Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)
Islam DE France ou islam EN France ?

Emmanuel Macron à fait un discours vendredi dernier appelant à s'attaquer au séparatisme islamiste » et son projet de « contre-société »  préparant ainsi un projet de loi qui sera présenté le 9 décembre. Voici quelques points forts de son discours ainsi que des mesures qu’il a annoncé :


- « Ce à quoi nous devons nous attaquer, c'est le séparatisme islamiste », qui « se traduit souvent par la constitution d'une contre-société »,


-  « Ne nous laissons pas entraîner dans le piège de l'amalgame tendu par les polémistes et par les extrêmes qui consisterait à stigmatiser tous les musulmans 


-  « Il y a dans cet islamisme radical […] une volonté revendiquée, affichée, une organisation méthodique pour contrevenir aux lois de la République et créer un ordre parallèle ».


- « nous n'avons pas suffisamment recréé de mixité, pas assez de mobilité économique et sociale » 


- « Sur nos reculs, nos lâchetés, ils (certaines organisations islamistes) ont construit leur projet (…) dont le but final est le contrôle complet. »


- « l'obligation de neutralité sera applicable aux agents publics dans le cadre évidemment de leur action, mais surtout elle sera étendue aux salariés des entreprises délégataires, ce qui n'était pas clairement le cas »


- L’école sera obligatoire à partir de l’âge de 3 ans et l’instruction scolaire à domicile « strictement limitée, notamment aux impératifs de santé » et « les écoles hors contrat feront l'objet d'un contrôle renforcé ».


- Le président a déclaré vouloir « libérer l'islam de France des influences étrangères », mettre fin au système de formation des imams à l'étranger et « enseigner davantage la langue arabe à l'école » ou « dans un périscolaire que nous maîtrisons »


- Le chef de l'État a aussi annoncé sa volonté « d'empêcher les putschs » par des « extrémistes » dans une mosquée. Un « dispositif "anti-putsch" très robuste » figurera dans le projet de loi contre les séparatismes. Il « permettra d'éviter que ces protagonistes (…) n'utilisent les faiblesses de nos propres règles pour venir prendre le contrôle des associations cultuelles (…) pour aller prédiquer le pire ».


- Il sera « convenu avec le Conseil français du culte musulman (…) que, d'ici à 6 mois au plus tard », ce dernier finalise un travail de « labellisation » des formations d'imams dans notre pays.


- 10 millions d'euros seront consacrés « pour les initiatives qui seront prises par la Fondation pour l'islam de France en matière de culture, d'histoire et de sciences ». 


- Un institut scientifique d'islamologie sera créé ainsi que des « postes supplémentaires dans l'enseignement supérieur pour là aussi continuer le travail (…) en matière de recherche sur la civilisation musulmane, mais aussi sur le Maghreb, le bassin méditerranéen, l'Afrique ».

Commenter cet article

Noël Gaborit 13/01/2021 13:05

Le Prince laisse a sa cour le soin de traduire ses intentions par un: sus à l’islamo-gauchisme"! repris en chœur par une presse majoritairement conquise. Comédie, tout n’est que Comédie!

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog