Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain barré
Publié dans : #Récits

La vendée a été rechristianisée sur le tard au 17ème et au 18ème siècle par deux personnages qui ont laissé leurs traces dans l’histoire : Richelieu et Grignion de Montfort. La région avait été gagné par le calvinisme (on se souvient du siège de La Rochelle) qui fut extirpé à coups de dragonnades dans un premier temps puis de cantiques, de sermons et de misions par Grignion de Montfort par la suite. Celui-ci est mort à la tâche, à Saint-Laurent-Sur-Sèvre, la ville sainte de la Vendée ! Cette évangélisation tardive et vigoureuse n’est pas pour rien dans le déclenchement de la révolte contre la toute jeune république en 1793 qui aboutit aux sanglantes « Guerre de Vendée ».

Après ces terribles évènements, plus que dans d’autres départements, les survivants se sont accrochés à leur tradition et à leur foi. Dans mon petit village natal, comme dans ceux d’alentour, des curés venaient régulièrement entretenir la foi, à l’occasion de « missions » destinées à galvaniser les âmes !...

On en était là dans les années cinquante et au début des années soixante et l'on saluait bien bas « nout maîte et nout curée !... ». Les nouvelles du monde extérieur étaient d’abord filtrées par ces deux pouvoirs. Heureusement la TSF commençait à pénétrer dans les foyers. De longs fils d’antenne accrochés au-dessus des toits témoignaient que les ondes arrivaient jusque là !

Une nouvelle parvint ainsi jusqu’aux oreilles de ma mère : le pantalon n’était plus réservé aux hommes, des femmes avaient osé s’en emparer et en faire un moyen de prouver leur élégance et leur esprit de liberté. Ni une ni deux, ma mère aidée par ma grande sœur, décide d'en tailler un !... Ma mère est élégante dans ce nouvel habit. La famille, les proches viennent l’admirer… à la maison, mais elle n’ose pas sortir ! Elle sait que cela va déclencher la colère et les commentaires acerbes des pères-la-morale et des grenouilles-de-bénitier, sans compter les réactions du curé avec qui elle est déjà en froid !

Après des semaines d’hésitation, je crois qu’elle a fait une sortie avec le fameux pantalon, puis, malgré nos encouragements, elle l’a gardé mais seulement pour la maison. Ce n’est que quelques années plus tard, les mentalités ayant évolué un peu, quelle a osé le reprendre de nouveau !
Ayant constaté par moi-même ce que le poids de la tradition et de l'obscurantisme religieux font peser sur les consciences, j'ai tendance à relativiser ce qui se passe aujourd'hui dans de nombreux pays musulmans. Ce n'est pas essentiellement la religion qui les empêche de progresser, c'est la misère et le manque d'éducation ! Plus de savoirs et de richesses les amèneront à se débarrasser des carcans rétrogrades. Les terroristes islamistes avant d'être islamistes sont d'abord des terroristes comme savent en fabriquer toutes les cultures et toutes les religions. Le terreau de la terreur n'est pas plus chez les uns que chez les autres, il est au coeur de l'homme, c'est cela et la situation dans laquelle les hommes vivent qu'il faut changer !

Moi, Malala , Je lutte pour l'éducation et je résiste aux talibans, Malala Yousafzai, éd Calmann-Levy

Moi, Malala , Je lutte pour l'éducation et je résiste aux talibans, Malala Yousafzai, éd Calmann-Levy

Commenter cet article

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog