Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #ppp (Petite Psychologie de Poche
art moderne

La culture c’est tout ce que la pensée, le travail et l’art ont ajouté à la nature. Certains pensent que la culture n’est pas pour eux. Erreur, ce que le travail et la pensée humaine ont inventé depuis des centaines de milliers d’années est leur oeuvre, l’oeuvre de tous !
Alors pourquoi tant de gens se plaignent-ils de ne rien comprendre à l’art ?
L’art n’est pas toute la culture,il n’en est qu’une composante, en apparence la plus inutile ! On comprend que la façon de cultiver la terre, “l’agri-culture” ou la réalisation de maison, de ponts (que l'on appelle "ouvrages d'art") soient indispensables, mais l’art de raconter une histoire de chanter, danser, peindre ne le sont pas d’une façon aussi évidente.
Ce qui désoriente surtout le public c’est l’art “moderne” qui leur paraît assez souvent incompréhensible. A partir du début du XXe siècle les artistes se sont donnés comme mission de prendre les spectateurs à contrepied, de leur montrer que leur certitudes étaient fausses (suivant en cela les découvertes de la science de l'époque) et que la beauté n’étaient qu’une convention, somme toute assez accessoire et variable suivant les cultures. Un exemple caractéristique en est l’urinoir que Marcel Duchamp signe et expose en 1917 !
A partir des années 1970 cette vision s’est encore accentuée sous forme d’un mouvement “postmoderniste” à prétentions politiques et révolutionnaires. La nature humaine serait une invention de l’Occident impérialiste qui chercherait par ce biais à vendre ses produits dans le monde entier en détruisant au passage toutes les autres formes de culture !
L’une des oeuvres les plus emblématiques est le tableau d’Andy Warhol qui montre des étiquettes de soupe. Cette façon de caricaturer la publicité du capitalisme est sensée nous faire prendre conscience de l’oppression idéologique dans laquelle nous vivons.
Qu’en penser ? Le postmodernisme se fonde sur une psychologie erronée qui prétend que nous ne sommes pas libres mais entièrement conditionnés par la société ou notre inconscient.
Les oeuvres qui en résultent sont, pour une part importante d'entre elles, très sommaires. Certains nous ont fait le coup de la toile entièrement blanche puis de la toile blanche crevée d’un coup de couteau, mais ça ne marche qu’une fois !... Souvent le grand public les commente en disant “mon enfant aurait pu faire ça”. Cette réflexion, même si elle ne rend pas compte de l'intérêt réel de certaines œuvres, indique que de nombreux artistes postmodernistes oublient une attente essentielle des gens envers l’art. Celui-ci doit montrer quelque chose d’étonnant, de captivant, de rare, d’exceptionnel, c'est à dire que quelqu'un sans talent particulier ne saurait pas faire !

Toutes les époques ont connu des modes hors desquelles les artistes ne pouvaient  espérer vivre de leur art. En dépit de cela des génies ont toujours réussi à s’exprimer et d’autres, sans avoir ce talent hors du commun, ont créé de belles oeuvres ! Aujourd’hui aussi, la beauté, ce mélange d’une expression intemporelle avec ce qui agite l’air du temps, existe, à chacun, artistes et amateurs, de la trouver et de se faire une idée sans se laisser impressionner par les discours d'une soi-disant élite. On peut les écouter bien sûr, mais c'est encore mieux d'écouter son coeur et sa raison !
 

art moderne
Commenter cet article

Aredius44 17/02/2018 15:37

Vous postez ce message alors que je suis en train de lire Aude de Kerros, L'imposture de l'art contemporain, Une utopie financière, Eyrolles, 2016. Captivant. Je le lis comme un polard.

"Un cendrier a pour moi autant de valeur que la Piéta de Michel Ange. [...] Je veux renouer avec cet art facile immédiat et amusant que tout le monde comprend.
L'esthétique est pour moi un grand facteur discriminant pour les gens. Ils pensent que l'art est au-dessus d'eux, et cela je n'aime pas." Jeff Koons.

Comme me disait un ami, ce type ne nous prend pas pour des cons !

Ben couillon ! Ben dame ! Eh con ! à chaque région ses exclamations...pour pas un rond.

alain BARRE 17/02/2018 21:22

merci Aredius pour ce commentaire pertinent et impertinent en même temps ! koons veut "renouer avec un art que tout le monde comprend" . Il a raison, mais le lieu où cet art s'expose c'est dans les défilés de carnaval où l'on voit de jolis ballons couleur alu ou or et des sculptures populaires, réellement plus populaires que les oeuvres de koons et plus proches également de la piéta que les oeuvres du même koons. Leur valeur financière devraient être alors infiniment supérieure. Ce n'est pas le cas, je pense que le carnaval ne s'adresse pas aux mêmes soi-disant élites !

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog