Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)

Les maoïstes français ne se sentent pas vraiment l’âme de fourmis disciplinées et dociles. Chez nombre de jeunes nés après ou pendant la guerre, bouillonne une envie de révolte contre l’ordre établi. De la révolution culturelle ils ont retenu en premier lieu, cet aspect :  il faut bousculer l’ordre bourgeois, les hiérarchies, les comportements figés…La contestation prend rapidement une tournure antiautoritaire qui trouve un écho favorable dans la jeunesse de tout le pays.mai68_02.jpg

Deux tendances se dégagent :

- Une tendance plutôt spontanéiste teintée d’anarchisme et d’exubérance culturelle avec la Gauche Prolétarienne, la revue Tel Quel,…

- Une tendance plus sérieuse, cherchant à se structurer en parti révolutionnaire : les marxistes-léninistes.

Tous cherchent, à remettre en cause l’ordre bourgeaois et à instaurer de nouvelles valeurs. Ils s’entourent pour cela de soutiens culturels : des artistes, des philosophes, des cinéastes. On retrouve ainsi dans les rangs de ceux qu’ils appellent d'une façon un peu dédaigneuse les « démocrates », des noms prestigieux : Sartre, Foucault, Godard,…

Grâce à ce soutien, une certaine révolution « culturelle » diffuse largement dans les rangs de la société française et transforme profondément les rapports entre les gens. Elle connaît de réels excès que certains dénoncent aujourd’hui mais, personne n’envisage sérieusement de revenir aux rapports d’autorité des années cinquante !

Commenter cet article

lasidonie 21/02/2008 17:11

Lu tes 3 volets avec intêret , j'étais concernée par cette brusque modification des rapports jeunes/moins jeunes , car c'était mes premiers mois d'enseignante et la contestation agitait les esprits au sein des établissements autant que dans les universités. On ne niera pas dans l'histoire les aspects positifs que tu as évoqués. Ces rapports d'autorité dans la société comme dans la famille ne pouvaient que s'effondrer, ( on voit le mal qu'il font dans cette frange de la population restée dans le schéma des traditions ). Mais nous avons basculé dans un excés inverse, et l'on voir refleurir des directives ministérielles pour ne pas dire présidentielles qui rappellent à l'école (pour l'instant) les années 1950 !!

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog