Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PORNIC

Un peu en retrait du sentier côtier, la végétation reprend ses droits et des bosquets de plus en plus denses se dressent parfois traversés de sentiers.

En empruntant l'un de ces sentiers je suis tombé sur un blockhaus parfaitement invisible de la route principale.

Il est situé à moins de 500m de la mer et servait peut-être de centre de commandement ou de coordination.

Il n'est pas inconnu pour tout le monde comme en témoignent les bouteilles qui traînent devant l'entrée et les graffitis sur les murs.

Certains dessins sont grossiers mais d'autres sont plutôt intéressants et valent bien des tableaux exposés dans certaines galeries !....

A vous de juger....

Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Le blockhaus oublié (02/02)
Commenter cet article

Manu 11/12/2015 11:50

Bonjour,
Ou se situe ce blockhaus ?
Merci

alain BARRE 11/12/2015 12:26

j'y ai accédé par le sentier côtier. Je pense que c'est vers la limite entre pornic et préfailles. Il y a une maison blanche à 200m en retrait de la côte, et à partir de là , un chemin qui va vers l'intérieur....
ab

alain BARRE 09/12/2015 08:53

Oui, Béa , je comprends qu'on puisse le trouver oppressant, mais c'est aussi un témoignage étonnant de notre passé encore récent, de la réalité terrible de la guerre que 70 ans de paix ont tendance à effacer de nos mémoires. Par ailleurs, je trouve plutôt rassurant que des gens y soient venus pour faire des tags qui ne déparent pas les murs des villes....

Pascal 09/12/2015 10:44

Belles photos, beau sujet, elles enlèvent l'oppression. Bises. Pascal

BN 09/12/2015 08:44

Je ne sais pas où se situe cet endroit mais je le trouve plutôt...... comment dire...... oppressant !
Bonne journée.
Bises à vous

Archives

Articles récents

Hébergé par Overblog