Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PORNIC
lever de soleil contrasté
lever de soleil contrasté
lever de soleil contrasté
lever de soleil contrasté

C’était il y a quelques jours, par une journée grise comme celles que nous vivons actuellement, mais une journée qui a commencé par un étonnant moment de grâce….
Au lever du soleil, un peu après 8 Heures, le ciel était tout gris, d’un gris plombé. Tout ? non, pas tout à fait, là où le soleil prend naissance, une échancrure est apparue. Elle a laissé passer la lumière, la belle lumière chaude du matin. Le contraste des maisons du quai Leray avec le ciel gris en était d’autant plus saisissant. Cette féerie lumineuse a duré 5 minutes, puis les nuages se sont resserrés autour de la brèche de lumière et tout est redevenu uniformément gris !
(coup de projecteur naturel sur la rive droite de la Ria, un peu après 8H, samedi 26 septembre)

 

lever de soleil contrasté
lever de soleil contrasté
lever de soleil contrasté

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits
il pleut..
il pleut..
il pleut..

Il pleut !...
pas une pluie d’enfer
juste une pluie fine et légère
qui peine à humecter la terre.
Les gouttes minutieusement comptées
grossissent, s'accumulent
enflent et roulent sur les feuilles
ou s’accrochent sur les toiles d’araignée
qu’elles transforment en somptueux drapés !...
Douce pluie de septembre
pas une pluie d’enfer
juste une pluie fine et légère
après les chaleurs de l’été
Un bienfait pour la terre asséchée...

il pleut..
il pleut..
il pleut..
il pleut..

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits
Hirondelles
Hirondelles
Hirondelles

L’hirondelle rustique (ou “de cheminée”) est là, posée sur un fil. Elle attend, elle lisse ses longues ailes taillées pour la course et la vitesse. Elle se gratte sous les ailes, s’ébroue, tord la tête pour atteindre le dos et l’on aperçoit alors les plumes démesurément longues de sa queue (les rectrices)... 
Tout, chez elle, est prévu pour la chasse aux moustiques qu’elle attrappe en plein vol avec une habileté incroyable. Par contre, au sol, elle est maladroite, “ses ailes de géant l’empêche de marcher !”....
Si vous cherchez un insecticide naturel, favorisez la venue des oiseaux et des hirondelles en particulier. Pour cela il leur faut des rebords sous toiture, par exemple et une coupelle avec un peu de boue et de brindilles ce qui facilitera la construction des nids….
Bientôt cette hirondelle va entreprendre son grand voyage vers l’Afrique, Cameroun, Congo, Gabon, Centrafrique soit un trajet de 5 à 7000 Km. Le tout avec une dizaine de grammes de carburant !!! Pourquoi quittent-t-elles la France, car en automne et en hiver il n’y a plus assez de moustiques et l’Afrique en regorge. Pas bête l’hirondelle !....

 

 

Hirondelles
Hirondelles
Hirondelles
Hirondelles

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE

Que devient la playmouette ? Toujours élégante, toujours facétieuse, elle règne sur le vieux port de Pornic attentive à la moindre occasion de chiper une miette à un mangeur de glace ou à un enfant qui lui lance du pain !
Bon dimanche à tous !...

playmouette

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits

Les forêts souffrent de la sécheresse, mais tous les arbres ne sont pas logés à la même enseigne ! Il en est un qui résiste à l’air chargé de sel marin, qui résiste aux tempêtes et qui résiste à l’aridité. Quelle est cette perle rare ? Le cyprès de Lambert importé des côtes sud de la Californie au  XIXème siècle et qui, depuis, a colonisé nos côtes  !
Une écorce assez mince, des racines profondes dans un terrain qui peut être caillouteux et un port majestueux, le cyprès de Lambert est le plus bel ornement des côtes du Pays de Retz !

 

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PORNIC
Pornic : mégalithes du Moulin de la Motte
Pornic : mégalithes du Moulin de la Motte
Pornic : mégalithes du Moulin de la Motte
Pornic : mégalithes du Moulin de la Motte

Dans les hauts de Pornic, de part et d’autres du Moulin de la Motte, se dresse un ensemble néolithique exceptionnel dont les premiers monuments datent de 5500 ans, plus de mille ans avant les pyramides d’Egypte !.
- Le cairn des mousseaux est le plus connu. Il a été restauré et est propriété publique, donc facilement accessible.
- Sous le moulin lui-même un dolmen existe qui n’a pas pu être fouillé..
- Un autre ensemble est situé dans le jardin d’un particulier qui l’a ouvert aux visiteurs à l’occasion de la journée du patrimoine.
- Le dolmen de la croix est le plus ancien. Il possède un couloir central et deux chambres latérales. Cette forme en croix lui a donné son nom. Sur l’un des blocs (qui provient peut-être d’un ancien menhir) on distingue plusieurs gravures. Plusieurs objets ont été découverts dont un magnifique vase à décor de tétons. Il porte encore des sculptures, à peine visibles, d'une forme animale et de deux haches en opposition. 
- À l'opposé de ce grand tumulus deux autres, plus petits, ont été construits 1000 ans plus tard. C'est dans l'un d'eux que des squelettes, exceptionnellement conservés, malgré la terre acide qui détruit les ossements, ont été trouvés !
- D’autres caveaux qui ont été peu ou pas fouillés complètent cet ensemble exceptionnel !

Pornic : mégalithes du Moulin de la Motte
Pornic : mégalithes du Moulin de la Motte
Pornic : mégalithes du Moulin de la Motte
Pornic : mégalithes du Moulin de la Motte
Quelques définitions :
- Menhir : grand bloc de pierre dressé verticalement
- Dolmen : grande table de pierres en forme de couloir parfois avec des chambres latérales, comme le dolmen de la croix. Ils servaient de monument funéraire.
- Cairn : des pierres disposées en palier, recouvrent parfois le dolmen
- Tumulus : le cairn était recouvert de terre, l'ensemble formant un monticule. Plus ou moins haut. Celui des Mousseaux mesurait peut-être 5 ou 6 mètres de hauteur.

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Poèmes

Il a abattu le vieux prunier
Planté par le père de son père
L'a fait sécher et l'a sculpté.
L'œuvre polie et terminée
L'a posé sur une marche de l'escalier
Et quand il monte se coucher
Une lumière chaleureuse luit
C'est le sourire amical de ses aïeux...
(Atelier du sculpteur Michel Vibert)

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Poèmes
bignone

La bignone m’étonne
Il faut dire que c’est une sacrée luronne
depuis l’été jusqu’à l'automne
elle claironne, elle claironne
elle illumine murs et jardins
avec ses fleurs en forme
de trompette, de saxophone
ou de vieux klaxon
Vraiment la bignone m’étonne !

bignone
bignone
bignone

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #SPECTACLES

 Premier concertino de la saison à Pornic, samedi 19 septembre, dans l’amphithéâtre. les spectateurs sont masqués et gardent une certaine distance,mais tout le monde est heureux de retrouver de la belle musique et de la danse. 
Ce concertino était placé sous le signe de l’Espagne. Michel Grizard, guitare; Cécile Grizard-Cueto, violoncelle, Helena Cueto danseuse de flamenco. Elégance de cette danse faite de virilité et de grâce. Pendant que les pieds frappent sèchement le parquet, le corps ondule et les mains racontent encore d’autres histoires. parfois certains mouvements m’ont fait penser aux postures pleines de contrastes et d’oppositions des danses thaïlandaises.

 

Concertino espagnol
Concertino espagnol
Concertino espagnol
Concertino espagnol
Concertino espagnol
Concertino espagnol
Concertino espagnol
Concertino espagnol

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PORNIC
Illumination des pêcheries
Illumination des pêcheries
Illumination des pêcheries
Illumination des pêcheries
Illumination des pêcheries
Illumination des pêcheries
Illumination des pêcheries

Samedi soir, balade nocturne à la Boutinardière. Arrivé sur la plage, divine surprise, des pêcheries sont illuminées !.. Des jeunes qui pique-niquent sur le sable sont émerveillés comme moi. D’autres ont sorti leurs smartphones et essaient d'immortaliser la scène… Après la journée contrastée que nous avons vécue avec violente pluie d’orage, puis temps gris, c’est une belle soirée de septembre fraîche mais dépourvue de vent.
Dans un ciel lavé de ses poussières, un croissant de lune brille à travers les nuages et les lumières de Noirmoutier clignotent dans le lointain....
Des méduses aux couleurs changeantes forment une allée lumineuse jusqu’aux porte des pêcheries. On entre dans le monde du capitaine Nemo !...
Il n’y a qu’une seule personne pour réussir une telle féerie, bien sûr, c’est Christophe Guiho et ses territoires imaginaires !

Illumination des pêcheries
Illumination des pêcheries
Illumination des pêcheries
Illumination des pêcheries
Illumination des pêcheries
Illumination des pêcheries
Illumination des pêcheries
Illumination des pêcheries
Illumination des pêcheries
Illumination des pêcheries

Voir les commentaires

1 2 3 > >>

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog