Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #ppp (Petite Psychologie de Poche
Les hommes les plus doués pour prendre le pouvoir ne sont pas ceux qui sont le plus aptes à l’exercer ! Cette belle sentence se vérifie encore avec Sarkozy qui nous fait, après un brillant parcours de candidat, une démonstration de ses capacités de gribouille, une fois franchie la ligne d’arrivée !

Ce qui est en cause, ce ne sont pas tant les capacités d’analyse de la situation du candidat (il a de bons conseillers) mais la personnalité et la manière d’appliquer les décisions  du président !

Pourrait-on savoir avant une élection ce que fera un candidat une fois qu’il sera élu ? Des tentatives ont été faites, j’en donne un aperçu dans ma chronique du 11 janvier 2008 : http://www.alain-barre.com/article-15441854.html

Dans un domaine proche, un autre psychologue (Philip TETLOCK) a tenté une approche scientifique de la fiabilité des prévisions des « experts ». Les résultas sont instructifs. Il ressort de sa passionnante étude que les experts, ceux en particulier sollicités par les chaînes de télé, les radios, les journaux, ont un médiocre taux de réussite dans leurs prévisions. Ils se trompent autant que les non-spécialistes !!!

Alors pourquoi les invite-t-on ? parce qu’ils parlent bien, qu’ils « passent » bien, et…que le public en redemande ! En effet, « nous », c'est-à-dire le public, nous n’aimons pas vraiment entendre la vérité. Des propos lénifiants où l’annonce dramatisée de grands malheurs nous émeut où nous apaise beaucoup plus. Il faut savoir que, en général, la vérité ne s’accorde pas avec les médias : elle n’est pas assez porteuse de bonne grosse pub qui rapporte du pèze !

Pour Tetlock, les plus mauvais experts sont ceux qui sont pointus dans un domaine et qui cherchent à étendre leurs compétences à un autre domaine (il les appelle : les « hérissons »).  Les plus compétents possèdent une vaste culture générale. Ils connaissent bien de nombreuses petites choses, mais sont plutôt sceptiques par rapport aux grandes théories sensées tout expliquer. Ils sont ouverts à la critique et n’essaient pas de faire rentrer, à tout prix, les situations nouvelles ou inattendues, dans le cadre de leur théorie (ils n’en n’ont pas !). Tetlock les appelle : les « renards ».  En somme, les renards ont l’esprit suffisamment ouvert pour reconnaître leurs limites, y compris les limites de l’ouverture d’esprit !

Ces vrais experts existent. Comme il se doit, ils sont peu connus du grand public et souvent ignorés des médias.

Pour en savoir plus, vous pouvez suivre le lien : http://www.debateco.fr/71,344/orfevres-en-la-matiere-tout-ce-qui-brille-n-est-pas-d-or.html?&page=3&sort=0

Commenter cet article

Yves tu sais qui 08/06/2008 11:24

J'ai peut-être une chance.. :-) Mais pour ce qui est de prendre le pouvoir..Que d'autres le fasse à ma place..Pour le reste le gribouille que je suis pourrait peut-être avoir de bonnes idées.. Mais niett pour me voir courir à droite et à gauche.. Du bon usage de la contemplation.Je ressortirais de mes tiroirs les "du bon usage de la lenteur", "travailler deux heures par jour", "tous à mi-temps", "le droit à la paresse" et tous autres ouvrages...En finir avec le culte du travail "en soi" pour s'intéresser davantage à son objet, aux besoins... Il y a tant à dire sur le sujet.. Et tout ça pour un renard qui vous nargue...:-)

sido 05/06/2008 20:39

Suivi le lien, interessant, un peu complexe qd même dans les détails, mais globalement j'en ai retiré l'essentiel, résumé à la fin de l'article, et qui correspond à une observation personnelle pragmatique des "invités" récurrents à certaines emissions débats !! Bonne soirée.

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog