Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #PORNIC

Le dolmen de la Joselière date du néolithique moyen, 3500 ans avant JC environ. Il fait partie d’un ensemble d’une dizaine de monuments néolithiques situés de part et d’autre de la ria de Pornic. Les dolmens de cette époque sont érigés, la plupart du temps, à proximité de la mer, peut-être pour des raisons religieuses, ou, plus simplement parce que les populations étaient plus nombreuses au bord de la mer ? Nos ancêtres néolithiques sont arrivés du Moyen-Orient ( du croissant fertile) vers le Vème millénaire avant JC et leurs tombes monumentales ont évolué, au cours des temps, d’une seule chambre funéraire à deux, quatre, huit…. Celle de la Joselière en comporte 4, distribuées de chaque côté d’un couloir central.

Le dolmen lui-même est d’une construction plutôt originale, il s’inscrit dans un carré de 11 à 12 m de côté. Un cairn de pierres le recouvre en partie. Peut-être l’ensemble était-il recouvert de terre pour former un tumulus ? Sa position au-dessus de la falaise en faisait un repère bien visible de la mer et de la terre. Le choix d’un tel emplacement était une façon d’honorer les personnages célèbres de la tribu mais aussi de faire une démonstration de force à l’usage des voisins et des étrangers.  Ce même emplacement a été choisi  par l'armée  allemande pour installer  un blochaus que l'on aperçoit entre les pierres disjointes du dolmen !

On  peut s’interroger sur ce qui a poussé nos ancêtres à édifier de tels monuments bien avant les premières pyramides d’Egypte ou d’Amérique du Sud.

Les changements apportés par l’agriculture et l’élevage sont à l’origine de communautés de plus en plus importantes. Les groupes humains passent de quelques dizaines de membres chez les chasseurs-cueilleurs, à plusieurs centaines, puis plusieurs milliers, et même quelques dizaines de milliers. Les femmes qui n’avaient qu’un enfant tous les 4 ou 5 ans, mieux nourries et moins soumises aux aléas de la vie nomade, en ont tous les deux ans. Les chefs, qui n’étaient pas inamovibles dans les petits groupes de chasseurs-cueilleurs, tendent à se pérenniser. Ils souhaitent transmettre leur fonction à leurs descendants, pour cela il faut sanctifier leur pouvoir et le rendre éclatant par des monuments impressionnants. On retrouve les manifestations de cette civilisation néolithique dans toute l’Europe et au-delà. Si les mégalithes de Bretagne sont les plus connus, ils ne sont pas forcément les plus nombreux. Il est vrai que ceux de Carnac et de Locmariaquer sont particulièrement remarquables. Ceux de Pornic ne sont pas très volumineux mais ils présentent une architecture originale. Celui des Mousseaux, situés en pleine ville est encore plus intéressant et particulièrement bien conservé….

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog