Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

cœur d'huître

Aimez-vous les huîtres ? Moi, je suis fasciné par ces cailloux aux formes bizarres, emplis d’une chair délicieuse. La chair des huîtres est molle et pourtant elles sont capables de fabriquer des valves de pierre, de la nacre, et parfois des perles d’une étonnante dureté.
Comment cela est-il possible ? Une huître fabrique elle-même sa coquille grâce au fin voile de chair que l’on voit en périphérie. Ainsi elle s’agrandit en surface, mais peu en épaisseur.
De quoi se nourrit-elle ? Tout le monde a remarqué les cils qui la bordent. Elle filtre l’eau de mer et grâce à eux elle retient de minuscules êtres vivants appelés plancton.
Elle possède certains organes semblables aux nôtres, y compris un cœur que l’on peut voir battre à 20 pulsations par minute si l’on soulève délicatement le péricarde. 
Souffrent-elles ? Elles peuvent subir un stress quand on les ouvre, mais, pas de panique, elles n’ont pas de cerveau, seulement un réseau de nerfs et de ganglions.
La période de reproduction dure une partie du printemps et de l’été. Leurs gonades sont alors pleines d'œufs qu’on appelle “laitance” qui donne un goût un peu amer à l’huître et diminue la durée de conservation. C’est pourquoi on a pris l’habitude de les manger les mois en R.
Cependant en été on peut tout de même trouver des huîtres stériles qu’on appelle “triploïdes”. Elles sont créées par  les laboratoires de l'Ifremer à Nantes.
 

cœur d'huître
cœur d'huître
cœur d'huître
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article