Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #alain barré

Dernièrement, lors d’une discussion sur la franchise de 50 centimes par boite de médicament applicable à partir du premier janvier de cette année
(http://www.sniil.fr/communiques/com_franchise_medicale_en_pratique.htm
, une militante CGT s’exclame : « Comme d’habitude, c’est aux gros que ça profite ! ». Elle voulait dire par là, que la mesure profitait aux riches. Sur le fond , elle n’avait pas tort, mais sur la forme elle se trompait.

Il y a un siècle, quand on parlait des « gros », on imaginait les gros et gras industriels du capitalisme triomphant, qui faisait bombance grâce à la fortune amassée en exploitant le labeur des pauvres (et maigres) travailleurs.gros.jpg

C’était encore l’époque où bien manger signifiait que l’on avait mangé « gras » : la soupe grasse (et non pas « la soupe à la cuillère »), de la viande grasse, de la charcuterie, du bon beurre (et souvent, les deux ensembles ou l'hérésie bretonne du beurre avec le fromage !...), etc…

Aujourd’hui, les gros ont changé de camp. L’obésité est devenu un signe distinctif des pauvres, de ceux qui n’ont ni les moyens ni la culture suffisante pour surveiller leur ligne et fréquenter les salles de remise en forme.

Le film de Chatiliez : la vie est un long fleuve tranquille, illustre bien la situation.

(http://fr.wikipedia.org/wiki/La_vie_est_un_long_fleuve_tranquille)

Chez les Groseille, où l’on n’a pas le sou, on est plutôt enveloppé... chatiliez2.jpg
et, chez les Le Quesnoy, milieu aisé, on a une silhouette smart et élégante.chatiliez1.jpg

L’obésité touche de plus en plus de pays et, dans les pays riches, elle touche surtout les pauvres : http://www.inra.fr/presse/l_alimentation_comme_dimension_specifique_de_la_pauvrete

Dans les pays pauvres elle touche également les pauvres : http://www.humanite.fr/2005-05-14_Medias_Quand-obesite-rime-avec-pauvrete

Cela ne signifie pas que l’obésité soit due seulement à des causes sociales. Elle a des causes diverses, entre autres des facteurs héréditaires, de physiologie et de psychologie personnelles sont à prendre en compte. Sur ces facteurs, l'intervention n'est pas facile. Sur les autres facteurs on peut intervenir et il est nécessaire de le faire, même si la situation n’est pas aussi grâve qu’au vrai pays des « gros »… je veux parler des USA !

http://www.aprifel.com/articles-sante,detail.php?m=4&rub=43&a=1215

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog