Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)

Ça y est, les trotskystes se sont décidés à créer un « grand partie de gauche révolutionnaire » ! Ils tentent d’occuper la place laissée vacante par le PCF moribond. Cela était prévisible après la défaite de la gauche socialiste aux élections et la victoire d’une droite de combat. J’évoquais cette possibilité dans ma chronique du 28 avril 2007   (http://www.alain-barre.com/article-6464581.html ).

La gauche avait favorisé l’éclosion et le développement de l’extrème-droite, la droite prépare le terrain pour  l’extension de l’extrème-gauche ce qui aura pour effet d'empêcher le retour au pouvoir du PS pour un bon nombre d’années !

Qu’en penser ? Les trotskystes comme les Lepénistes représentent des solutions inadaptées à nos sociétés. Ils rassemblent des mécontents qui ont besoin d’idées simplistes : chasser les immigrés pour donner du travail aux français, prendre l’argent aux patrons.

Dans le monde complexe qui est le nôtre ces solutions ne font que semer des illusions qui pourraient vite tourner au cauchemar.autruche.jpg

Interviewé à la télévision, Besancenot essayait de démontrer son respect de la démocratie en déclarant que le pouvoir serait entre les mains du peuple qui déciderait à tous les niveaux par des assemblées souveraines. Il nous refait le vieux coup des soviets (conseils d’ouvriers, de paysans et de soldats :http://fr.wikipedia.org/wiki/Soviet ). On sait qu’il fallut peu de temps à Lénine pour confisquer leur pouvoir en les encadrant par des commissaires du peuple aux ordres du parti.

On peut s’étonner que tant de gens aient fait confiance à Le Pen (jusqu’à 20%), bientôt on pourra s’étonner du nombre de naïfs qui se laisseront piéger par  la droiture et la sincérité plus ou moins feintes de Besancenot ! D’abord changer de nom, abandonner la référence au trotskisme, se parer des plumes du socialisme pour attirer les déçus de la gauche et de celle de la révolution pour flatter le romantisme de certains idéalistes… Voilà un nouveau parti lancé qui pourrait bien faire parler de lui dans les années à venir !

 
Commenter cet article

alain BARRE 30/01/2008 18:20

Pour moi les électeurs qui votent pour Besancenot ou pour LePen sont des citoyens comme les autres, que l'on doit respecter tant qu'ils ne commettent pas d'actes allant contre la démocratie. Ils se trompent ou ils sont trompés mais ils peuvent changer, ils peuvent évoluer et ilsont montré qu'ils sont capables de le faire. Les scores du FN sont passés de presque rien à près de 20 % et ils vont retomber peu à peu, à pas grand chose; ceux des trotskystes augmentent, ils sont peut-être de l'ordre de 6 % actuellement. Il devrait continuer d'augmenter surtout si le pouvoir en place et les maladresses du PS lui en donnent l'occasion.AB

alain BARRE 30/01/2008 17:59

La droite et la gauche sont nécessaires. L'extrème gauche et l'extrème droite sont parfois utiles mais s'ils prennent trop d'importance, les dérives peuvent être...extrèmes !... Il semble qu'en France, les extrèmes n'arrivent pas à dépasser 20% (maximum du FN et du PC en son temps ). Il faudra sûrement beaucop d'évènements dramatiques pour que le nouveau parti atteigne ce niveau ?

jean-luc saint-marc 30/01/2008 17:16

"Les trotskystes comme les Lepénistes " ...salement étrange cetteminuscule au premier etcette majuscule au second ??!!Mais, quel est donc ce froid soudain le long de l'échine ??:-[

gazelle 30/01/2008 11:41

Ouh que non, je ne veux pas y croire, moi, à ce mauvais ferment  ! Une gauche réaliste, ça n'a jamais existé : faudrait déjà oublier d'être doctrinaire ! Etre réaliste c'est regarder ce qui se passe, sans oeillères.Qui croire, d'ailleurs, quand on voit ces oeillades, ces alliances, ces récupérations de tous côtés...

lasidonie 30/01/2008 10:59

Positivons ! Les naifs seront minoritaires. Les lepen, Laguillier, et autres sont le petit aiguillon utile qui met le doigt là où ça fait mal. Le capital sympathie, c'est vrai est un atout, mais il ne résiste pas à la confrontation avec les idées utopistes. Une nouvelle gauche éclairée, réaliste, verra le jour, elle est en ferment,  je veux y croire.Bonne journée. Sido

Claudiogene 30/01/2008 06:33

Toujours parfaitement d'accord.

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog