Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #TURQUIE

Malgré des succès économiques certains, les réformateurs des années 80-90 ont laissé se développer une inflation dramatique qui a ruiné les couches les plus pauvres de la population. S'appuyant sur ces déshérités, les partis musulmans se sont, peu à peu, emparés du pouvoir. On aurait pu craindre une dérive vers un islamisme d'état, mais rien dans les traditions culturelle et religieuse de la Turquie ne prépare à cela. L'AKP au pouvoir actuellement est un parti démo-musulman qui s'inscrit, tant bien que mal, dans la tradition démocratique et laïque. L'inflation a été réduite et l'économie se développe à un rythme soutenu de l'ordre de 6% l'an ! Il n'est plus nécessaire de venir avec une brouette de billets pour payer un sandwich. la livre turque a été réévaluée. Elle vaut actuellement environ 0,5 euro.

Parallèlement au redressement économique, des industries requérant peu de qualifications) et une main d’œuvre bon marché (textile, électroménager…), sont apparues dans la zone traditionnellement pauvres de l’Anatolie. Ainsi, la ville religieuse de Konya (les derviches tourneurs) s’est développée à vive allure et l’on voit, sur plusieurs kilomètres, de chaque côté de la route principale une file interminable de petits immeubles tassés les uns contre les autres !... Les syndicats patronaux de ces nouveaux « dragons d’Anatolie » sont ouvertement musulmans et apportent leur appui à l’AKP (le parti démo-musulman) en opposition à la bourgeoisie kémaliste et laïque d’Istanbul. Les populations provinciales et traditionnalistes prennent ainsi leur revanche sur les élites occidentalisées. 

Kémalistes et démo-musulmans sont tous deux favorables à l’Europe et contiennent relativement bien leurs intégristes. Les tucs n'ont pas autant besoin de l'Europe qu'on pourrait le croire car leur économie est assez ouverte sur le monde et ils se montrent déçus des atermoiements de cette dernière.

Faut-il redouter l'islam Turc ? Il est en réalité bien différent de celui que l'on trouve dans les pays arabes. Il est traversé par les luttes qui agitent sunnites et chiites sur toute la planète mais il a ses particularités. Les plus représentatifs seraient peut-être les alévis, longtemps opprimés et qui ne sont pas les plus nombreux : http://fr.wikipedia.org/wiki/Al%C3%A9visme

Mais rien de tel que d'aller voir de ses propres yeux. Je vous en dirai plus à mon retour !...sorman-rifaa.jpg

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sujet, vous pouvez consulter le dernier ouvrage de Guy Sorman : « l’économie ne ment pas » et encore plus « Les enfants de Rifaa, musulmans et modernes ».

Hubert Védrine a fait un remarquable commentaire de l’ouvrage de G. Sorman : les enfants de Rifaa. Vous le trouverez en suivant ce lien : http://www.hubertvedrine.net/index.php?id_article=83

Commenter cet article

lasidonie 30/03/2008 11:13

Passionnants tes articles, Alain, Lecture synthèse qui permet d'avoir un regard plus clair sur la complexité de ce pays atypique dans le monde musulman, proche et encore loin de l'Europe, proche et encore différent du continent asiatique, riche de cette culture qui a aussi en partie fondé la nôtre, pauvre du poids de ses freins.Bon voyage, je t'envie...

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog