Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #alain barré

Il y a quelques mois, alors que je voyageais en Tunisie, un jeune homme qui avait suivi une formation dans une école coranique en Arabie, m'interpelle sur la religion. Cela donne en résumé : "Mahomet est le meilleur, Jésus est un prophète qui a mal tourné et qui s'est pris pour Dieu, Dieu (ou plutôt Allah) est un, il ne peut-être en 3 personnes,etc..." Cela m'a rappelé les bancs du catéchisme ! Comme j'étais européen, pour lui, je ne pouvais être que chrétien. Je lui explique que, pour moi, Dieu n'est pas plus en 3 personnes, qu'en une. Sa réponse fut immédiate :

"Mais alors, c'est qui le patron ?"

Je crois, effectivement, qu'il a bien mis le doigt sur un point essentiel : les religions sont bien une affaire de patrons. Pas le patron qui est au ciel mais tous les petits ou grands patrons qui se réclament de lui sur terre et qui se servent de son nom pour asseoir leur pouvoir.

Des chercheurs évolutionnistes ( à la suite de Darwin) font l'hypothèse que la morale et les religions sont apparues en même temps, qu'elles avaient une utilité pour la survie du groupe, pour le consolider et lui donner un sens. La morale seule aurait-elle été suffisante ("fait aux autres ce que tu voudrais qu'ils te fassent") ? Non, car il faut aussi asseoir l'autorité du groupe face aux autres groupes et l'autorité du chef à l'intérieur du groupe. Quelle meilleure sacralisation pour l'autorité d'un chef que celle qui lui vient d'une puissance divine incontestable ?

Incontestable ? C'est de là justement que vient le hic : combien peut-il y avoir de Dieu(x) unique(s) ?

Et l'on en revient à notre question : "Mais alors, c'est qui le patron ?" et le dieu unique devient vite un dieu inique !... Aujoud'hui au nom de l'islam, mais autrefois au nom du christianisme et même du bouddhisme, on égorge, on étripe, on pose des bombes....

Les religions ont leurs côtés clairs et leurs côtés obscurs. Elles sont apparues pour consolider la morale et donner un sens à la vie mais elles peuvent  aussi "déraper" et se mettre exclusivement au service du pouvoir. "Massacrez-vous et Dieu reconnaîtra les siens ! "

L'époque des lumières, en France, a forgé un concept qui peut servir de garde-fou et limiter ces dérapages : le concept de laïcité.  La laïcité, qu'il ne faut pas confondre avec l'anticléricalisme, représente une avancée essentielle qui va bien au-delà de la morale naturelle. C'est une vraie valeur qui vaut autant pour les non croyants de toutes les tendances philosophiques que pour les croyants de toutes les religions. Elle est aujourd'hui, encore plus qu'en d'autres temps une référence qui peut nous aider, quelles que soient nos différences, à tirer le meilleur de nos valeurs.

 

Commenter cet article

yves le flaneur 27/02/2006 11:05


 

 
Communiqué de presse :
Allah, Dieu le père et leurs prophètes ont décidé de se syndiquer..... Selon des sources bien informées un mouvement venu du sous-continent indien viendrait les rejoindre très bientôt.
Allah est grand, et son prophète un rien agacé des âneries qu'on lui fait dire... d'un côté comme de l'autre.... C'est bien pourquoi il n'envoie pas directement en enfer tous ceux qui causent en son nom et font passer son soi-disant message à la mitraillette

 
 
 
Notre reporter était là...
 

 
Allah : Bon, c'est bien gentil, mais il va falloir faire un communiqué de presse et trouver un porte-parole.
Dieu le père : Jésus pourrait peut-être...
Jésus: Bon, je me colle à la tâche...
Allah : Pas question, tout ça c'est encore pour te ramener des voix pour ta fraction.
Jésus:  Tu tiens absolument à ce que je scissionne ?
Allah : .. Si tu le prends comme ça ! Et ça se prétend ouvert...
Dieu le père : Bon, il se fait tard, je propose qu'on reprenne les négociations un peu plus tard...
Allah :  Pas vendredi, je suis pris.
Jésus : Dimanche ça marche pas, j'ai plein de rendez-vous...
Dieu le père, Jésus, Allah... : Bon, on se rappelera..
 (Bon, c'est de la pub pour ma propre publication (prems, c'était avant toi ! le 4 février ..  au ciel comme sur terre..
 


Bon, tout ça c'est bien joli, mais le patron d'Allah, Dieu le père, le créateur... Qui l'a crée, d'où sort-il celui là ?  Pourquoi ne pas se poser la question ? Dire il a toujours été là n'est jamais qu'une opinion posée face à cette incertitude fondamentale : "Pourquoi quelque chose plutôt que rien ?". Dire Dieu le père est un mystère tout autant que "Big-bang..".. Cette question en elle même est parfaitement absurde : Elle n'existe que parce que nous somme là pour la poser...
Il est tout aussi légitime de se poser la question et dire : "Il y a quelque chose de profondément titillant pour notre intelligence à se dire : toute chose à une origine... Et de constater que l'univers existe.. Malgré tout.. Et qu'on peut vaguement en poser une date de première apparition, ou en tout cas de première 'visibilité' pour notre petit esprit humain.  Qui avait-il avant l'univers ??? Question stupide.. Qu'est ce que l'univers ? Les objets au bout du télescope, le flâneur qui pose des questions philosophiques à deux sous, des neurones en déroute mystérieux et clairs à la fois...
Nous sommes bien loin de nos petites préoccupations politico-religieuses...
Dis donc le flâneur, les anxiolytiques ça te tape sur le système...
A bientôt Alain... Et merci pour le lien..
Yves,  le baguenaudeur.

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog