Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #Sur les TRACES de Michel-François LAVAUR

Nouvel envoi de la revue de poésie TRACES, dirigée par M F LAVAUR. Le premier numéro est sorti en 1954. Aujourd’hui paraissent simultanément les numéros 167 (automne 2007) et 168 (hiver 07/08). Il faut dire que MF Lavaur, seul capable de s’y retrouver dans sa « fourbithèque », est l’artisan quasi unique et inlassable de la revue, de la réception des poèmes (et parfois l’accueil des poètes dans sa maison du Pallet près de la Sanguèze), de leur tri, de leur impression et de leur diffusion. Tout un poème en somme !... Comme d’habitude vous y trouverez les anciens comme Alain LEBEAU, Claude SERREAU, Norbert LELUBRE, fidèles d’entre les fidèles et beaucoup d’autres poètes de valeur. MF Lavaur ouvre le numéro 167 à des poètes brésiliens.
undefined

traces168.jpgundefinedtraces167.jpgUn 3ème livret signé SIMONOMIS accompagne l’envoi. Il est bilingue : français, espagnol et illustré d’un dessin de Roger SEGNOT.

Une bonne livraison !

Rappel : l’abonnement 4 numéros pour l’année : 14 €, à MF LAVAUR Sanguèze, 44330 LE PALLET

MF Lavaur a écrit lui-même de nombreux poèmes, certains en occitan et en français. En voici un :

Le ciel de ce matin de rhume

Où les lumières qui s’allument

Luisent à peine dans la brume

A l’odeur des anciens jeudis

Où dans la rosée des plessis

Nous faisions provision de fruits

Mûres noix et que sais-je

Comme écureuil avant les neiges

Commenter cet article

alain BARRE 09/02/2009 12:18

Pour Bénédicte : Donnez-moi votre email pour que je vous envoie des nouvelles de M F LAVAUROui, c'est un grand poète et un grand découvreur de talents !cordialementalainB

Bénédicte Lefeuvre 09/02/2009 11:47

Merci de signaler la revue Traces qui est riche de partage et d'informations. Cependant je n'ai plus de nouvelles de M.F Lavaur, alors si un poète pouvait m'en donner je serais heureuse car à mes yeux il est trés, trés grand.Bénédicte Lefeuvre

Léon COBRA 22/09/2008 10:10

RAFALES POETIQUES: hommage à TRACES sur le Tréponème Bleu Pâlele 22/09/08.Amitiés bleues-pâlesCobra

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog