-vous voyager ?

Que ce soit aux rives prochaines.

Soyez-vous l’un à l’autre un monde toujours beau,

Toujours divers, toujours nouveau.

Tenez-vous lieu de tout, comptez pour rien le reste.

Jean de La Fontaine (1621 – 1695)

 Amants, heureux amants, voulez-vous voyager ? (2+4+6)

Que ce soit aux rives prochaines. (8) 

 Soyez-vous l’un à l’autre un monde toujours beau, (3+3+6)

Toujours divers, toujours nouveau. (4+4)

Tenez-vous lieu de tout, comptez pour rien le reste. (6+6)

 La Fontaine fait partie de la grande famille des « versificateurs approximatifs ». Il avait trop de fantaisie et avait trop d’aptitude au bonheur, pour se casser la tête longtemps sur une rime ou faire subir la torture à un vers pour le faire rentrer dans les règles d’une stricte versification. Le résultat est souvent éblouissant. On lui a reproché d’avoir copié Esope. Souvent il est le meilleur, justement, quand il s’en éloigne. Il est sûrement plus attentif au rythme qu’à la rime. Il faut que celui-ci épouse sa pensée. Il a été l’exemple et l’inspirateur (rarement évoqué), en particulier pour la forme poétique utilisée, de nombreux poètes modernes

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog