Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #CARAVAGE - génie imparfait

 Pendant cette période Caravage est un peintre quasi inconnu, un artiste qui cherche la célébrité parmi tant d'autres dans cette ville en pleine ébullition, Rome, ou la concurrence est sauvage. Il affine son style et fait ce qu'il sait le mieux faire : des "demi-figures" et des fruits merveilleusement imités !

1593-g-corbeille-fruits.JPG

Garçon à la corbeille de fruits, 1593

1593-petit-bacchus-malade.jpg

Bacchus malade, 1593, galerie Borghèse

Puis il peint un garçon théâtralement déguisé en Bacchus à l’antique, aux traits efféminés, « d’une beauté virginale » selon les mots d’Ovide et amollis par une vie de plaisirs. Exercice de virtuosité réalisé avec une certaine distanciation et une certaine ironie comme semble l’indiquer la présence de fruits pourris dans la corbeille !...
1593-bacchus.JPG1593-bacchus02.JPG1593-bacchus03.JPG
Bacchus, 1593-94, galerie des Offices, Florence
Le jeune peintre ambitieux commence à se faire remarquer !...

 

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #CARAVAGE - génie imparfait

Les premières années à ROME 1592-1599

-
Fin de l’année 1592 : Après avoir vendu un bien provenant de son héritage, Caravage s’installe à Rome où il peut bénéficier de l’appui d’un oncle, prêtre, et, peut-être, du marquis de Caravaggio ? il entre dans l’atelier de Lorenzo Carli plus connu sous le nom de Lorenzo Siciliano où il peint des « têtes ». Il est hébergé chez Mgr Pandolfo Pucci (dit « Monseigneur salade » car celles-ci représentent l'essentiel du repas offert par le prélat !). 

- A une date non précisée, il quitte la demeure du prélat et s’installe chez un compatriote lombard, Tarquinio, qui est propriétaire de deux bordels.

- 1593 : il entre dans l’atelier d’Antiveduto Grammatica (ou Gramatica) où il peint des têtes et des demi-figures à la chaîne !...

Juin 1593 : il entre dans l’atelier de Giuseppe Cesari, dit « le cavalier d’Arpin », peintre maniériste célèbre à l’époque. Il peint des fleurs et des corbeilles de fruits sur des tableaux de son maître, mais il est fort probable que Cesari l’ait laissé libre, par moments, de peindre quelques œuvres plus personnelles ?

- A partir de cette date, son comportement va commencer à changer et les plaintes contre lui se succèdent comme, par exemple, en Août 1593 : plainte contre Michelangelo Merisi et plusieurs de ses amis pour avoir « joué du luth et de la guitare et en chantant des chansons infamantes sous les fenêtres de Leonora Palelli, épouse d’un tailleur emprisonné pour dettes. »

- Bien d’autres vont suivre ! Giuseppe Cesari, qui fut anobli par le pape, et son frère participaient aux coups de main et aux actions violentes fomentées par une noblesse romaine, pleine de morgue et sûre de son impunité. Il est probable que le jeune Caravagio ait été  fortement influencé par l’exemple détestable de cet aîné prestigieux !

- De cette période datent plusieurs tableaux dont
-  le garçon à la corbeille de fruits
-  le Bacchus malade
-  et un Bacchus
- Rien de religieux jusqu'à présent dans cette inspiration ! Caravage affine son style et cherche sa voie. Il cherche surtout de riches commanditaires, mais pour cela il faut, encore plus qu'aujourd'hui, avoir des relations !...

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #PORNIC

 Hier devait se tenir le carnaval d'été, réplique du carnaval de printemps qui est suivie habituellement par quelques dizaines de milliers de touristes. Ce fut la pire journée d'un été qui en a déjà connu beaucoup ! Pluie, vent, grisaille comme en novembre.... 

La rage au coeur, les carnavaliers ont du prendre la décision d'annuler le défilé. Vers 18 H, divine surprise : une accalmie et même un rayon de soleil qui s'est maintenue jusqu'à 10H le soir !...

_640DSC_3865.jpg_640DSC_3837b.jpg

Il était trop tard pour réactiver le défilé mais les courageux carnavaliers ont décidé de faire une parade sans char ! Ainsi roi, reines et marraine ont pu, en toute simplicité, défiler à pied, parmi leurs sujets !....

_640DSC_3829.jpg

_640DSC_3833b.jpg

Belle initiative qui a repeint en bleu le coeur de la foule des touristes venus nombreux malgré tout ! 

Les nuages on retenu leur eau, Eole a retenu son souffle le temps de cette petite parade et du feu d'artifice et le roi carnaval a brûlé dans le port sous l'oeil ébahi et réjoui des spectateurs !

_640DSC_3871.jpg

_640DSC_3924.jpg

_640DSC_3882.jpg

_640DSC_3904.jpg

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #CARAVAGE - génie imparfait
1590 :  Décés de la mère de Michelangelo. Il a 18 ans.
Juillet 1592 : (il a 21 ans) Michelangelo quitte Caravaggio pour Rome (entre temps il a fait plusieurs séjours en Lombardie). On sait peu de chose sur cette période dont on ne connaît qu’une peinture et encore s'agit-il d'une copie assez maladroite : un garçon pelant un fruit.
1592-caravage-garcon-peche.jpg
Elle est réalisée dans le style lombard des demi-figures avec un fond sombre indifférencié. Une source lumineuse venue de la gauche  éclaire le personnage. Caravage essaie déjà, comme il le fera souvent par la suite, de "sortir" du plan de la toile, par une composition en biais qui fait "déborder" les fruits et la pointe du couteau vers le spectateur. Le sujet n'est pas noble, il est tiré de la vie quotidienne, réaliste et plein de charme. On a du mal à imaginer que c'est le même peintre qui fera les grandes oeuvres religieuses âpres et sauvages quinze ans plus tard !...

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #CARAVAGE - génie imparfait
Les Lombards, à Milan, Bergame, Crémone, Bologne, développent en cette deuxième moitié du XVIe siècle, une peinture qui échappe au maniérisme ambiant. Des peintres comme Figino et Arcimboldo, par exemple, introduisirent la nature morte d’une manière particulièrement brillante.
1592-FIGINO-peches.JPG
Ambrosio FIGINO, assiette de pêches, entre 1591-94
1590-arcimboldo-portrait-caprice2.jpg1590-arcimboldo-portrait-caprice2-copie-1.jpg
ARCIMBOLDO, Portrait traité en caprice, vers 1590
À Bologne, les frères CARRACHE, fondent, en 1582, un atelier révolutionnaire où l’on dessine d’après des modèles vivants et si l’on s’inspire de l’antique c’est en faisant poser des personnages. L’aîné, Ludovic, cherche à dépasser le maniérisme. Il fait des recherches sur l’éclairage, saisit ses personnages dans des instants d’émotion puissante. Il préfigure Caravage qui reconnaîtra en lui un grand peintre.
1585-CARRACHE-Ludo-flagellation.JPG

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #CARAVAGE - génie imparfait
-1589 :  (Il a 18 ans) Son apprentissage terminé, Michelangelo Merisi quitte Milan et s’installe  à Caravaggio
Pendant son séjour à Milan il a sans doute eu l’occasion de voir les tableaux de quelques peintres célèbres dont il se souviendra par la suite, comme le Saint Matthieu et l’ange de Giovani Ambrogio FIGINO
1586-Figino-Giov-Ambrog-StMatt-et-ange.jpg
… Les tableaux de Giovani Da MONTE dont l’état d’esprit réaliste est proche de ce qu’il fera par la suite
1568-DA-MONTE-Giovani-courronn.jpg
…et sans doute la Cène (1498) de Leonard de Vinci qui constitue à elle seule un véritable traité sur « la manière de peindre en imitant la nature… » (8,80mx4,60m)
1502-vinci-cene.jpg

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #CARAVAGE - génie imparfait

 - 1577 : (Michelangelo a 6 ans) Son oncle, son père et son grand père paternel meurent lors d’une épidémie de peste. La famille est décimée. La mère et le petit Michelange sont épargnés. Ils fuient Milan et vont s’installer à Caravaggio (près de Bergame, village natal de la mère). Elle hérite de domaines après la mort de son mari, ce qui lui permet de vivre et se consacre à l'éducation à ses enfants.  

- Le marquis de Caravaggio,  pour qui le grand père maternel de Michelangelo travaillait, joue le rôle de protecteur pour la famille. La marquise de Caravaggio, après le décès de son mari, continuera de protéger Michelangelo et sa famille, toute sa vie, y compris dans les moments les plus critiques.

1584 : A l’âge de 13 ans, Michelangelo est placé en formation pour 4 années d’apprentissage, contre une somme importante, chez le meilleur peintre de Milan, Simone PETERZANO (1535-1599)
Peterzano Mise tombeau
Simone PETERZANO a été élève de TITIEN à Venise et n’est pas touché par les excès du maniérisme. Il essaie de se conformer aux principes de la contre-réforme qui invitent les artistes à renoncer à leur imagination personnelle et à tenter d’imiter la nature, de manière à rendre la peinture accessible à tous, en particulier aux humbles et aux pauvres

 NB : Le manièrisme s'est opposé à la perfection prônée par les peintres de la Renaissance comme Leonard de VINCI et RAPHAEL en déformant les corps, les proportions, les perspectives et les couleurs. Un exemple tardif et spectaculaire est LE GRECO
le-greco.jpg

 

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #CARAVAGE - génie imparfait

 Je vous invite, à partir d'aujourd'hui, à la découverte d'un peintre de génie, CARAVAGE. Un génie imparfait comme le sont tous les hommes. Au cours de sa courte vie, moins de 40 ans, il a peint une centaine de tableaux dont la plupart sont des chefs-d'oeuvre ! On lui doit la découverte du clair-obscur toujours utilisé aujourd'hui au cinéma et dans la plupart des spectacles, les concerts en particulier. Il révolutionne la peinture en mettant à l'honneur des gens ordinaires, les humbles. En 1606, il tue un adversaire en duel et est condamné à mort. Il fuit de ville en ville semant derrière lui une suite de chefs-d'oeuvre jusqu'à sa mort dramatique, en 1610, sur une plage de Toscane et à quelques jours de l'annonce de sa grâce ! CARAVAGE, l'univers du drame et de la beauté fulgurante, un génie imparfait, assassin et bourreau de lui-même !

comme-ombre-tableau.jpg


1571-1592, Enfance et formation d'un peintre

- 29 septembre 1571 : Michelangelo MERISI naît à Milan, en territoire lombard, alors sous domination espagnole, d’un père artisan maçon et d’une mère appartenant à la petite bourgeoisie de Caravaggio.
- Trois autres enfants suivront.
- Son grand-père maternel gère les immenses domaines des Sforza, marquis de Caravaggio dont l’épouse, Costanza Colonna est la fille de l’illustre vainqueur de la bataille contre les ottomans à Lépante (1571).
- Son prénom est un hommage au grand Michel-Ange auquel Caravage se mesurera et se comparera à plusieurs reprises.
carte.jpg

Voir les commentaires

<< < 1 2 3

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog