Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #Récits

On a trop tendance, me semble-t-il, en France, à ménager l’obscurantisme de l’islam. Par crainte, peut-être, d’être traité d’islamophobe ?... On n’a pourtant pas craint, dans notre pays, de critiquer et de se moquer du catholicisme et de ses excès. L’attitude de l’Islam envers les femmes, aujourd'hui, mérite pourtant d’être critiquée et moquée avec la même verdeur. Mahomet, Bouddha, Jésus sont sûrement des précurseurs dans certains domaines mais aussi des hommes de leur temps y compris avec les préjugés de leur époque ! Quant à l’existence de dieu (qu’on le nomme Jéhovah, Allah, Jupiter, etc…), il ne s’agit que d’une croyance, un pari comme le disait le fervent philosophe et mathématicien catholique Blaise PASCAL et on ne peut l'imposer à quiconque !

Critiquer et se moquer des religions cela ne signifie pas qu’il faut prendre exemple sur la façon dont les religions se traitent les unes les autres, c'est-à-dire en exterminant l’infidèle parce qu’il ne pense pas comme vous ! C’est seulement une façon de rappeler aux religions ce qu’elles sont en réalité : des croyances, des actes de foi personnels que l’on ne peut imposer comme étant des nécessités ou des lois de la nature !

On se souvient de l’imbécile et criminelle fatwa lancée sur la radio iranienne par l’Ayatollah  Khomeini en 1989, dénonçant un roman de l’écrivain indien Salman Rushdie. Pour faire bonne mesure, le fantoche qui dirigeait alors l’Iran condamna à mort l’écrivain pour apostasie (renoncer publiquement à une religion ou une doctrine) appelant tous les musulmans à assassiner Rushdie et ses éditeurs. Voilà le visage hideux que l’imam Khomeiny a voulu donner à sa religion (Rushdie a survécu mais pas plusieurs de ses courageux éditeurs…)germinal.jpg

Sans aller jusqu'à ces extrémités, une anecdote donne une idée de ce qui se passait dans nos campagnes il y a une cinquantaine d’années. Ma sœur découvre un roman de Zola (peut-être « Germinal »). Elle le dévore avec passion, y retrouve des descriptions vraies et poignantes. Naïvement elle en parle à la religieuse qui tenait l’école. Celle-ci est épouvantée car Zola est un auteur mis à l’index par l’église ! Le dimanche suivant, ma sœur se présente pour communier. La religieuse se précipite et, ostensiblement, l’empêche de recevoir l’hostie car elle estime qu’elle est en état de péché depuis la lecture de ce livre !

Ma grand-mère est furieuse et interpelle ma sœur :

-          Mais qu’est-ce que t’as donc fait pour que la bonne sœur t’empêche de communier, devant tout le monde ?... 

-          Grand-mère, j’ai lu un roman de Zola !

-          C’est seulement parce que tu as lu un livre ! s’étonne ma grand-mère…

-          Oui…

-          C’est rien que ça ! Ben alors, c’est pas grave...

Heureusement, le bon sens existe encore mais il faut beaucoup d’humilité aux ayatollahs et autres bonnes sœurs pour y arriver. Quand on se croit représentant de dieu, hélas, il est aussi difficile d'atteindre l'humilité "que pour un chameau de passer par le trou d'une aiguille !..."

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog